Un appel à projets international pour déclasser le périphérique parisien

La rédaction avec AFP • 13 Mars 2018 • 19:55

Un appel à projets international pour préparer le déclassement du périphérique sera lancé en avril, avec l'objectif de transformer cette autoroute qui enserre Paris en boulevard urbain à l'horizon 2024, a annoncé mardi la mairie de Paris.

Un appel à projets international pour déclasser le périphérique parisien. . .

Cet appel à projets, en vue de réunir des équipes d'urbanistes, paysagistes, experts en transports, etc, sera lancé à l'occasion du salon des maires d'Ile-de-France le 10 avril, a indiqué à l'AFP Jean-Louis Missika, adjoint à l'urbanisme de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, confirmant une information parue dans les Echos.

"C'est un axe majeur qui ne concerne pas que la Ville de Paris", a souligné l'élu, en indiquant qu'une étude serait ainsi lancée par l'Etat et le Forum métropolitain de réflexion sur la métropole, avec le partenariat de la Ville de Paris et de la Métropole du Grand Paris.

L'idée "est de transformer le périphérique en boulevard urbain", a ajouté Christophe Najdovski, adjoint EELV aux Transports, en prenant appui sur le déclassement obtenu à Lyon d'un tronçon urbain de l'A6.

Il "faut aujourd'hui poser la question de l'effacement de cette barrière symbolique, physique et mentale", a-t-il ajouté.

Cette transformation portée depuis longtemps par les écologistes, avait fait l'objet de "voeux" en conseil de Paris.

Le groupe UDI-Modem a réagi dans un communiqué en estimant que "personne n'est dupe de la tentative de diversion espérée par cet effet d'annonce d'un nouveau grand projet urbain, qui tombe fortuitement au moment où la maire de Paris patauge dans la piétonnisation des voies sur berges".

Ce projet, "un des projets urbains les plus ambitieux du XXIe siècle pour Paris et sa métropole", mettra "sans doute des décennies à se concrétiser, au-delà des majorités, des oppositions, et au-delà des frontières traditionnelles, qu'elles soient politiques, territoriales et culturelles" et doit ainsi "être envisagé avec gravité et sérieux, et non comme dérivatif à un débat public municipal qui tourne mal", selon le groupe d'opposition.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X