La Bourse de Paris devrait entamer l'année dans le rouge

La rédaction avec AFP • 02 Janvier 2019 • 08:25

La Bourse de Paris devrait ouvrir en nette baisse mercredi, basculant dans le rouge dès la première séance de 2019, face aux craintes de ralentissement de la croissance économique au niveau mondial.

La Bourse de Paris devrait entamer l'année dans le rouge. . .

Le contrat à terme sur le CAC 40 perdait 1,71% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. Lundi, il avait terminé une année difficile sur une hausse de 1,11% à 4.730,69 points.

Le CAC 40 affiche une perte de 10,95% pour 2018, soit sa pire année depuis 2016 (-16,95%).

Wall Street a également clôturé 2018 sur une progression mais les trois principaux indices ont chuté sur l'ensemble de l'année, affectés par les relèvements de taux d'intérêt, un ralentissement économique mondial, et de nombreuses incertitudes politiques.

Les investisseurs continuaient de surveiller la situation aux Etats-Unis, où la paralysie partielle des administrations fédérales est entrée dans sa deuxième semaine, faute d'accord entre le président américain et les démocrates.

Le mur promis par le président américain à la frontière avec le Mexique est au coeur de l'impasse budgétaire qui a provoqué ce "shutdown".

Donald Trump a invité mardi les leaders républicains et démocrates au Congrès à une rencontre pour tenter de mettre fin à ce blocage.

"La confiance dans l'économie américaine s'est en partie érodée sur fond de bataille politique, mais les investisseurs s'inquiètent surtout du manque de clarté", a estimé David Madden, un analyste de CMC Markets.

"Le fossé entre les deux camps est large", a-t-il ajouté.

Les investisseurs restaient également attentifs à toute information concernant les relations commerciales sino-américaines, les deux géants ayant convenu d'une trêve début décembre pour tenter de résoudre leur conflit, dont les effets sur l'économie se font déjà sentir.

Les présidents chinois et américain se sont mutuellement engagés à renforcer leur coopération dans des messages mardi, marquant le quarantième anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques bilatérales.

Dans ce contexte, une statistique chinoise publiée avant la séance parisienne est venue assombrir le tableau.

En Chine, l'activité des manufactures s'est dégradée fin 2018, malgré une légère amélioration de la production, selon l'indice indépendant Caixin.

"Même si c'est léger, c'est la première fois que la santé du secteur empire depuis mai 2017" en passant sous la barre des 50, un chiffre qui témoigne d'une contraction de l'activité, souligne Caixin.

"L'économie chinoise s'est essoufflée récemment et le chiffre publié cette nuit confirme le ralentissement économique", a souligné M. Madden.

Outre cette statistique chinoise, les investisseurs prendront connaissance de l'indice PMI manufacturier pour le mois de décembre en zone euro et dans différents pays dont la France et l'Allemagne.

VALEURS A SUIVRE

Secteur automobile: le marché français des voitures particulières neuves a progressé de près de 3% en 2018, mais la part des véhicules diesel se réduit encore, a annoncé mardi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Secteur aéronautique: le trafic aérien de passagers a une nouvelle fois augmenté en 2018, grâce notamment aux bons résultats des compagnies low-cost, mais à un rythme moindre que l'an passé, a indiqué l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

vac/fka/mcj

 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X