La Bourse de Paris reste prudemment optimiste (+0,36%)

La rédaction avec AFP • 14 Septembre 2018 • 13:27

La Bourse de Paris progressait légèrement vendredi à la mi-journée (+0,36%), soutenue par l'espoir d'un apaisement des tensions entre les Etats-Unis et la Chine, avant la publication d'une série de statistiques américaines.

La Bourse de Paris reste prudemment optimiste (+0,36%). . .

A 13H15 (11H15 GMT), l'indice CAC 40 prenait 19,28 points à 5.347,40 points dans un volume d'échanges de 874 millions d'euros. La veille, il avait fini proche de l'équilibre (-0,08%).

Après avoir ouvert en légère hausse, la cote parisienne a peu évolué.

La Bourse de New York s'orientait de son côté vers une ouverture en petite hausse.

Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average, qui donne sa tendance, prenait 0,15%. Celui de l'indice élargi S&P 500 avançait également de 0,15% tandis que celui du Nasdaq, à dominante technologique, gagnait 0,33%.

"Les marchés actions européens évoluent en légère hausse ce matin étant donné que les investisseurs sont prudemment optimistes au sujet des relations commerciales internationales", a estimé David Madden, un analyste de CMC Markets.

"Les Etats-Unis et la Chine sont enfermés dans le conflit commercial et se contentent de maintenir leurs positions", a-t-il ajouté.

Au cours de la semaine écoulée, Washington et Pékin se sont dit prêts à reprendre le dialogue pour éviter une escalade dans la guerre commerciale les opposant, qui commence à faire souffrir les entreprises américaines implantées chez le grand rival asiatique.

Lors de cette séance calme, les investisseurs ont pris le temps de digérer une série de statistiques, en provenance de la Chine et de la France.

Ils étaient également dans l'attente de chiffres des Etats-Unis.

"Globalement, les indicateurs publiés aujourd'hui devraient rester positifs et confirmer que l'activité économique américaine a encore été solide au mois d'août", ont commenté les analystes du courtier Aurel BGC.

- Valeurs automobiles dans le vert -

En Chine, les investissements en capital fixe ont continué de s'essouffler en août à des rythmes inédits, un signe alarmant pour le géant asiatique. En revanche, les ventes de détail du pays ont accéléré plus qu'attendu en août.

Côté européen, la croissance de l'économie française devrait plafonner à 1,6% en 2018 et les deux années à venir, selon la Banque de France. L'institution estime par ailleurs que l'inflation devrait s'établir à 2,1% en 2018, 1,7% en 2019 et 1,8% en 2020.

Les investisseurs restaient dans l'attente de la publication des ventes au détail et de la production industrielle aux Etats-Unis en août. La première estimation de la confiance des consommateurs en septembre est également prévue.

En matière de valeurs, les titres technologiques étaient bien orientés. STMicroelectronics gagnait 1,15% à 15,77 euros et Soitec 1,21% à 62,55 euros.

Les valeurs automobiles profitaient de l'espoir d'apaisement des tensions commerciales pour reprendre du terrain. Valeo, qui a particulièrement souffert, prenait 3,33% à 36,89 euros, Renault 2,93% à 73,78 euros et Peugeot 0,38% à 23,84 euros.

ArcelorMittal gagnait 0,97% à 24,98 euros, après la validation par les travailleurs du sidérurgiste italien Ilva de l'accord signé par les syndicats concernant le rachat de l'entreprise par le géant mondial de l'acier.

JCDecaux s'adjugeait 1,15% à 29,90 euros, soutenu par l'annonce d'un nouveau contrat de plus de 314 millions d'euros sur cinq ans afin d'équiper les gares britanniques gérées par Network Rail d'écrans numériques.

Esker montait de 1,86% à 60,10 euros, porté par des résultats semestriels en nette progression et par la perspective d'une seconde moitié d'exercice encore meilleure.

vac/ef/LyS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X