Courtage de prêts immobiliers: April remplace Artemis au capital de la Centrale de Financement

La rédaction avec AFP • 04 Septembre 2018 • 18:13

L'assureur spécialisé April remplace Artémis, la société d'investissement de la famille Pinault, comme actionnaire majoritaire du courtier en prêts immobilier La Centrale de Financement, a-t-on appris mardi auprès de l'acquéreur.

Courtage de prêts immobiliers: April remplace Artemis au capital de la Centrale de Financement. . .

L'opération, dont le principe avait été annoncé fin juillet, est désormais finalisée. Elle est financée sur les fonds propres d'April, selon un communiqué de l'entreprise lyonnaise qui n'en précise pas le montant.

L'acquisition doit permettre à April "de proposer une offre globale visant à optimiser le coût de financement de l'acquisition immobilière pour les particuliers et les professionnels", a expliqué le groupe, qui propose depuis longtemps des assurances emprunteurs.

Mais pas question d'être "intrusif" en poussant les produits April dans le réseau de sa nouvelle filiale: "un courtier doit être capable de faire la meilleure offre possible à son client en lui faisant plusieurs propositions", a expliqué à l'AFP son directeur général, Emmanuel Morandini.

A l'issue de la recomposition de son tour de table, le capital de la Centrale de Financement est détenu à hauteur de 54% par April. Les fondateurs de l'entreprise, Sylvain Lefevre et Philippe Girou, montent à 44% (au lieu de 38%) et leur réseau de distribution obtient 2%.

Fondé en 2013, la Centrale de financement a négocié l'an dernier pour 3,6 milliards d'euros de crédits immobiliers, à travers un réseau de 162 agences (dont le tiers détenu en propre). La société, qui compte 660 salariés, a réalisé un chiffre d'affaires de 26,4 millions d'euros.

L'an dernier, près d'un tiers des crédits immobiliers souscrits en France l'ont été via un courtier. Surfant sur cette dynamique, la Centrale de financement connaît depuis sa création une croissance moyenne de 45% par an, fait-elle valoir.

Le marché reste encore très porteur, les courtiers représentant jusqu'à 80% du marché du crédit immobilier dans les pays anglo-saxons, a souligné M. Lefevre. Sa société, a-t-il dit à l'AFP, vise 5 milliards d'euros de collecte cette année et 10 milliards "à l'horizon de trois ans".

L'opération est "transformante" pour April, a reconnu M. Morandini, car sa société va devoir pour la première fois "intégrer une structure qui n'est pas spécialisée dans l'assurance".

fga/cha/pb

 

 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X