Monnaies virtuelles: Christine Lagarde invite les gouvernements à garder "l'esprit ouvert"

La rédaction avec AFP • 16 Avril 2018 • 18:00

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde, a estimé lundi, dans un article posté sur le blog de l'institution, que les gouvernements devraient garder "l'esprit ouvert" face aux cryptoactifs, tout en alertant sur le risque potentiel de bulle les concernant.

Monnaies virtuelles: Christine Lagarde invite les gouvernements à garder "l'esprit ouvert". . .

"Les cryptoactifs qui survivront pourraient avoir un impact significatif sur la manière dont nous investissons, payons nos factures ou mettons de l'argent de côté", selon Mme Largarde, "c'est la raison pour laquelle les législateurs doivent garder un esprit ouvert et travailler à la mise en place d'un cadre de régulation équilibré pour en minimiser les risques".

La directrice générale du FMI a assuré que l'institution pourrait "offrir des conseils et servir de forum de discussion et de collaboration pour le développement d'une approche réglementaire solide".

Christine Lagarde a également souligné les possibilités offertes par les cryptoactifs, qu'elle ne qualifie pas de monnaies, pour proposer une "solution de transaction financière rapide et peu chère", le "stockage sécurisé des données importantes" ou encore des "titres de propriété, aidant à améliorer la confiance dans le marché et faisant la promotion des investissements".

"La révolution +fintech+ n'éliminera pas le besoin d'intermédiaires de confiance, banquiers ou courtiers. Il y a cependant l'espoir que le développement d'applications décentralisées issues des cryptoactifs mène à une diversification du paysage financier", a ajouté Mme Lagarde.

La responsable insiste cependant sur les risques potentiels de bulle autour des quelque 1.600 types de cryptoactifs en circulation, faisant la comparaison avec la crise de la tulipe qui frappa les Provinces Unies, les futurs Pays-Bas, au XVIIe siècle ou, plus récemment, la bulle internet du début des années 2000.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X