Toulouse: un TGV bloqué pour dénoncer le manque d'accessibilité de la gare aux handicapés

La rédaction avec AFP • 24 Octobre 2018 • 17:14

Un collectif d'associations de personnes handicapées a bloqué mercredi midi un TGV en gare de Toulouse Matabiau, afin de dénoncer le manque d'accessibilité de la structure aux personnes à mobilité réduite (PMR), a-t-on appris de sources concordantes.

Toulouse: un TGV bloqué pour dénoncer le manque d'accessibilité de la gare aux handicapés. . .

Une dizaine de personnes était présente, dont certaines en fauteuil roulant. Quelques unes ont pris position sur les voies, empêchant le départ d'un TGV à destination de Paris pendant près d'une heure, selon la SNCF dont la direction locale a rencontré les représentants des manifestants.

"Tant que Matabiau, gare de la 4ème ville de France, sera inaccessible en autonomie aux PMR et personnes handicapées, nous paralyserons le trafic SNCF comme vous nous paralysez", clamait un des tracts du Collectif inter-associatif Handicaps de Haute-Garonne (CIAH 31).

Les 24 associations du collectif dénoncent l'impossibilité de rejoindre le métro depuis la gare, "à cause d'un élévateur PMR toujours en panne" et inadapté, ce qui oblige les personnes en fauteuil roulant "à sortir de la gare et à faire un gros détour par l'extérieur pour aller prendre le métro", dénonce le tract.

Malgré des quais équipés d'ascenseurs et des trains accessibles de plain-pied, les associations soulignent l'impossibilité d'aller prendre un TER à cause de "six marches entre deux souterrains". Là encore, un élévateur existe mais il est "trop petit" pour de nombreux fauteuils et "très souvent en panne".

La SNCF a indiqué à l'AFP que des travaux seraient réalisés dès l'an prochain, notamment le remplacement d'un élévateur par une rampe d'accès.

La gare de Toulouse Matabiau étant "prioritaire", d'autres travaux, de grande ampleur et nécessitant notamment l'interruption de la circulation des trains, seront réalisés pour mise en service en 2024.

Le collectif CIAH 31 avait déjà bloqué le 22 août un convoi de pièces de l'Airbus A380 à hauteur de la commune de l'Isle-Jourdain. La quinzaine de personnes présentes, dont certaines en fauteuil roulant, protestaient contre la loi Elan : ils avaient demandé au président d'Airbus Group, Tom Enders, de faire pression sur le gouvernement pour retirer une disposition du projet de loi réduisant le nombre de logements accessibles aux personnes handicapées dans les constructions neuves.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X