USA: la Fed doit continuer ses hausses graduelles de taux (Powell)

La rédaction avec AFP • 12 Octobre 2017 • 18:39

Un haut responsable de la banque centrale américaine, Jerome Powell, qui est un des noms pressentis pour l'éventuel remplacement de Janet Yellen, a estimé jeudi que la Fed devait continuer à graduellement augmenter ses taux d'intérêt.

USA: la Fed doit continuer ses hausses graduelles de taux (Powell)USA: la Fed doit continuer ses hausses graduelles de taux (Powell)

Un haut responsable de la banque centrale américaine, Jerome Powell, qui est un des noms pressentis pour l'éventuel remplacement de Janet Yellen, a estimé jeudi que la Fed devait continuer à graduellement augmenter ses taux d'intérêt.

Il a aussi affirmé que la poursuite de la normalisation de la politique monétaire américaine --qui consiste à faire remonter les taux directeurs autour de 2,9% d'ici 2020 au lieu de 1,25% actuellement--, ne devrait pas causer de remous dans les pays émergents qui se financent sur les marchés des capitaux.

"La normalisation de la politique monétaire des Etats-Unis a été et devrait continuer à être graduelle tant que l'économie évolue comme prévu", a déclaré M. Powell, gouverneur de la Fed et membre votant du Comité de politique monétaire dans un discours à l'Institute of International Finance (IIF) à Washington.

"Tant que les conditions financières mondiales se normalisent de façon ordonnée, les économies émergentes devraient avoir le temps de s'ajuster", a-t-il affirmé.

"La magnitude des changements dans les taux d'intérêt ne devrait pas conduire à une détresse généralisée des entreprises dans les marchés émergents", a-t-il ajouté alors que la Réserve fédérale, en réduisant également ses actifs à son bilan, ajoute un peu plus au resserrement monétaire.

En 2013, lorsque la Fed avait annoncé qu'elle allait réduire ses achats d'actifs destinés à soutenir la reprise en pesant sur les taux à la baisse, les pays émergents avaient souffert d'une fuite des capitaux.

M. Powell s'est félicité de voir que pour l'instant, la réaction des marchés financiers à la normalisation de la politique monétaire avait été "bénigne".

Mais il a noté que la dette des entreprises s'était alourdie dans plusieurs pays émergents particulièrement en Chine ajoutant que "les réactions des marchés peuvent être imprévisibles et disproportionnées".

Jérôme Powell, 64 ans, a eu un entretien récent avec Donald Trump alors que le président américain est en train de faire son choix pour le poste de direction de la Fed, après la fin du mandat de Mme Yellen en février. Il peut soit la reconduire pour un deuxième mandat, soit la remplacer.

Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, qui participe au processus de sélection du prochain patron de la Fed, a affirmé jeudi dans un entretien à la chaîne économique CNBC qu'une décision serait prise "dans le mois qui vient". Il s'est refusé à confirmer des informations de presse disant que M. Powell était le candidat favori du Trésor.

M. Powell a annulé un discours qu'il devait prononcer à Boston vendredi suscitant la curiosité sur une éventuelle nomination mais la Fed a juste indiqué qu'il s'agissait d'un "aménagement de son calendrier".

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X