Wall Street tente de se reprendre et ouvre en légère hausse

La rédaction avec AFP • 11 Août 2017 • 15:59

Wall Street a ouvert en légère hausse vendredi, essayant de se reprendre après sa chute de la veille et aidée par un indicateur éloignant les craintes d'un resserrement monétaire trop rapide: le Dow Jones prenait 0,06% et le Nasdaq 0,14%.

Wall Street tente de se reprendre et ouvre en légère hausseWall Street, en légère hausse vendredi, essaye de se reprendre après sa chute de la veille . AFP/Archives. LOIC VENANCE.

Vers 13H45 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average avançait de 13,65 points à 21.857,66 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 8,77 points à 6.224,97 points. L'indice élargi S&P 500 progressait de 1,40 point, soit 0,06%, à 2.439,61 points.

Jeudi, la Bourse de New York avait terminé en forte baisse, plombée par l'escalade verbale entre le président américain Donald Trump et la Corée du Nord: le Dow Jones avait perdu 0,93% et le Nasdaq 2,13%.

Les investisseurs semblaient désormais retrouver un peu d'appétit pour les actions et repasser à l'achat.

"Cela suggère que le choc des gros titres se rapportant à la confrontation entre les Etats-Unis et la Corée du Nord commence à se dissiper", a avancé Patrick O'Hare de Briefing dans une note.

La volatilité sur le marché, qui s'était envolée la veille selon l'indice VIX, surnommé indice la peur, restait toutefois à un niveau élevé. Principal indicateur de la semaine, les prix à la consommation (CPI) ont très légèrement avancé mais moins qu'attendu au mois de juillet selon des chiffres publiés vendredi par le ministère du Travail.

Comme l'inflation n'accélère pas, le spectre d'un resserrement trop rapide des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed) semble s'éloigner.

"Le Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) serait bien avisé de (...) rester patient et reconnaître ce que disent les chiffres", a estimé Chris Low de FTN Financial dans une note.

Les taux bas ont été ces dernières années un des carburants du marché des actions. Le marché obligataire reculait: le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans, qui évolue à l'inverse du prix des obligations, montait à 2,211 contre 2,198% mercredi soir et celui des bons à 30 ans à 2,805%, contre 2,773%.

>>Lire aussi : La Corée du Nord continue de peser sur Wall Street à l'ouverture

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X