Apport personnel dans un crédit immobilier

Apport personnel dans un crédit immobilier

L'apport personnel est l'une des pièces clés de votre dossier de demande de crédit immobilier et de son acceptation par les banques. Il s'agit de la part de financement de votre projet dont vous disposez sans avoir à emprunter. L'apport se constitue de vos liquidités personnelles, de la revente d'un précédent logement, de dons perçus (justification par document CERFA) et de votre épargne, livrets, PEL, plan d'épargne entreprise, ou encore d'une assurance-vie par exemple. L'apport personnel occupe ainsi une place prépondérante dans l'octroi d'un crédit immobilier.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Un seuil minimum d'apport personnel exigé par les banques

Il est en général demandé qu'au moins 10% du projet soit financé par votre apport personnel. Dans la pratique, 20 à 30% d'apport sont particulièrement appréciés et favoriseront votre dossier. Cette somme varie selon les établissements de prêt. Plus le montant de la contribution personnelle est important, plus vous aurez de chances de voir votre dossier de crédit aboutir auprès des établissements bancaires.

Quels avantages ?

• Un apport important vous permettra de bénéficier de conditions de prêt plus favorables. Un montant de prêt accessible plus élevé, une durée de remboursement plus courte et des mensualités moins élevées.
• L'établissement prêteur sera plus favorable à vous accorder un emprunt si votre apport est important. Celui-ci réduit la taille de l'emprunt et donc le risque.
• L'apport permettra de démontrer à la banque la capacité de l'emprunteur à gérer son budget, mais aussi sa volonté d'investissement dans le bien immobilier concerné.

Sans apport personnel, que faire ?

Bien que l'apport personnel soit un atout majeur lors d'une demande de crédit, les banques peuvent ne pas l'exiger pour des cas exceptionnels, à savoir : la maladie, le veuvage, un divorce difficile. Lorsque l'emprunteur se trouve dans une situation difficile et excusable, les banques ne requièrent pas obligatoirement cette garantie. En effet, la banque tient compte de critères majeurs, comme la stabilité de l'emploi et du salaire, l'ancienneté au travail, les conditions de vie, etc.

Certains établissements peuvent accorder des prêts immobiliers même en l'absence d'apport personnel. Le taux d'intérêt du crédit pourra toutefois être plus élevé (0,40 à 0,60 %, et même plus).

Les frais de notaire

Attention à ne pas oublier les frais de notaire. Importants, ils s'établissent environ à 7% du prix de vente. Ces frais ne sont pas toujours financés par les prêts bancaires immobiliers. Il faut donc compter sur son apport personnel ou des prêts aidés. Si ces frais de notaires sont pris en compte par le prêt, on parle d'un crédit immobilier à 110%.

Ils sont fixés par le décret n°2011-188 du 17 février 2011. Ils seront identiques qu'il s'agisse d'un logement ancien ou d'un logement neuf.

Calculez, avec notre simulateur les frais de notaires qui seront appliqués.

 

Pour aller plus loin :

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans