Assurance emprunteur : contrat individuel ou contrat de groupe ?

Assurance emprunteur : contrat individuel ou contrat de groupe ?

La souscription d'une assurance emprunteur est non obligatoire, mais exigée par 99 % des établissements bancaires pour garantir un prêt immobilier. Deux choix s'offrent à vous dans le cadre de la délégation d'assurance crédit : un contrat de groupe proposé par la banque prêteuse ou un contrat individuel souscrit auprès d'un établissement indépendant. Lequel choisir ? Éléments de réponse.

Comparer gratuitement les assurances de prêt

Tout savoir sur l'assurance emprunteur de groupe

Lorsqu'un établissement bancaire accorde un crédit immobilier à un emprunteur, il propose systématiquement une assurance crédit avec le contrat de prêt. Il s'agit d'une offre d'assurance de prêt standard basée sur la mutualisation des risques entre les clients de la banque. En général, le tarif d'un contrat de groupe est calculé par rapport à la moyenne des profils de ces clients. De ce fait, il est plus cher et non personnalisé puisque les garanties sont les mêmes, quel que soit le profil de l'emprunteur. Les cotisations d'un contrat de groupe restent également fixes jusqu'à la dernière échéance du prêt immobilier puisque le tarif de l'assurance est calculé sur le montant du capital de départ et non sur le capital restant dû.

Néanmoins, l'assurance de groupe présente certains avantages. Tout d'abord, la souscription n'implique aucune démarche lourde puisque l'assurance emprunteur est automatiquement proposée dans le contrat de prêt. Ensuite, tous les profils sont concernés puisque les risques sont mutualisés : jeunes, séniors, non-fumeurs, fumeurs, emprunteurs exerçant un métier à risque, etc. Enfin, adhérer à un contrat de groupe optimise les chances de renégociation du prêt immobilier dans le futur. Il est à noter que depuis 2010, les jeunes emprunteurs bénéficient d'un contrat de groupe moins cher par rapport aux emprunteurs plus âgés puisqu'ils présentent moins de risques d'accident de santé sur la durée de remboursement de leur emprunt.

Choisir un contrat individuel sans être pénalisé grâce à la loi Lagarde

Avant le 1er septembre 2010, les contrats de groupe étaient imposés aux emprunteurs par les établissements bancaires. Mais grâce aux nouvelles dispositions mises en place par la loi Lagarde depuis cette date, l'emprunteur peut recourir à une offre d'assurance d'emprunt immobilier proposée par un établissement indépendant. La banque prêteuse n'a donc plus le droit de relever le taux du prêt immobilier si l'emprunteur choisit la délégation d'assurance.

Conformément à cette loi, les établissements bancaires sont tenus d'informer les emprunteurs de cette possibilité de souscrire une assurance emprunteur auprès d'une compagnie d'assurance externe. Toutefois, le nouveau contrat doit comporter les mêmes garanties que celles proposées dans les contrats de groupe de la banque. Pour trouver une nouvelle assurance emprunteur intéressante en terme de prix et de garanties, vous pouvez faire une comparaison des offres en ligne. Rendez-vous sur les sites spécialisés comme celui de la société de courtage BoursedesCrédits.

Contrat individuel : quels avantages ?

Également appelé délégation d'assurance, le contrat individuel permet donc à l'emprunteur d'assurer son prêt immobilier par un autre assureur. Le contrat individuel tient davantage compte de la situation personnelle du souscripteur. En général, les jeunes emprunteurs en bonne santé, les non-fumeurs et les personnes exerçant un métier non à risque et celles qui ne pratiquent pas de loisirs ou d'activités à risques bénéficieront d'un tarif plus intéressant. Ce tarif sera calculé à partir d'un taux variable et en fonction du capital restant dû (le montant du crédit de la banque qui reste à rembourser). Ainsi, le montant de la cotisation change tous les mois, tous les trimestres ou tous les semestres.

Il est important de savoir que vous pouvez résilier votre assurance emprunteur au cours de la première année suivant la date de souscription de votre crédit immobilier, en respectant le délai de préavis de 15 jours. Si votre prêt date de plus d'une année, la loi Bourquin vous permet de changer d'assurance de prêt chaque année, à la date d'échéance de votre contrat, en respectant le délai de préavis de 2 mois.

>> Pour aller plus loin :

 

Comparer gratuitement les assurances de prêt

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X