Assurance de prêt immobilier et cancer de la vessie

Assurance de prêt immobilier et cancer de la vessie

Une assurance de prêt immobilier est toujours requise pour sécuriser un financement immobilier. Dans la plupart des cas, l'emprunteur se voit proposer une assurance de groupe par la banque. Toutefois, celle-ci est généralement peu intéressante, notamment en termes de coût, mais également à cause d'un faible niveau de garantie sur certains risques comme la maladie, par exemple. D'ailleurs, en cas de maladie grave comme un cancer de la vessie, les conditions d'assurance peuvent être moins avantageuses pour l'emprunteur, notamment avec des exclusions de garanties ou des surprimes sur certaines d'entre elles. Depuis 2010, les lois Lagarde et Hamon ont permis aux emprunteurs de recourir à la délégation d'assurance pour remplacer l'assurance de groupe des banques, mais celle-ci n'empêche pas à un souscripteur atteint d'une maladie grave de suivre un véritable parcours du combattant pour trouver une assurance de prêt intéressante. Ce guide donne quelques indications sur la manière de procéder dans le cas d'un cancer de la vessie.

Comparer gratuitement les assurances de prêt

Généralités sur l'assurance de prêt immobilier

Un crédit immobilier est toujours accompagné d'une assurance de prêt. En général, une telle assurance sert à protéger les deux parties, la banque et l'emprunteur. En effet, en cas de sinistre, la banque est toujours assurée du remboursement du capital. S'il arrive que l'emprunteur soit victime d'une maladie comme le cancer de la vessie, ou qu'il décède, l'assurance va alors se charger du remboursement de la dette en fonction des garanties auxquelles l'emprunteur a souscrit.

En général, les principales garanties prévues par une assurance de prêt sont les garanties décès, l'interruption de travail (IT) et la perte d'autonomie (PTIA). Certaines offres d'assurance de prêt peuvent proposer plus de garanties auxquelles il est possible de souscrire dans le cadre d'une délégation d'assurance.

En effet, le coût de l'assurance peut peser assez lourdement sur le coût du crédit total. Il est ainsi indispensable de trouver des solutions qui puissent le diminuer sans pour autant dégrader la qualité de la couverture. La délégation d'assurance est le bon moyen pour diminuer le coût de l'assurance. La délégation d'assurance consiste soit à remplacer l'assurance de groupe par une autre avant la signature de contrat, soit à résilier le contrat d'assurance en cours au profit d'un autre beaucoup plus avantageux.

La délégation d'assurance est facilitée par deux lois. Il s'agit des lois Lagarde et Hamon, la seconde complétant en 2014 la première.

La loi Lagarde de 2010 permet à l'emprunteur de choisir son assureur avant de signer le contrat de prêt. Par ailleurs, elle n'autorise pas la banque à modifier les termes négociés pour l'emprunt à cause de l'établissement d'une nouvelle assurance. Par contre, l'emprunteur a le devoir de présenter une assurance de prêt qui soit équivalente à celle proposée par la banque. La délégation d'assurance accordée par la loi Lagarde donne une possibilité à l'emprunteur, de trouver une assurance moins chère et de faire diminuer le coût de son crédit avant de commencer le remboursement de ce dernier.

La loi Hamon autorise l'emprunteur à résilier le contrat d'assurance en cours sur son crédit immobilier. La délégation d'assurance dans le cadre de la loi Hamon permet ainsi de remplacer le contrat d'assurance en cour par un nouveau, sans qu'il y ait de pénalités appliquées à l'encontre de l'emprunteur. En effet, la banque n'a pas le droit de demander des frais supplémentaires sur l'opération de délégation d'assurance. Par contre, dans le cadre de la loi Hamon, l'emprunteur doit présenter une assurance ayant les garanties requises par la banque, tout autant qu'il doit demander la résiliation d'assurance durant les 12 mois qui suivent la signature du contrat de prêt.

Par ailleurs, une souscription à l'assurance de prêt nécessite préalablement dans tous les cas de remplir un questionnaire de santé. Celui-ci est soumis à un médecin-conseil qui va évaluer le niveau de risque que représente le profil de l'emprunteur. Avec une maladie comme le cancer de la vessie, l'assureur peut, par la suite, fixer les tarifs d'assurance et les garanties sur le prêt.

Pour l'année 2017, l'amendement Bourquin a apporté quelques modifications sur la délégation concernant les nouveaux contrats de prêt conclus à partir du mois de février 2017. Ainsi, il est désormais possible pour ces nouveaux emprunteurs de changer chaque année, notamment à l'échéance de leur contrat de prêt, d'assureur. Les prêts immobiliers antérieurs à cette date ne sont, pourtant, pas concernés par cet amendement.

Comprendre le cancer de la vessie

Le cancer de la vessie touche la vessie, et dans certains cas plus graves, les organes environnants. Plus précisément, le cancer apparaît en général sur la paroi la plus profonde de la vessie, notamment sur le revêtement épithélial.

Le cancer de la vessie touche plus fréquemment les hommes. Actuellement, les traitements de cette maladie sont nombreux et le taux de rémission est plutôt élevé. Il est très probable de guérir d'un cancer de la vessie s'il est détecté précocement.

L'apparition du cancer de la vessie est favorisée par plusieurs facteurs de risque. Il peut s'agir du tabac, d'un facteur génétique, du sexe, de l'âge, de l'exposition à des agents chimiques. Cette maladie peut également être favorisée par certains types de médicaments ou par des antécédents médicaux ou l'hérédité.

Pour diagnostiquer un cancer de la vessie, le médecin va poser diverses questions sur la consommation de tabac, les antécédents médicaux et les conditions de travail. Il va ensuite procéder à divers examens, notamment la tomodensitométrie, l'IRM, la pyélographie intraveineuse, la scintigraphie osseuse ou la radiographie pulmonaire. Ceux-ci vont lui permettre de déterminer la maladie et d'évaluer son degré de gravité.

Le traitement du cancer de la vessie peut être la chimiothérapie, la radiothérapie ou l'intervention chirurgicale (cystectomie).

Le cancer de la vessie concerne plusieurs milliers de personnes en France. Bien qu'il touche bien plus souvent les hommes que les femmes, il atteint beaucoup plus les fumeurs et les personnes âgées entre 60 et 70 ans. Toutefois, cette maladie peut également toucher des sujets plus jeunes.

Le cancer de la vessie fait souvent l'objet de surprimes d'assurance en fonction de sa gravité et de l'âge du souscripteur. Il est ainsi important de faire jouer la concurrence en recourant à la délégation d'assurance pour trouver de meilleures conditions de couverture. L'aide d'associations et de courtiers comme Bourse des Crédits peut faciliter la recherche d'un assureur acceptant de couvrir les risques liés au cancer de la vessie. Cela permet également de souscrire, éventuellement, à une assurance sous la convention AERAS en cas de refus de la part des assureurs.

Comment souscrire une assurance de prêt immobilier avec un cancer de la vessie

La souscription à une assurance de prêt en cas de cancer de la vessie est la même que pour une assurance classique, c'est-à-dire qu'il y a une obligation pour l'emprunteur de remplir le questionnaire médical dans lequel il est tenu d'informer l »'assureur sur son état de santé. C'est sur cette base que le médecin-conseil de l'assureur peut lui demander de faire des examens complémentaires pour mieux évaluer les risques sur la maladie et de déterminer les conditions d'assurance appropriées. En cas de risques trop élevés, l'assureur peut, soit appliquer une surprime d'assurance sur certaines garanties, refuser des garanties, ou refuser la couverture d'assurance si les risques sont trop élevés. Pour accélérer les procédures de réalisation des bilans de santé, il est possible de recourir aux services de professionnels en réalisation de bilans médicaux comme ABCOS CIVEM.

ABCOS CIVEM est une société de service spécialisée dans l'établissement des bilans médicaux pour les emprunteurs qui veulent souscrire une assurance de prêt. Cette société est bien représentée en France grâce à ces 165 agences réparties sur l'ensemble du territoire. Elle collabore également avec le courtier BoursedesCrédits pour l'établissement des bilans médicaux de ses clients. Sur ce point, les clients de BoursedesCrédits sont prioritaires chez ABCOS CIVEM. Par ailleurs, la société est reconnue par les assureurs pour la qualité de ses prestations.

Trouver la meilleure assurance de prêt immobilier avec BoursedesCrédits

Si vous n'êtes pas satisfait des prestations offertes par votre assureur de prêt actuel, BoursedesCrédits peut vous aider à trouver l'offre qui correspond à vos attentes et vous accompagner dans le processus de délégation d'assurance.

BoursedesCrédits est un courtier indépendant qui propose un comparateur d'assurances de prêt sur son site internet. Facile d'utilisation, cet outil vous permet de trouver rapidement une offre d'assurance qui vous convient. Par ailleurs, nous pouvons également vous accompagner jusqu'à l'aboutissement de votre souscription en vous mettant en contact avec un conseiller dédié, qui vous prodiguera des conseils utiles tout au long du processus de souscription d'assurance.

 

Comparer gratuitement les assurances de prêt

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X