Assurance de prêt immobilier : cas du Purpura thrombopénique idiopathique

Assurance de prêt immobilier : cas du Purpura thrombopénique idiopathique

Tout emprunteur doit souscrire à une assurance emprunteur pour bénéficier du financement demandé. Cette exigence ne provient pas d'une disposition législative, mais plutôt de la pratique bancaire. Cependant, certains profils d'emprunteur ont plus de mal à souscrire à cette assurance par rapport à d'autres, surtout ceux qui ont un profil à risque. Afin de surmonter ce blocage, le législateur a mis en place la délégation d'assurance. Il permet, même à ceux qui ont un profil dit "à risque", de trouver une couverture d'assurance pour leur prêt. Mais l'existence d'un risque médical, tel un Purpura thrombopénique idiopathique, continue à rendre complexe cette souscription.

Pour une personne atteinte de cette maladie, voici un guide pour faciliter la souscription à une assurance de prêt immobilier et Purpura thrombopénique idiopathique.

Comparer gratuitement les assurances de prêt

Généralités sur l'assurance de prêt immobilier

Dans un prêt immobilier, le risque qu'un incident empêche l'emprunteur de faire face à ses remboursements s'accroit avec la durée de vie du prêt dans le temps. En effet, des événements de la vie, tels des accidents, une maladie ou le décès peuvent atteindre l'emprunteur et causer son insolvabilité. Un contrat d'assurance emprunteur doit donc couvrir ces différents risques. Les principales garanties devant se trouver dans un contrat d'assurance emprunteur sont la garantie décès, la garantie perte totale et irréversible d'autonomie et la garantie incapacité permanente et totale de travail. Il est aussi possible de rencontrer d'autres garanties comme la garantie perte d'emploi.

Lorsqu'un établissement de prêt propose une offre de crédit immobilier, il propose par la même occasion une offre d'assurance emprunteur de groupe. Depuis toujours, les établissements de prêt subordonnaient l'octroi du financement à l'adhésion au contrat d'assurance qu'ils proposaient. Pourtant, les chiffres montrent que le coût d'assurance de groupe accuse un tarif plus onéreux que le coût d'une assurance individuelle. D'ailleurs en externe, les conditions de souscriptions sont plus souples. La raison est simple. L'assureur de l'organisme de prêt calcule un risque moyen sur la base du profil de tous les emprunteurs, le risque est ainsi mutualisé. Il fait ainsi la moyenne et obtient un prix standard. Dès lors qu'un paramètre nouveau tel un purpura thrombopénique idiopathique apparait dans le dossier d'un emprunteur, l'adhésion devient naturellement difficile. La souscription, si elle est acceptée, est d'ailleurs conditionnée par le paiement d'une surprime.

Afin de favoriser la situation des consommateurs, deux lois sont intervenues en 2010 et 2014 et un amendement est intervenu en 2017. Elles permettent de réaliser une comparaison des offres existantes sur le marché et de contracter une assurance auprès de la compagnie de son choix.

Ce que dit la loi Lagarde

En 2010, la situation du consommateur se trouve face à une petite révolution. À partir de cette année, les candidats à l'emprunt deviennent libres de souscrire à un contrat d'assurance proposé par une compagnie externe. Il faut toutefois présenter le contrat à l'organisme prêteur, car il demeure seul maître quant à son acceptation. Seulement, en cas de refus il doit motiver sa décision. En effet, la loi Lagarde souligne la faculté pour le souscripteur de présenter un contrat hors groupe du moment qu'il inclut toutes les garanties exigées par le prêteur.

Cette loi précise l'obligation pour l'organisme de prêt de maintenir au même les modalités du prêt. Ainsi le taux d'intérêt proposé et les frais de dossier doivent rester identiques que le candidat à l'emprunt opte pour le contrat de groupe ou pour un contrat individuel.

Ce que dit la loi Hamon

Le recours à l'assurance hors groupe se limite à la conclusion du contrat de prêt selon les dispositions de la loi Lagarde. Toutefois, la loi Hamon étend cette faculté. Depuis 2014 donc, l'emprunteur peut résilier son contrat d'assurance en cours et le changer par un contrat individuel. Cette possibilité s'étend aux 12 premiers mois suivants la signature du contrat de prêt. L'opération est gratuite, sans facturation d'avenant de résiliation ni frais d'examen du nouveau dossier.

Ce que dit l'amendement Bourquin

Cet amendement poursuit l'avancée de la loi Hamon et autorise le remplacement du contrat d'assurance en cours à date d'échéance annuelle du contrat de prêt. Cette disposition s'applique au 1er janvier 2018.

Mais, avant d'accepter ou de refuser une demande d'adhésion à l'assurance de prêt, les compagnies d'assurance effectuent une étude du profil santé de l'emprunteur. Ils recourent pour ce faire à un formulaire médical préétabli. Cette étape de souscription d'assurance avec le questionnaire médical demeure que l'assurance soit interne ou externe. Elle permet d'évaluer le niveau de risque que présente le dossier et de fixer le prix de l'assurance de prêt immobilier et purpura thrombopénique idiopathique, conformément au profil du candidat à l'assurance.

Comprendre le Purpura thrombopénique idiopathique

La France recense dans les 4 000 hospitalisations pour Purpura thrombopénique idiopathique (PTI) chaque année. Cette maladie se manifeste par l'apparition de taches rouge sur la peau et d'une hémorragie inexpliquée entre autres. Il atteint autant les enfants que les adultes.

Il existe une forme aiguë et une forme chronique. La première forme guérie presque spontanément sans traitement. Seulement si l'hémorragie prend de l'importance il est possible que le médecin prescrive des immunoglobulines polyvalentes ou des corticoïdes. Dans sa forme chronique, le traitement de PTI se fait par une splénectomie, autrement dit, l'ablation de la rate.

Les compagnies d'assurance classent cette maladie auto-immune comme un risque aggravé de santé. Ainsi, pour accepter un tel dossier, les assureurs appliquent une surprime ou insèrent des exclusions de garantie. Le refus d'adhésion constitue aussi une possibilité à cette assurance de crédit immobilier et purpura thrombopénique idiopathique.

Comment souscrire une assurance de prêt immobilier avec un Purpura thrombopénique idiopathique ?

Le questionnaire médical est un passage obligé pour une souscription d'assurance de prêt immobilier et purpura thrombopénique idiopathique. Après la déclaration de cette maladie, le médecin-conseil demande de détailler les informations connues sur la maladie, notamment sa date de découverte, les résultats des suivis médicaux réalisés et les traitements.

En fonction des réponses apportées, le médecin-conseil de l'assurance peut demander un examen médical supplémentaire comme une prise de sang, afin d'en connaître plus sur l'évolution de la maladie. Il convient de le passer auprès d'un établissement de diagnostic expérimenté bénéficiant de la confiance de l'assureur sur le résultat obtenu. C'est notamment le cas d'ABCOS CIVEM. C'est un spécialiste de ce type de bilan de santé, travaillant dans le domaine depuis près de vingt ans.

ABCOS CIVEM est représenté dans ses 205 centres répartis sur le territoire et il propose un service rapide. ABCOS CIVEM propose de prendre rendez-vous une journée à l'avance pour passer un examen de santé et le résultat est envoyé par mail ou fax, sous 48 heures. Grâce au contrat de collaboration signé entre ABCOS CIVEM et BoursedesCrédits, les clients de ce dernier se trouvent traités en priorité. En tout cas, c'est sur la base de ce résultat que le médecin-conseil fixe les modalités de couverture, notamment les garanties possibles et le prix correspondant.

Trouver la meilleure assurance de prêt immobilier avec BoursedesCrédits

La comparaison des offres d'assurance emprunteur ne se résume pas uniquement au niveau tarifaire. Le risque de santé avec le qualificatif "aggravé" freine la recherche d'un contrat d'assurance. En tant que professionnel dans le domaine, le courtier comme BoursedesCrédits connaît les astuces de négociation même avec un risque aggravé. Il dispose également des relations nécessaires pour savoir où orienter les recherches du meilleur assureur et faire les demandes de souscription.

Bourse des Crédits vous aide d'ailleurs à trouver un contrat d'assurance de prêt immobilier et purpura thombopénique idiopathique au meilleur coût quel que soit votre profil santé. Il propose également le service d'un conseiller, spécialement dédié, depuis la recherche de la bonne assurance jusqu'à la signature du contrat.

 

Comparer gratuitement les assurances de prêt

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X