Assurance de prêt immobilier CNP/Predica

Assurance de prêt immobilier CNP/Predica

Dans les banques, l'obtention de crédit et la souscription à une assurance emprunteur sont presque devenues interdépendantes. Si légalement, souscrire à une assurance emprunteur n'est pas une obligation, dans les faits, elles peuvent influencer positivement son octroi.

Pour les banques comme pour les emprunteurs, l'assurance de prêt constitue comme une "barrière de sécurité". Les proches n'héritent pas des dettes de l'emprunteur si un événement vient perturber sa capacité de remboursement. Du côté des banques, il s'agit de se faire rembourser le prêt malgré l'impossibilité pour l'emprunteur de le faire.

Comparer gratuitement les assurances de prêt

Connaître les modalités de l'offre d'assurance de prêt CNP/Predica

L'engagement de remboursement d'un prêt peut s'étaler sur plusieurs années, 10, 15 ou 30 ans selon les contrats. Plusieurs paramètres dont notamment le montant de la somme empruntée et le niveau de vie de l'emprunteur sont pris en compte lors de la détermination de l'échelonnement du crédit.

Pendant cette période, certains aléas peuvent changer complètement la donne et empêcher l'emprunteur d'achever de payer son crédit. D'où la nécessité de protéger aussi bien l'emprunteur, les proches que la banque avec une assurance de prêt. Le contrat doit au moins offrir les garanties de base.

L'assurance de prêt CNP/Predica figure par exemple parmi les plus avantageuses sur le marché. Pour bénéficier des garanties décès et PTIA incluses dans les garanties de base, les emprunteurs doivent souscrire au contrat de prêt CNP/Predica avant l'âge de 65 ans. Ces garanties sont plafonnées à 1 200 000 euros pour les emprunteurs de moins de 65 ans, et à 400 000 euros si l'emprunteur est âgé de plus de 65 ans. Selon les besoins et les profils, l'emprunteur peut ajouter dans son contrat d'assurance de prêt CNP/Predica des options de garanties Incapacité totale de Travail et Incapacité partielle de Travail.

La souscription doit se faire avant l'âge de 60 ans. La durée de franchise offerte est de 90 jours, avec un plafond de prise en charge de 8 000 euros par mois au maximum. Que l'incapacité de travail soit totale ou partielle, l'assurance rembourse les mensualités du crédit, au fur et à mesure de l'échéance.

Certaines exclusions peuvent toutefois être évoquées dans le contrat d'assurance de prêt CNP/Predica. En effet, dans les cas de blessures, de mutilations, d'accidents, de maladies résultants d'un acte volontaire, la prise en charge de l'assuré ne s'active pas. Les accidents dus à la pratique de certains sports aériens et la conduite de véhicules de compétition ou de courses de vitesse sont également intégrés dans les exclusions.

Comparer les différentes offres d'assurance de prêt

Quel que soit l'acte à réaliser, demande de prêt ou souscription à une assurance crédit, il est recommandé de toujours procéder à une comparaison d'offres et de tarifs. La comparaison des offres d'assurance présentées sur le marché constitue en effet, la meilleure façon de trouver rapidement et avec facilité, les offres d'assurance les plus appropriées à chaque profil. Sur son site, le courtier en assurance et en crédit BoursedesCrédits met à disposition des utilisateurs, son comparateur assurance emprunteur gratuit. Rapide et facile à utiliser, ce comparateur en ligne fournit des résultats comparatifs détaillés en seulement quelques secondes.

Le comparateur assurance emprunteur du courtier BoursedesCrédits fonctionne grâce à un formulaire « express ». L'utilisateur doit remplir un formulaire : âge, situation familiale, montant de crédit à assurer et type de garantie recherchée sont donc à préciser. La Loi Lagarde 2010 permet aux emprunteurs de déléguer leur contrat d'assurance s'ils le désirent. Il faudra néanmoins que les garanties offertes dans le contrat de groupe et dans le contrat individuel soient équivalentes.

Si l'emprunteur a déjà souscrit une autre offre d'assurance avant de trouver celle qui lui semble plus adaptée à ses besoins, il peut faire appel à la loi Hamon pour en changer. Le changement doit toutefois se faire dans un délai de 1 an après la signature du premier contrat. La négociation des tarifs pour le nouveau contrat pourra en outre, être assurée par l'un des courtiers en assurance de boursedescredits.com.

 

Comparer gratuitement les assurances de prêt

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans