Banque gratuite ?

Banque gratuite ?

Gratuité : cet argument revient souvent au coeur de la communication des banques en ligne concernant leurs tarifs. D'où la question : peut-on réellement profiter gratuitement des services de ces établissements virtuels ?

Comparer gratuitement les banques en ligne

Banque gratuite : une illusion ?

En France, les banques traditionnelles prélèvent sur le compte de leur client des frais divers, correspondants aux charges nécessaires à la gestion des opérations réalisées tout au long de l'année. Ce coût d'administration s'élève en moyenne à une centaine d'euros, avec une marge de variation plus ou moins élevée en fonction de la politique commerciale de l'enseigne.

Même si ces frais sont compréhensibles, les clients n'ont de cesse de chercher à les limiter, voire les supprimer, quitte à changer de banque. Face à ces attentes, plusieurs enseignes, notamment les banques en ligne, misent de plus en plus sur l'atout prix pour attirer une nouvelle clientèle.

Certains groupes promettent même la « gratuité » de leurs services à leurs prospects. Ce privilège ne s'applique pas toutefois à l'ensemble des prestations. Il concerne uniquement des aspects prédéfinis par la banque.

Le plus souvent, la carte bancaire, la tenue de compte et le suivi en temps réels des opérations sur le compte courant sont les services offerts gratuitement par les banques en ligne. Le reste des prestations est bel et bien payant.

La solution : la banque la moins chère

Trouver une banque entièrement gratuite relève de fait d'une illusion, surtout dans un secteur où tous les acteurs ont le statut d'association à but lucratif. Ce postulat n'empêche pas pour autant de bénéficier de prestations à moindre coût, notamment auprès des banques en ligne.

Véritables outsiders sur le marché, ces enseignes – appelées à être l'avenir du marché bancaire – pratiquent des tarifs largement inférieurs à ceux des établissements traditionnels. Selon les analystes, les prix des pure players et des antennes en ligne de banques physiques sont de 2 à 3 fois moins chers, comparés aux forfaits des enseignes physiques.

Cette situation explique certainement l'engouement montant pour ces établissements, lesquels comptent déjà plus de 3 millions d'adhérents fin 2013. Quelques marques sortent en particulièrement du lot, notamment Boursorama Banque, Monabanq, ING Direct et Hello Bank... des enseignes qui font toutes partie du top 10 des banques les moins chères en France.

En savoir plus sur...

 

Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans