La banque en ligne, moins chère ?

La banque en ligne, moins chère ?

Le coût peu élevé de leurs services est considéré généralement comme une des raisons du succès retentissant du principe des banques en ligne. Qu'en est-il réellement ? Les pure players facturent ils vraiment moins cher leurs prestations ?

Comparer gratuitement les banques en ligne

Dématérialisation et prix abordables vont de pair

Autant le dire dès le départ : comparées aux tarifs des banques traditionnelles, les facturations des banques en ligne sont réellement avantageuses. Depuis quelques années, plusieurs études sur le sujet abondent dans ce sens. La dernière enquête en date, qui confirme ces dires, est à mettre au crédit de l'UFC-Que Choisir.

Dans un rapport publié début 2014, l'association de consommateurs passe au crible les tarifs pratiqués par 129 établissements bancaires dans les services les plus utilisés, comme les cartes bancaires, le retrait d'argent dans une banque concurrente, le prélèvement, les frais de tenue de compte et les virements occasionnels.

Après avoir regroupé toutes les statistiques et établi une moyenne globale, le résultat est sans appel. Dans le top 10 des banques les moins chères du marché, les cinq premières places sont occupées par les pure players que sont ING Direct, Boursorama Banque, Fortuneo, Hello Bank et Monabank.

La présence de ces enseignes dans le haut du palmarès ne doit rien au hasard. Grâce à la dématérialisation des prestations bancaires – et donc la réduction des charges dues au personnel d'accueil et les dispositifs de sécurité, de paiement ou d'accompagnement dans les agences physiques -, les banques en ligne peuvent se permettre de réduire significativement leurs factures sur les services.

Peu cher... mais pas à n'importe quel prix

Même si les tarifs des banques en ligne sont peu élevés par rapport aux frais des établissements classiques, leurs prestations ne sont pas pour autant bradées, ni offertes à tous les clients. Les pure players posent plusieurs conditions d'accessibilité à leurs services à tous les nouveaux inscrits.

Souvent, ces clauses portent sur l'obligation d'un versement mensuel minimum sur le compte-courant en ligne. Ainsi, chez ING Direct, il faut justifier d'un revenu mensuel de 750 euros pour pouvoir ouvrir un compte. Boursorama Banque fixe son « ticket » d'entrée à 1350 euros de revenus nets par mois. Si le salaire n'est pas domicilié sur le compte, un encours de 5000 euros est exigé. Les autres banques en ligne disposent de leurs propres conditions d'entrée, plus ou moins similaires à celles citées plus haut.

Pour en savoir plus sur...

 

Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans