Comment calculer l'augmentation de loyer ?

Comment calculer l'augmentation de loyer ?

Comment vendre un bien immobilier ? En France, l'augmentation du loyer d'un bien immobilier est régie par plusieurs dispositifs d'encadrement spécifiques. Les règles à appliquer lors du calcul de l'augmentation du loyer dépendent entièrement du moment choisi pour la réévaluation.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

L'Indice de référence des loyers : l'élément que tous les bailleurs doivent connaître

Le bailleur et propriétaire du logement a parfaitement le droit d'augmenter son loyer à chaque date anniversaire du contrat de location. Néanmoins, l'augmentation doit rester dans la limite de la variation de l'IRL ou Indice de référence des loyers. Comme indiqué dans son énoncé, l'indice de référence est l'élément qui sert de base dans le cadre d'une révision du loyer, et ce, que le logement soit loué vide ou meublé. L'indice de référence des loyers précise les plafonds des augmentations annuelles des loyers que peuvent appliquer les bailleurs.

Et donc, concrètement, comment calculer l'augmentation de loyer ? En suivant une formule simple qui est : Loyer actuel (hors charges) x variations de l'IRL. L'indice IRL à utiliser, c'est le dernier indice dévoilé par l'INSEE, au moment de la date d'anniversaire du contrat. Exemple : Pour un bail de location signé le 1er février 2016, le propriétaire peut procéder à une augmentation de loyer dès le 1er février 2017. Pour calculer le montant du nouveau loyer, il doit prendre en compte l'indice publié, correspondant à la date d'anniversaire du contrat de location. Au premier trimestre 2017 par exemple, l'indice de référence des loyers s'était établi à 125,90.

Au deuxième trimestre, il est passé à 126,19, puis à 126,46 et à 126,82 durant les troisièmes et quatrièmes trimestres 2017. Dans les exemples cités, les indices de références ont augmenté légèrement. Il arrive néanmoins que cette variation soit négative. En ce cas, le propriétaire devrait en toute logique, baisser le montant du loyer. Il est toutefois possible d'éviter d'en arriver à ce genre de situation. Il suffit en effet, au propriétaire bailleur d'indiquer que l'évolution du loyer ne s'effectuera uniquement qu'à la hausse, dans son contrat de location.

Réévaluation du loyer : au début du bail, au cours ou au moment du renouvellement ?

Avec la question typique : « comment calculer l'augmentation de loyer ? » vient généralement une autre classique : « à quel moment peut-elle être appliquée ? ». Et la réponse est simple : à tout moment ! Le propriétaire bailleur peut en effet décider d'augmenter le loyer aussi bien au début du bail, que pendant et au moment du renouvellement. Certaines conditions sont toutefois à respecter. Si la réévaluation se fait en cours de bail, le pourcentage de l'augmentation du loyer ne peut jamais dépasser la variation de l'Indice de référence des loyers publié durant cette période.

Dans le cadre d'un bail de location, généralement signé pour trois ans, le renouvellement est systématique, si le locataire souhaite rester et que le bailleur ne lui donne pas congé. En ce cas, la réévaluation peut également être effectuée, mais toujours dans le respect des limites imposées par l'indice de référence. Si et seulement si, le loyer est largement en dessous des prix moyens proposés sur le marché de l'immobilier, le bailleur peut éventuellement déroger à la règle et mettre en place un nouveau loyer. Par ailleurs, l'augmentation doit toujours se faire de manière progressive.

En outre, la réévaluation du loyer en cours de bail ne peut être envisagée que si une « clause de révision de bail » est mentionnée dans le contrat. La location d'un bien immobilier est un investissement très avantageux sur le long terme. Pour vous aider à vous lancer et à obtenir le financement pour l'achat d'un bien immobilier, destiné à la location ou non, le courtier BoursedesCrédits est à votre disposition. Acteur de référence dans le domaine, BoursedesCrédits recherche les meilleures offres et négocie vos contrats auprès des banques, afin qu'ils vous soient le plus profitable possible. Les outils de comparaison et de simulation de crédit, proposés sur le site du courtier, vous seront également d'une grande aide dans vos démarches. 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X