Calculer le taux d'intérêt d'un livret

Calculer le taux d'intérêt d'un livret

Même si les taux de rémunération sur les livrets d'épargne, notamment celui du livret A, sont tombés au plus bas depuis quelques années, ce type de placement d'épargne suscite toujours l'engouement de la majorité des Français. Il est toutefois possible de gagner plus d'intérêts sur les super livrets que proposent les banques en ligne. Ces placements sont réservés aux personnes disposant d'une liquidité importante. La chose la plus importante pour placer son argent dans les livrets est de savoir bien effectuer au préalable un calcul intérêt pour pouvoir évaluer les bénéfices du placement.

Comparer gratuitement les placements

Le mode de calcul des banques


Il existe plusieurs types de livrets, mais le plus célèbre reste malgré tout le livret A. Leur point commun concerne le calcul intérêt effectué par la banque. Il s'agit de la capitalisation d'intérêts auxquels est attribuée une date de valeur, qui correspond à la prise en compte de l'intérêt du versement. La capitalisation se fait toutes les quinzaines que ce soit pour les livrets réglementés ou non réglementés. Il s'agit de définir les intérêts générés toutes les quinzaines par le placement pour ensuite les remettre dans le capital investi.

Ainsi, la date de valeur d'un versement est celle du premier jour de la quinzaine suivante. Ce qui veut dire qu'un versement effectué avant le premier jour de la quinzaine aura pour date de valeur le premier jour de la quinzaine suivante. Pour les retraits, la date de valeur est celle du dernier jour de la semaine précédente, c'est-à-dire qu'un retrait effectué un 5 du mois courant aura comme date de valeur celle du 31 du mois précédent. Par ailleurs, le calcul exact de l'intérêt pour une quinzaine se fait à partir de la formule suivante :

Intérêt quinzaine = montant du placement X taux d'intérêt X nombre de quinzaines restantes/ 24 (nombre de quinzaines dans l'année)

Prenons en exemple le calcul des intérêts générés à la quinzaine par un placement de 1000 euros versés au 1er mars avec un taux d'intérêt annuel (ou taux de rémunération annuelle fixé à la fin de l'année) de 1,25 %. L'intérêt généré à la souscription de cette somme sera de 10,41 euros. Si le souscripteur effectue un retrait de 100 euros à la date du 25 août, il reste alors 8 quinzaines jusqu'à la fin de l'année. En suivant la formule, la date de valeur sera le 1er septembre et le taux d'intérêt de la quinzaine de 0,42 % et le montant de l'intérêt passe à 10,83 euros. Si un retrait de 100 euros est effectué le 29 novembre, la date de valeur sera le 15 novembre et l'intérêt sera débité de 0,16 %. Le montant de l'intérêt capitalisé passe alors à 10,67 euros.

Quelle fiscalité sur le livret ?


La plupart des livrets bancaires sont soumis à la taxe sur le revenu et à la contribution aux cotisations sociales, qui sont prélevées à la source. Il existe également une façon de déterminer le montant de ces obligations comme avec le calcul intérêt. La première chose à considérer est la tranche marginale d'imposition. Pour ce faire, il est primordial de déclarer les intérêts bruts du placement. En fonction de la tranche marginale dans laquelle on appartient, l'administration fiscale demandera un complément d'impôt ou, au contraire, va effectuer un remboursement. En d'autres termes, un complément d'impôt sera demandé si la tranche marginale est supérieure à 24 % ou, au contraire, l'écart sera remboursé. Toutefois, si les intérêts du placement sont inférieurs à 2000 euros, on peut demander un FPL (prélèvement forfaitaire libératoire) en lieu et place de l'impôt sur le revenu.

Comment doper les rémunérations


Il existe plusieurs façons de booster les intérêts sur les livrets. Les banques en ligne, dont les offres peuvent être consultées sur boursedescredits.com, proposent des solutions de placement pour les montants pouvant aller jusqu'à 250.000 euros. Elles proposent de ce fait un intérêt entre 4 et 5 %. Une solution plus simple est également d'ouvrir plusieurs comptes en même temps et faire des répartitions de placement en fonction du calcul intérêt sur chaque livret. Enfin, il est conseillé de faire les versements le 15 ou le 30 du mois en cours, et le 1er ou le 16 du mois pour les retraits. 

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans