L'effet cliquet assurance vie

L'effet cliquet assurance vie

Ce terme est souvent employé dans plusieurs domaines comme en économie générale, en politique voire même en médecine. Mais d'une manière générale, il est utilisé pour définir l'irréversibilité d'une décision ou d'une action qui a été déjà établie. En assurance-vie, il garantit l'acquisition définitive des plus-values versées. Voici pourquoi.

Comparer gratuitement les placements

L'intérêt du concept "effet cliquet assurance-vie"

Depuis des années, l'assurance-vie reste un placement rémunérateur. Si faire fructifier ses liquidités est déjà une chose, assurer la protection des profits dégagés en est encore une autre. Grâce à la garantie « effet cliquet », l'assuré peut sécuriser régulièrement ses plus-values d'une manière automatique. Selon ce concept, les intérêts générés durant l'année écoulée sont définitivement acquis par l'épargnant. Autrement dit, les éventuels retournements du marché n'ont aucun impact sur les rendements de l'année précédente. Une fois que les bénéfices sont versés sur le compte de l'épargnant, ils ne sont plus récupérables par la banque ou la compagnie d'assurance. Ils sont alors sécurisés.

Malheureusement, l'effet cliquet assurance-vie est seulement associé aux supports en euros. Cela signifie que les gains tirés des supports en unités de compte ne bénéficient pas de cette garantie. Or, les épargnants ne sont pas prêts à renoncer aux performances plus intéressantes de ces derniers. Ainsi, pour étendre cette sécurité supplémentaire aux autres supports, nombreux sont aujourd'hui les assureurs qui proposent l'option « sécurisation de plus-values » en contrat multisupport.

Avec celle-ci, les profits dégagés en UC sont immédiatement basculés sur le fonds euros dès qu'un seuil de rendement est atteint. Cette limite est le plus souvent choisie par l'assuré. Mais dans certains cas, elle ne peut pas dépasser le plafond de sécurisation imposé par la compagnie. Après le transfert, les plus-values sont mises alors à l'abri des fluctuations du marché financier. Une baisse du marché intervenue après l'affectation n'a plus de conséquence sur les rendements acquis.

Assurance-vie: les autres formes de protections


Actuellement, les assureurs proposent des offres optionnelles autres que l'effet cliquet assurance-vie afin de sécuriser l'investissement des épargnants ou de limiter leurs pertes .

Stop loss relatif
Cette option vise à réduire les risques auxquels les assurés sont exposés. En pratique, elle permet de transférer les versements investis sur un support, vers un autre jugé plus sécuritaire. Cette affectation est effectuée quand un seuil particulier est atteint ou dépassé. En fait, il s'agit d'un taux de moins-values maximal que le souscripteur peut accepter en cas de baisse tendancielle du marché financier. Parfois, ce ratio est plafonné.

Investissement progressif


Ce type de protection prévoit le transfert graduel des investissements versés sur un support vers un autre. Ici, l'affectation peut être réalisée selon deux manières : du fonds en euros vers les UC ou bien l'inverse. Le premier cas consiste à planifier une entrée en douceur sur le marché financier afin de pouvoir profiter entièrement les opportunités du marché à la fin du contrat.

Pour le second, le but est de sécuriser progressivement les plus-values à l'approche de la date d'échéance. Cette option est souvent adoptée par ceux qui souhaitent préparer leur vie de retraité. Pour faire le bon choix, nous vous recommandons de demander conseil à un professionnel du secteur comme boursedescredits.

La garantie plancher


En adhérant à cette option, l'assuré est sûr de récupérer au moins la totalité du capital versé à l'échéance du contrat. Avec cette garantie, les rendements générés par le placement ne sont pas soumis au régime de moins-values. Autrement dit, les éventuelles pertes sont complétées par l'établissement financier. Dans la plupart des cas, ce type de garantie est proposé seulement dans le risque « en cas de décès ». Dans ce cas, l'assureur s'engage à remettre au moins aux héritiers l'équivalent de l'épargne non capitalisée.

En savoir plus :

 

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans