Contrats de capitalisation, placement similaire à une assurance vie ?

Contrats de capitalisation, placement similaire à une assurance vie ?

Les contrats de capitalisation présentent de nombreux points de similitude avec les contrats d'assurance vie, aussi bien sur le plan fiscal que sur le plan financier.

Qu'est-ce que le contrat de capitalisation ?

Le contrat de capitalisation ressemble à s'y méprendre à une assurance vie. Même si ce contrat est proposé par les compagnies d'assurance, il ne s'agit pas d'une assurance, mais d'un placement financier. Il apporte aux souscripteurs un rendement et des avantages fiscaux à peu près identiques à ceux offerts dans le cadre d'une assurance vie.

Comparer gratuitement les placements

Le contrat de capitalisation dure entre 8 et 30 ans. Le souscripteur a le choix entre placer son épargne dans des fonds euros ou alors réaliser des placements en bourse. Dans le premier cas, il bénéficie d'un rendement moindre, mais son argent est entièrement garanti. S'il choisit la seconde option, il a l'opportunité d'optimiser le rendement de son épargne, tout en prenant le risque d'essuyer quelques pertes en raison des variations des marchés financiers.

Les avantages des contrats de capitalisation

En termes de fiscalité, le contrat de capitalisation présente les mêmes avantages fiscaux que l'assurance vie. À savoir, une imposition qui ne s'applique que lors des retraits. Une exonération annuelle qui se détermine en fonction de l'antériorité du contrat.

L'autre avantage du contrat de capitalisation par rapport à l'assurance vie est sans doute la possibilité d'optimiser l'ISF. En effet, comme seuls les versements sont imposables, les intérêts perçus ne sont pas à déclarer dans la feuille d'impôt. Cette particularité rend le contrat de capitalisation fort intéressant, surtout pour les personnes qui sont déjà fortement imposées et qui ne souhaitent pas voir leur ISF augmenter.

Le contrat de capitalisation entre dans la succession du souscripteur. Ainsi, il ne peut pas être transféré à un bénéficiaire autre que les héritiers de son titulaire. La transmission est aussi possible du vivant du souscripteur, qui peut le faire via une donation. À la mort du souscripteur, le contrat de capitalisation conserve tout sans ancienneté, ce qui permet aux héritiers de bénéficier d'avantages fiscaux non négligeables.

En savoir plus sur...

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans