Crédit immobilier CIC : le remboursement anticipé

Crédit immobilier CIC : le remboursement anticipé

Il est possible de rembourser votre crédit immobilier obtenu chez le CIC si votre situation budgétaire s'est améliorée ou si vous voulez vendre votre logement acquis avec le prêt contracté. Le remboursement anticipé peut être partiel ou intégral selon votre convenance. Cette opération, tout comme le rachat de crédit, peut améliorer, par la suite, le montant de vos mensualités.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Anticiper le remboursement du prêt immobilier chez le CIC

La possibilité d'un remboursement anticipé du crédit immobilier CIC est soumise à certaines conditions.

Tout d'abord, avant de procéder au remboursement anticipé, veillez à vérifier les clauses sur le sujet dans votre contrat de crédit. Vous devez particulièrement considérer les clauses sur les pénalités de remboursement anticipé, notamment leur montant. En effet, les montants sont particulièrement réglementés et ne devraient pas dépasser le plafond prévu par la loi. Une pénalité de remboursement anticipé ne devrait pas, effectivement, représenter plus de 3 % du capital restant à rembourser. Par contre, elle peut représenter six mois d'intérêts sur le prêt immobilier avant son remboursement. En règle générale, vous pouvez trouver le montant de la pénalité adoptée en cas de remboursement anticipé dans votre contrat de prêt.

Par ailleurs, en cas d'hypothèque prise sur le bien, vous devez payer les frais de mainlevée en cas de remboursement anticipé. Cela est notamment valable si vous décidez de vendre votre bien. Ces frais sont d'un montant de 610 euros. Par contre si vous ne comptez pas vendre votre logement, vous êtes exempté de paiement des frais de mainlevée.

En outre, si vous êtes en mesure de prouver à la banque que vous êtes capable de rembourser votre prêt rapidement, vous pouvez contracter un prêt sans pénalités de remboursement anticipé chez le CIC.

Après un remboursement anticipé partiel, un nouveau tableau d'amortissement sera mis en place. Par contre, s'il s'agit d'un prêt à un seul ou à plusieurs paliers, le nouveau plan de remboursement va se conclure soit par un réaménagement du montant des échéances, soit de la durée de remboursement.

Ainsi, si le prêt est à un seul palier, vous aurez le choix de réduire le montant des échéances restantes ou la durée de remboursement, ce après le remboursement anticipé partiel.

S'il s'agit de plusieurs paliers, deux scénarios peuvent se présenter. Si le remboursement partiel est effectué pendant le dernier palier d'échéances, vous pouvez choisir de réduire soit le montant des échéances, soit la durée de remboursement. Si le remboursement anticipé est, par contre, effectué pendant un palier antérieur, le nouveau plan de remboursement se traduit automatiquement par la réduction de la durée de remboursement restante.Si vous ne voulez pas que le remboursement anticipé partiel se traduise par un nouveau plan de remboursement, vous pouvez recourir à la caution.

Par ailleurs, si vous remboursez intégralement votre crédit immobilier CIC, la banque aura droit à demander le paiement des pénalités correspondantes. Il s'agit notamment d'un montant équivalent à six mois d'intérêts sur le montant total à rembourser selon les taux prévus dans la partie « conditions particulières » de votre contrat. Le taux sera calculé hors cotisation d'assurance.

Toutefois, la pénalité sera plafonnée à hauteur de 3 % du montant total du capital restant à rembourser. Par contre, le CIC ne percevra aucune pénalité si vous comptez vendre votre bien à cause du changement de lieu de votre activité professionnelle. C'est également valable si la nécessité de déménagement pour raison professionnelle concerne votre conjoint, mais également en cas de décès ou de l'arrêt de votre activité professionnelle en dehors de votre volonté.

Prêt immobilier CIC : comment renégocier ?

L'intérêt de renégocier les conditions de votre prêt immobilier est conditionné par la situation actuelle du marché.

Actuellement, les taux nominaux sont assez bas pour en profiter. Il s'agit d'essayer de négocier avec sa banque de réaménager les conditions du taux d'intérêt. En effet, en France, la plupart des taux d'intérêt contractés sont fixes. Ce qui ne permet pas de les faire varier en fonction de la situation du marché, vous obligeant à solliciter la banque d'abaisser le vôtre si vous l'avez contracté par exemple avant 2013. Toutefois, le CIC pourrait demander de votre part quelques contreparties.

Par ailleurs, si la baisse des taux est effective, il convient toutefois de considérer les conditions essentielles pour que la renégociation des conditions de prêt vous soit profitable. Pour cela, il faut que la différence entre le taux moyen actuel sur le marché soit d'au moins 1 point par rapport à celui qui est appliqué sur votre prêt.

Vous devez également considérer le coût des différents frais inhérents à ce genre d'opération. En effet, une renégociation engendre plusieurs types de frais, notamment la pénalité de remboursement anticipé, les frais de mainlevée en cas de garantie sur hypothèque ou le privilège de prêteur de deniers qui peut représenter 0,5 à 1 % du montant total de votre crédit.

Si vous voulez renégocier votre pret immobilier CIC, pensez tout d'abord à consulter les offres concurrentes sur le comparateur de prêts de Bourse des Crédits. Grâce à cela, vous pouvez persuader la banque de vous accorder un réaménagement des conditions de prêt si elle ne veut pas vous voir partir chez la concurrence.

Par ailleurs, vous pouvez montrer un intérêt certain pour les autres produits de la banque en lui promettant d'y souscrire en échange d'un réaménagement des conditions de prêt. De cette façon, le CIC pourrait considérer avec plus d'attention votre requête.

Prêt immobilier en cours chez CIC : bon à savoir en cas de déménagement

Si vous voulez déménager d'un logement acquis sur un prêt immobilier du CIC, vous êtes dans l'obligation de l'informer. Ainsi, vous pouvez lui envoyer une lettre signalant votre déménagement avec un justificatif de domicile de votre nouveau logement. De cette façon, votre conseiller bancaire pourra mettre à jour les informations vous concernant, notamment sur vos différents comptes bancaires.

Par ailleurs, si vous êtes obligé de changer d'agence bancaire, le CIC est en mesure de prendre en charge, gratuitement, le transfert des prélèvements et des virements vers votre nouvelle agence. Pour ce faire, il vous revient de signer un mandat au profit de la banque pour que celle-ci puisse effectuer toutes les opérations s'y rapportant.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X