Crédit immobilier au Crédit Agricole : le remboursement anticipé

Crédit immobilier au Crédit Agricole : le remboursement anticipé

Si vous avez déjà souscrit à un crédit immobilier mais que vous faîtes fasse à une hausse de vos revenus, vous pouvez avoir recours au remboursement anticipé. Boursedescrédits vous donne plus d'informations sur cette opération dans le cadre d'un pret immobilier Crédit Agricole.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Généralités sur le remboursement anticipé au Crédit Agricole 

En cours de contrat, il arrive parfois que le client encaisse des revenus supplémentaires ou envisage de vendre le bien financé par un crédit immobilier. En tenant compte de cette circonstance, il peut choisir de procéder à un remboursement par anticipation de tout ou partie du prêt contracté auprès de l'établissement bancaire. Cette opération donne lieu à une diminution des mensualités à payer. Le rachat de crédit est aussi une alternative présentant les mêmes effets.

Les indemnités de remboursement anticipé (IRA) sont appliquées par toute banque pour combler la perte des intérêts occasionnée par l'opération de remboursement anticipé. La somme à payer est inscrite en général dans le contrat de crédit initialement signé par le client. Cette somme doit correspondre à une somme comprise entre 3 % du capital restant dû et un montant équivalent aux intérêts d'un semestre. Dans l'éventualité où le client estime qu'un remboursement par anticipation est incontournable, l'exclusion de la clause des IRA peut être négociée avant la signature du contrat initial. Toutefois, un client est dispensé du paiement des pénalités de remboursement anticipé en cas de vente du bien immobilier financé par le prêt. Cette situation se présente souvent dans l'éventualité d'une affectation professionnelle du titulaire ou de son conjoint.

L'allègement du coût du crédit par l'intermédiaire du remboursement anticipé peut s'appliquer sous deux formes : une réduction du montant de l'échéance mensuelle ou l'abrègement du délai convenu pour le remboursement. Selon le mode de remboursement prévu dans le contrat, le client peut choisir la modification à appliquer. Peu importe l'option choisie, le contrat sera modifié par un avenant qui aura pour effet l'établissement d'un nouvel échéancier de remboursement fourni au titulaire et à la caution s'il y a lieu.

Pour un crédit à rembourser en un seul palier, le remboursement anticipé permet au client de choisir parmi les deux formes de modification (mensualité ou délai) à apporter au contrat. Par contre, pour un prêt à plusieurs paliers, le changement à appliquer est fonction du palier sur lequel intervient le remboursement par anticipation. Si l'opération intervient au cours du dernier palier, le choix entre les deux modalités reste valable. Pour un remboursement anticipé durant un palier précédant le dernier, le changement se fait obligatoirement sur le délai du remboursement.

Prêt immobilier à la banque Crédit Agricole : comment renégocier ?

Avec la chute actuelle du taux moyen pratiqué pour un crédit immobilier, les anciens souscripteurs sont lésés par rapport aux nouveaux clients. La moyenne actuelle se situe autour des 2,80 % pour un crédit immobilier sur 15 ans, 3,10 % pour un prêt de 20 ans et 3,40 % pour un crédit sur 25 ans. La renégociation du contrat de crédit devient donc une demande très fréquente pour que la baisse des taux sur le marché soit prise en compte. Toutefois, la renégociation d'un contrat de crédit auprès du Crédit Agricole n'est pas une mince affaire. Le client devra procéder à l'évaluation des avantages réels générés par l'opération.

Le calcul des bénéfices procurés en procédant à une renégociation d'un contrat de crédit se fait grâce à la comparaison du taux initial et du taux renégocié. Le client devra ensuite imputer à ces bénéfices les frais liés à l'opération. Si le résultat est positif, c'est-à-dire que les bénéfices peuvent couvrir l'intégralité des frais, alors la renégociation du contrat est intéressante.

La première étape consiste donc à évaluer l'écart entre le taux initial et le taux obtenu avec la renégociation. En principe, la différence doit être aux environs des 1 %, mais un écart de 0,7 % peut déjà générer des avantages. En se référant au taux moyen actuel pour un contrat sur 20 ans, il faudrait donc que le taux initial soit égal à 3,80 % au minimum. En satisfaisant ces conditions, les dépenses seront assurément compensées par les gains procurés.

Après avoir réalisé le calcul du différentiel de taux, le client doit passer en revue les frais occasionnés par la renégociation du crédit. Les IRA constituent la majeure partie des dépenses liées à l'opération. Toutefois, les frais se rapportant aux garanties doivent être également pris en compte. Si le client a offert en guise de garantie l'hypothèque, il faut intégrer les dépenses occasionnées par la main levée, au calcul.

Grâce à la comparaison des coûts et des bénéfices, le client peut passer à la renégociation proprement dite de son contrat de crédit. Pour mettre toutes les chances de son côté, une collecte des données sur les pratiques de la concurrence doit être réalisée. L'exposition de ces informations au banquier donne un avantage en faveur du client lors de la renégociation.

Prêt immobilier en cours au Crédit Agricole : bon à savoir en cas de déménagement

Un déménagement peut intervenir subitement en cours de contrat dans le cas d'une affectation professionnelle du client ou de son conjoint ou encore dans l'éventualité d'une vente imminente du logement financé par le contrat. Quel que soit le motif du changement de domicile, le Crédit Agricole doit en être informé. Cette étape est nécessaire pour apporter les modifications aux coordonnées du client sur l'intégralité de ses comptes au sein de l'établissement.

Dans ce cadre, le client devra procéder à l'envoi de quelques documents au banquier. La première pièce à fournir est un justificatif de domicile comme un avis d'imposition, la facture de gaz et d'électricité ou la quittance de loyer du nouveau domicile. En plus de ce document, deux lettres sont à envoyer par courrier à la banque : une lettre de changement d'adresse et une lettre demandant le transfert d'agence.

Par ailleurs, la banque Crédit Agricole propose le service Facilit, une offre gratuite de prise en charge de toutes les démarches à effectuer pour le transfert du compte du client dans l'agence. Les opérations concernent par exemple la modification de la domiciliation du revenu ou encore le transfert du virement et du prélèvement dans sa nouvelle agence. Un mandat signé par le client donne le plein pouvoir à la banque pour agir en son nom dans la réalisation de ces opérations.

Le client peut directement s'adresser à un conseiller de l'agence la plus proche ou prendre contact avec le siège du Crédit Agricole. Pour envoyer un courrier au siège, l'adresse postale est : Siège Social Crédit Agricole, 12 Place des États-Unis, 92127 Montrouge Cedex. Le siège est également joignable par téléphone au numéro : 01 43 23 52 02.

Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X