Crédit immobilier Société Générale : le remboursement anticipé

Crédit immobilier Société Générale : le remboursement anticipé

Le remboursement d'un crédit immobilier doit se faire en respectant les mensualités prévues dans le contrat. Toutefois, même avec un crédit en cours de remboursement, vous avez la possibilité de procéder à un paiement anticipé de votre crédit immobilier. Si les motifs qui vous poussent à le faire ne dépendent que de vous, sachez que des frais seront à payer si vous effectuez un remboursement anticipé. Ainsi, que vous vendiez votre logement, que vous ayez une nouvelle source de revenus, ou même si vous optez pour le rachat de crédit, voici quelques informations utiles concernant le remboursement anticipé d'un crédit immobilier.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Prêt immobilier de la Société Générale : le remboursement anticipé

En règle générale, les remboursements effectués auprès des établissements de crédit sont soumis à certains frais. Ainsi, avant de procéder à un remboursement anticipé de votre crédit immobilier, il est important de connaître le montant de ces pénalités. Celles-ci, réglementées par la loi, sont plafonnées à la valeur d'un semestre d'intérêts sur le montant du capital remboursé par anticipation. La loi définit également un plafond limité à 3 % du capital restant dû avant le remboursement. Pour en connaître le montant exact, il faut vous en référer aux valeurs indiquées dans le contrat de crédit immobilier de la Société Générale.

Lorsque vous avez un crédit immobilier ouvert auprès de la Société Générale et que vous avez la capacité de pouvoir rembourser votre crédit plus vite que prévu, vous pourriez bénéficier d'un ajustement sans indemnités. Dans ce cas, 2 cas sont à considérer. Si votre crédit comporte un seul palier de remboursement, le remboursement partiel anticipé consistera à une réduction, soit du montant des échéances restant dues, soit une réduction de la durée restante.

En ce qui concerne les prêts avec plusieurs paliers, il faut considérer le moment où le remboursement est effectué. Ainsi, lorsque le remboursement partiel anticipé est effectué au cours du dernier palier d'échéances, vous pourrez choisir entre réduire le montant des échéances ou réduire la durée qui reste à courir. En revanche, si le remboursement est effectué lors d'un palier antérieur, il se traduira par une réduction de la durée restante à courir. Quel que soit le type de remboursement que vous effectuerez, il donnera lieu à l'établissement d'un nouveau tableau d'amortissement qui vous sera adressé ou à votre caution.

Auprès de la Société Générale, tout remboursement anticipé implique le paiement d'une indemnité au profit de l'établissement de crédit. En conformité avec les dispositions légales, le montant de ces indemnités sera calculé sur la base des montants indiqués dans les conditions particulières. Cette indemnité sera bien entendu plafonnée à 3 % du capital restant dû avant le remboursement ou le montant du capital remboursé en cas de remboursement partiel.

Un cas particulier est admis, notamment lorsque votre remboursement anticipé est la conséquence d'un changement de lieu de votre activité professionnelle, de celle de votre conjoint ou encore en cas de décès ou de cessation forcée de l'activité professionnelle. Dans ces cas, vous n'aurez pas à payer les indemnités pour remboursements anticipés.

Prêt immobilier de la Société Générale : Comment renégocier ?

Depuis quelques années, les taux nominaux appliqués aux crédits immobiliers ont été revus à la baisse. Au cours de l'année 2016, ces taux se sont stabilisés à un niveau très faible. Ainsi, tous les crédits immobiliers souscrits avant cette baisse de taux ont été accordés à un taux souvent bien plus élevé. C'est donc la meilleure occasion pour effectuer une renégociation de votre taux nominal de crédit immobilier. À titre indicatif, les taux nominaux actuellement appliqués sont les suivants :

  • 2,80 % pour un crédit de 15 ans.
  • 3,10 % pour un crédit de 20 ans.
  • 3,40 % pour un crédit de 25 ans.

Il est à préciser que les taux indiqués sont des taux fixes qui ne dépendent pas des variations du marché. D'ailleurs, en France, seuls 5 % des emprunts qui sont contractés ne sont pas à taux fixes. Une renégociation de crédit est donc nécessaire pour profiter pleinement de ces taux particulièrement bas.

Lorsque vous procédez à une renégociation de crédit auprès de la Société Générale, il y a quelques contreparties. D'abord, avant de vous lancer dans ce genre d'opération, assurez-vous que celle-ci vous soit entièrement profitable. Ainsi, veillez à ce que le différentiel de taux soit aux environs de 0,5 % et de préférence proche de 1 point, ce qui correspond à un taux de départ de 3,3 % au minimum pour le prêt sur 15 ans. Ensuite, prêtez également une attention particulière aux frais de dossier qui s'ajouteront aux pénalités de remboursement anticipé. Elles correspondront à 6 mois d'intérêts plafonnés à 3 % du capital restant dû. Si votre crédit est garanti par une hypothèque, n'oubliez pas de prendre en compte les frais de mainlevée ou le privilège de prêteur de denier estimé à 0,5 voire 1 % du montant total du prêt.

Une renégociation de crédit n'est pas systématiquement accordée par un établissement de crédit. En suivant ces quelques conseils, vous avez la possibilité d'obtenir un résultat en votre faveur. D'une part, si vous envisagez de renégocier un crédit immobilier auprès de la Société Générale, prenez quelques informations concernant les offres proposées par les établissements concurrents. Au cours de votre entretien avec le banquier, en mettant ces offres en avant, il est possible que le banquier fasse un geste commercial en votre faveur afin de ne pas vous voir quitter l'établissement pour la concurrence. D'autre part, renseignez-vous sur les différents produits proposés au sein de la Société Générale. De cette manière, le banquier verra en vous, un client ayant les capacités d'investir davantage dans l'un des produits proposés par la Société Générale.

Prêt en cours auprès de la Société Générale : bon à savoir en cas de déménagement

Pour de nombreuses raisons, il est possible que vous soyez amenés à déménager, chose que vous pouvez faire librement. En revanche, vous êtes tenus d'informer la Société Générale de votre changement d'adresse de domiciliation. Pour le faire, vous devrez adresser à votre banque un courrier qui sera accompagné d'un justificatif de domicile. Cette notification permettra à votre banquier de mettre à jour vos informations sur tous les comptes que vous possédez au sein de l'établissement.

Votre courrier sera à adresser à :

Siège social Société Générale
29 boulevard Haussmann
75009 Paris

Notez qu'en cas de changement d'adresse, les numéros de vos contrats ainsi que le numéro de compte chèque seront inchangés. En d'autres termes, tous vos comptes continueront à fonctionner normalement.

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X