Crédit intérimaire : prêt pour travailleur en contrat de travail temporaire (intérim)

Crédit intérimaire : prêt pour travailleur en contrat de travail temporaire (intérim)

Obtenir un crédit en étant intérimaire s'avère une tâche quelque peu complexe, mais pas impossible. Comment procéder dans ce cas ? Quels arguments faut-il mettre en avant pour convaincre votre banquier ou une société de crédit ?

N'hésitez pas à demander conseil aux courtiers en crédit de BoursedesCrédits lors de votre demande de prêt intérimaire.

Comparer gratuitement les crédits consommation

Intérimaire, un profil à risque pour les banquiers

Aux yeux des créanciers, le contrat de travail en intérim ne constitue pas une preuve suffisante de solvabilité. Limité dans le temps, cet engagement n'assure pas à son titulaire une situation professionnelle stable, condition pourtant indispensable pour jouir de revenus permanents.

Plus vulnérables au chômage, les individus en intérim présentent de fait un profil d'emprunteur à risque selon les critères d'évaluation standards des organismes de prêt. Si vous vous trouvez dans la même situation, sachez que des offres de prêts pour intérim existent sur le marché.

Comment décrocher un prêt en intérim ?

La souscription de crédit en intérim sera plus aisée si vous contactez uniquement les établissements disposant d'une offre adaptée à cette situation. Comme dans toute signature de contrat de prêt, la négociation revêt toute son importance dans le processus d'emprunt en intérim.

Mettez en avant le montant de votre salaire, la durée de votre contrat d'intérim ou encore le nombre d'heures de mission que vous avez cumulées. Veillez également à ne pas demander plus que la limite accordée par les prêteurs aux emprunteurs intérimaires.

Le plafond de crédit conso pour cette catégorie varie en fonction de l'établissement et des dossiers des clients, mais dépasse rarement 10 000 euros, peu importe la nature et l'objet de l'emprunt. S'il reste difficile de convaincre les créanciers en solo, des institutions et des dispositifs d'aides existent pour faciliter l'accès au crédit des intérimaires.

Faire appel au FASTT, l'ultime solution

Le Fonds d'Action Sociale du Travail Temporaire est une association à but non lucratif, laquelle apporte son soutien aux salariés intérimaires en quête de financement. Cette institution financière dépend en grande partie du financement des agences d'intérim.

Elle propose entre autres des aides financières pour les vacances/la scolarité des enfants, des fonds utilisables en apport personnel de crédit ou encore des financements pour les travaux d'amélioration du logement.

L'accès aux aides du FASTT est néanmoins soumis à plusieurs conditions. D'abord, vous devez au moment de la procédure ou dans les 30 jours précédant la demande être en mission. Aussi, un minimum d'heures d'intérim vous est demandé, à savoir 450 heures soit l'équivalent de 3 mois de travail à temps plein.

Ajoutez à cela les critères de solvabilité réglementaires, comme votre non-inscription au registre des incidents de paiement et la présentation de justificatifs de revenus mensuels.

Pour aller plus loin :

 

Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans