Crédit aux particuliers ou le prêt sans les banques

Crédit aux particuliers ou le prêt sans les banques

Le crédit au particulier est une forme de prêt qui ne fait pas intervenir les banques et se conclut entre deux personnes. Il s'agit d'une solution pour parer aux difficultés rencontrées pour obtenir un crédit bancaire. Également appelé PAP ou P2P, ce crédit est beaucoup plus facile à obtenir qu'un crédit bancaire.

Comparer gratuitement les crédits consommation

Le prêt entre particuliers en quelques mots

Le prêt personnel entre particuliers est également l'appellation courante du crédit au particulier. Cette forme de crédit se conclut entre particuliers dans un cercle familial ou amical.

Le prêt entre particuliers est apparu aux États-Unis à l'époque de la crise des subprimes. Il a permis à des milliers de familles d'accéder au crédit au moment d'une crise financière planétaire. Il n'implique pas l'intervention d'une banque. Il convient aux personnes qui éprouvent des difficultés à conclure un prêt avec une banque. En effet, la facilité proposée par le prêt entre particuliers contraste avec les conditions, parfois lourdes, imposées par les banques pour accorder un crédit. Les banques n'accordant pas un crédit aux personnes interdites bancaires à cause d'un fichage au FICP, sans emploi ou sans revenus, en situation de surendettement ou des créateurs d'entreprise qui n'ont pas d'apport personnel. Le crédit au particulier ne considère pas les situations handicapantes étant donné qu'il s'agit d'un crédit qui se conclut entre individus. D'ailleurs, ce genre de prêt bénéficie de frais réduits pour la constitution du dossier, les taux d'intérêt sont beaucoup moins élevés que pour un prêt bancaire classique tandis que le prêteur peut réaliser un bon placement moins risqué que le placement en bourse.

Actuellement il existe plusieurs plateformes en ligne qui facilitent le contact entre prêteurs et emprunteurs. Toutefois, elles fonctionnent en partie comme les banques, notamment sur la vérification de solvabilité des emprunteurs. Les personnes non solvables peuvent se voir être refusées de prêt. Par ailleurs, elles proposent également leurs propres conditions de prêt comme les frais de dossier et le montant plafond des prêts.

Avantages d'un prêt entre particuliers

Le PAP profite tout aussi bien au prêteur qu'à l'emprunteur. En effet, l'emprunteur peut se passer des conditions imposées par les banques pour obtenir un crédit. Les personnes qui ont ainsi un revenu limité qui ne cadre pas avec les conditions imposées par les banques trouvent une solution dans le crédit au particulier. Il en est de même pour les « mauvais » profils aux yeux des banques, comme les interdits bancaires pour cause de fichage au FICP. Par ailleurs, ce genre de crédit est le plus adapté aux personnes qui n'accordent pas une grande confiance au système bancaire.

L'autre avantage du crédit entre particuliers pour l'emprunteur concerne le faible coût des frais de dossier. Par ailleurs, il n'est également pas concerné par de lourdes contraintes administratives. Ce qui garantit une transaction simplifiée et rapide par rapport aux crédits bancaires classiques.

Le prêteur peut également trouver des intérêts dans ce type d'opération financière. Il peut, effectivement, s'assurer d'un rendement brut de 5 % sur son épargne. Car il s'agit, effectivement, d'une épargne largement plus gratifiante que le placement boursier.

Comment obtenir un prêt entre particuliers ?

Un prêt entre particuliers peut se conclure entre membres d'une famille ou entre amis. Par ailleurs, plusieurs plateformes en ligne proposent de faire converger offres et demandes. Il est également possible de faire appel à des courtiers professionnels en solutions de crédit comme Bourse des Crédits pour trouver la meilleure proposition de crédit au particulier.

En général, les procédures de demande d'un crédit entre particuliers sont beaucoup plus faciles. Par contre, il faut savoir qu'avant de signer le contrat, le taux de rémunération du crédit est fixé entre les parties, qu'un acte de prêt est toujours établi, que le contrat sera obligatoirement déclaré au fisc, notamment pour les montants supérieurs à 760 euros, de même pour les intérêts perçus. La rédaction de l'acte de prêt ne nécessite pas les services d'un avocat.

 

Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X