Crédit plaque taxi

Crédit plaque taxi

En France, s'engager dans le métier de taxi exige un investissement important, d'autant plus si vous souhaitez devenir indépendant... et donc acheter une licence. Le crédit est souvent la solution pour financer l'achat de cette fameuse « plaque ».

N'hésitez pas à demander conseil aux courtiers en crédit de BoursedesCrédits lors de votre demande de prêt de plaque taxi ou de votre simulation de crédit en ligne. Les courtiers en prêt de BoursedesCrédits, comparerons tous les taux pour votre emprunt.

Comparer gratuitement les crédits consommation

L'acquisition de licence, un investissement lourd

Devenir taxi indépendant en France ne se fait pas en un simple claquement de doigts. Outre la formation professionnelle et l'examen au certificat d'aptitude de conduite professionnel, il vous faut encore franchir la dernière étape qu'est l'achat de licence.

Ce document, également appelé Autorisation de Stationnement ou « plaque », est le précieux sésame grâce auquel vous pouvez légalement vous faire héler par les clients ou stationner sur les places réservées au véhicule de transport.

Ce système de licence permet peut-être de réguler le flux de taxis dans les grandes villes françaises, il n'en reste pas moins encombrant, voire pénalisant pour ceux qui veulent se lancer sur le marché du transport de particuliers.

La plaque de taxi coûte en effet une petite fortune, de l'ordre de 75 000 à environ 400 000 euros selon les municipalités. Le même tarif s'applique à tous ceux qui souhaitent embrasser une carrière d'artisan conducteur de taxi, y compris vous.

Vu l'investissement nécessaire pour y parvenir, le recours au crédit bancaire ou au financement des sociétés spécialisées prend tout son sens. Cette solution s'impose comme alternative numéro un, que vous disposiez d'un apport personnel ou non, et que vous ayez ou non l'appui d'une caution.

Les courtiers de Bourse des Crédits vous aideront à rechercher le financement adéquat pour votre plaque de taxi.

Prêt professionnel ou crédit à la consommation ?

Légalement, un crédit destiné à financer l'achat d'un outil – ici, la plaque de taxi – à usage professionnel est considéré comme un prêt professionnel. Ce principe s'applique d'autant plus si vous êtes enregistré fiscalement comme artisan conducteur de taxis et payez vos charges sociales selon les taux qui s'appliquent aux travailleurs indépendants.

Vu de cet angle, le crédit que vous contractez pour l'achat d'une licence entre dans la catégorie des crédits aux professionnels, même libéraux.

Rien ne vous empêche toutefois de souscrire un prêt personnel ou un crédit entre particuliers pour l'opération, sans sortir du cadre légal du crédit à la consommation. Votre emprunt ne doit pas dès lors dépasser la limite des 75 000 euros fixée par la loi, au-delà de laquelle vous ne bénéficiez plus des protections existantes en matière de crédit conso.

Aussi, si vous optez pour cette formule, le crédit ne doit pas être du type affecté. Autre condition, et pas des moindres : votre choix signifie que vous disposez d'un fonds suffisant pour constituer un apport personnel dans l'achat de la licence.

Quelle que soit votre décision, l'appui d'un courtier comme Bourse des Crédits est toujours indispensable dans le montage de votre dossier.

Pour aller plus loin :


 

 

Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans