Quels sont les crédits accordés par le Crédit Foncier de France ?

Quels sont les crédits accordés par le Crédit Foncier de France ?

Souscrire à un crédit immobilier est une étape importante lors de l'acquisition d'un bien immobilier. Ainsi, BoursedesCrédits vous propose des conseils avisés sur la typologie des pret immobilier Crédit Foncier, afin de mieux vous éclairer dans votre choix.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Voici les prêts immobiliers proposés par le Crédit Foncier de France:

  • Le crédit-bail immobilier du Crédit Foncier de France
  • Le crédit immobilier professionnel du Crédit Foncier de France
  • Le crédit immobilier à taux zéro du Crédit Foncier de France
  • Les conditions générales de crédit immobilier du Crédit Foncier de France

Le crédit-bail immobilier du Crédit Foncier de France

Le crédit-bail est un processus par lequel, un établissement financier acquiert un bien immobilier d'entreprise, le met à la disposition de cette dernière et perçoit en contrepartie un loyer. Le locataire ou preneur garde ainsi ses fonds propres pour les utiliser à d'autres desseins. Le Crédit Foncier de France propose par l'intermédiaire de sa filiale, la société Socfim un crédit-bail pour un immobilier déjà existant ou à construire. La durée du contrat varie de 7 à 15 ans. À son terme, l'emprunteur reste libre d'étendre la durée du contrat, de restituer l'immeuble à la banque ou encore d'acheter le bien en faisant jouer la clause de rachat du contrat de bail.

Socfim inclut dans le financement le coût total du projet, y compris les frais de construction, les frais de mutation, la TVA, les honoraires et assurances. Tous les frais annexes liés au programme sont également pris en compte au moment de la signature du contrat.

Le crédit immobilier professionnel du Crédit Foncier de France

Le Crédit Foncier de France est une banque par nature destinée aux professionnels. Qu'importe le secteur d'activité de l'emprunteur, qu'il travaille dans le secteur libéral tel le notaire, le médecin, l'avocat ou le dentiste ou qu'il soit un artisan commerçant, le Crédit Foncier de France ouvre sa porte à tous ces professionnels. Pour effectuer une demande de crédit immobilier professionnel, l'établissement demande à fournir quelques documents tel notamment des déclarations fiscales, un avis d'imposition et un tableau d'amortissement des prêts en cours. Il demande aussi un détail des opérations effectuées au cours des 12 dernières semaines précédant la demande et un justificatif de tous les revenus constants ainsi que le montant de l'apport personnel.

En somme, les travailleurs indépendants peuvent prétendre à ce type d'emprunt, mais doivent toutefois présenter quelques garanties. L'assurance de prêt professionnel constitue ainsi une alternative intéressante, mais afin de trouver la meilleure offre, le recours à un courtier en ligne comme Bourse des Crédits trouver rapidement l'offre adaptée.

Le crédit immobilier à taux zéro du Crédit Foncier de France 

Le prêt à taux zéro ou PTZ est un type de prêt destiné aux primo-accédants, les personnes qui souhaitent acheter leur « résidence principale » pour la première fois. Ce prêt ne permet pas de financer la totalité du projet et doit donc s'adosser à un ou plusieurs prêts qui le complètent. Le PTZ+ du Crédit Foncier de France est offert sans frais de dossier. Par son caractère avantageux, ce type de prêt est soumis à conditions. La personne doit tout d'abord être un accédant à la propriété avec un seuil de ressources plafonné. Par contre l'opération peut porter sur trois axes principaux à savoir :

  • l'acquisition ou la construction dans le neuf,
  • l'achat d'un bien ancien avec une proportion de travaux équivalant à 25 % au moins du coût total du projet. Ce type d'immeuble est éligible sur une liste de communes également prédéfinie.
  • l'acquisition d'un logement HLM lorsque le bailleur social le met en vente

Les conditions générales de crédit immobilier du Crédit Foncier de France 

Les conditions générales de crédit immobilier sont intégrées dans un formulaire type qui permet de reprendre les mêmes éléments pour tous les profils des candidats à l'emprunt.

Elles comprennent donc l'identification de la personne, les charges de crédit et les mentions relatives au TEG ou taux effectif global. Elles indiquent également les modes de confirmation de la proposition avec les différentes indexations nécessaires. À part les dispositions générales sur le prêt immobilier, des conditions spécifiques sont également prévues pour les crédits à échéances modulables. Les conditions générales comprennent également des déclarations générales et sur le domicile du demandeur d'emprunt. Elles renseignent également sur l'informatique et les libertés accordées, l'assurance des biens et la subrogation et enfin sur l'assurance prêt.

Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X