Les critères d'éligibilité aux aides au logement de la CAF

Les critères d'éligibilité aux aides au logement de la CAF

Les aides au logement de la CAF dans le Tarn sont destinées aux personnes qui remplissent les conditions d'éligibilité des différents dispositifs. Dans certain cas, ces conditions sont plus ou moins complexes, rendant primordial l'utilisation de la caf du tarn simulation pour déterminer si l'on peut y prétendre. Explications.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

De quelles aides parle-t-on ?

Il existe plusieurs dispositifs d'aide au logement proposés par la CAF. Ce sont notamment l'APL, l'ALF et l'ALS. Tous ses dispositifs ont leurs propres spécificités et sont destinés à des catégories de familles ayant des revenus modestes qui en remplissent les conditions. Ces aides sont, en tout cas, destinées à réduire le montant du loyer ou les mensualités de prêt immobilier pour les personnes qui en bénéficient.

L'APL ou aide personnalisée au logement est la plus connue des aides au logement. Pour les familles qui répondent aux conditions d'éligibilité, l'aide peut être octroyée aux locataires comme aux emprunteurs immobiliers, si ceux-ci ont contracté un prêt conventionné ou un prêt d'accession sociale. Toutefois, pour les locataires, il faut que le logement loué soit inscrit parmi les logements conventionnés, ce qui est le cas des logements HLM par exemple. L'APL ne peut concerner que les résidences principales. Le calcul d'une caf du tarn simulation se base sur les ressources de la famille concernée, sa composition, l'emplacement du logement et éventuellement la date de signature du prêt immobilier.

L'ALF, ou allocation de logement familiale, est une aide au logement destinée aux locataires d'un logement meublé ou non meublé. Elle est également octroyée aux emprunteurs immobiliers dans le cadre d'une acquisition d'un bien à usage résidentiel, mais également pour les projets de construction immobilière. Les résidents des foyers d'hébergement peuvent également bénéficier de l'ALF. Pour bénéficier de ce dispositif d'aide au logement, il est impératif pour le demandeur de remplir certaines conditions, notamment d'être bénéficiaire de prestations d'allocations familiales de type AEEH, ou d'avoir au moins un enfant à charge tout en ne bénéficiant pas d'une allocation familiale, pour les jeunes ménages de moins de 5 ans sans enfants et dont au moins l'un des conjoints est âgé de moins de 40 ans. L'ALF est également destinée aux femmes enceintes vivant seules ou non, mais également aux personnes qui ont en charge un ou plusieurs proches parents de plus de 65 ans ou d'ascendants atteints d'infirmité. Par ailleurs, ce dispositif est alloué aux personnes qui disposent d'un certain revenu éligible, suivant un plafond préétabli selon la caf du tarn simulation.

L'ALS, ou allocation de logement social, est un dispositif qui ressemble en plusieurs points à l'APL. Elle est notamment octroyée aux mêmes catégories de bénéficiaires que cette dernière. Toutefois, ce sont surtout les jeunes, les étudiants, les personnes âgées ou handicapées et, enfin, les familles sans enfants qui peuvent y prétendre. Les conditions d'attribution de l'ALS tiennent également du profil du foyer. Celui-ci se base notamment sur les revenus en fonction de la situation professionnelle des personnes actives dans le foyer, la taille et la composition familiale, l'emplacement géographique du logement, et la date du contrat du prêt immobilier pour les accédants à la propriété. Sur ce point, vous pouvez également consulter le site du courtier Bourse des Crédits pour trouver les offres de prêts immobiliers qui coïncident avec votre projet.

Comment utiliser le simulateur d'aide au logement de la CAF ?

L'outil de la caf du tarn simulation pour déterminer l'éligibilité à l'aide au logement se présente sous la forme d'une interface interactive qui demande à l'utilisateur de saisir certaines informations le concernant. Celles-ci vont attester de sa situation du foyer et évaluer son éligibilité. Il s'agit notamment des informations sur le logement, la composition familiale, la situation professionnelle, et le montant des revenus du demandeur. Le simulateur va également demander la situation de son conjoint ou conjointe.

Ensuite, la simulation va se dérouler en tenant compte des dispositifs réglementaires relatifs à l'aide au logement et des informations saisies par l'utilisateur. Toutefois, elle ne va pas tenir compte des autres sources de revenus que celles qui concernent les conjoints. Le simulateur est cependant comme son nom l'indique, un outil de simulation, le calcul final du montant de l'aide au logement sera effectué au moment de l'étude du dossier du demandeur.

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans