Défiscalisation pour résidence secondaire

Défiscalisation pour résidence secondaire

Le système d'allègement fiscal n'est pas forcément l'apanage des résidences principales. En effet, les habitations à usage secondaire peuvent aussi permettre de jouir de la défiscalisation. Si la plupart des aides financières sont refusées aux futurs acquéreurs de résidences secondaires lors de la définition de leur projet immobilier, il y a tout de même un moyen qui leur permet de profiter de certaines réductions d'impôts.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Quand une résidence est-elle dite "secondaire" ?

Ce type d'habitation est habité occasionnellement par son propriétaire et sa famille, le plus souvent durant les vacances, les week-ends, les jours chômés, etc. Par opposition à la définition d'une résidence principale, qui est occupée par l'acquéreur au moins pendant 8 mois par an.

En matière fiscale, une personne ne peut avoir qu'une seule résidence catégorisée comme principale (que ce soit en location ou en appropriation). Ainsi, aux yeux du fisc, tous les autres logements sont par défaut considérés comme des logements à titre secondaire. Cela inclut donc les maisons de villégiature en location ou non ainsi que les autres maisons acquises, mais qui restent inoccupées.

Un régime fiscal désavantageux à priori

La gestion d'un logement secondaire génère plus de charges fiscales que celle d'une résidence principale. Or, en terme fiscal, les aides financières accordées aux propriétaires sont minimes ou parfois absentes. En effet, l'acquéreur ne peut pas bénéficier de :

Soutien à l'achat : comme le PTZ ou prêt à taux zéro, le PAS, etc. Seul un Plan d'Épargne Logement ou PEL souscrit avant le début de mars 2011 peut servir à acquérir une habitation principale, à condition que celle-ci ne soit pas mise en location.

Crédit d'impôt "vert" qui prône la transition énergétique comme l'installation d'une pompe à chaleur, les chaudières à faible consommation, etc.
Réduction sur l'Impôt de Solidarité sur la Fortune ou ISF ( pour une résidence principale, l'exonération peut aller jusqu'à 20%).
Abattement sur les taxes locales comme celle de l'habitation, du ramassage d'ordures ménagères, etc.
Exonération sur le droit de succession.

Jusqu'ici, les portes des réductions fiscales semblent exclure les résidences secondaires. Toutefois, avec un bien investi astucieusement, elles restent grandement accessibles.

Exonération de plus-values

Dans le cas d'une habitation secondaire, les profits générés à la revente sont imposés au titre de l'IR. Mais aussi, ils subissent les cotisations sociales de 15,5%. En revanche, si la durée de conservation dépasse la limite de 22 ans, l'acquéreur est entièrement exonéré de la charge de l'impôt sur le revenu. Plus encore, au cas où la détention du bien irait au-delà de 30 ans, il ne doit plus d'argent à la CSG-CRDS. Cela dit, en faisant preuve de patience, il est donc possible d'espérer bénéficier d'une disposition fiscale avantageuse avec la résidence secondaire.

Défiscalisation résidence secondaire : profiter de la loi Censi-bouvard

En misant sur l'investissement locatif avec le statut LMNP, l'acquisition d'un logement secondaire peut présenter des avantages fiscaux attractifs. Comment s'y prendre? Pour cela, le propriétaire doit investir dans une résidence de tourisme classée ou pour étudiants. Par la suite, il confie le logement à un gestionnaire pour se libérer des charges locatives et pour percevoir régulièrement un loyer. Tout cela lui donne accès à la défiscalisation Censi-bouvard. En effet, cette dernière prévoit une réduction d'impôt à hauteur de 11% du montant du capital engagé hors taxe, dans la limite de 300.000 euros. L'abattement s'étale sur une durée de 9 ans. Cette initiative fiscale n'admet pas un plafond de revenu locatif, ni de ressources du locataire, ni de zonage. Elle est donc grandement accessible. Mais attention, cette initiative fiscale ne concerne que les immobiliers neufs/en construction et les biens âgés de 15 ans, mais qui ont fait l'objet de travaux de rénovation. Pour avoir des idées précises sur la défiscalisation résidence secondaire, il est judicieux de demander plus d'informations auprès d'un courtier professionnel en ligne tel boursedescredits.com

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans