Les différents livrets jeunes

Les différents livrets jeunes

Les règlementations autorisent les jeunes à avoir accès à l'épargne. Plusieurs solutions leur sont proposées par les banques, à l'instar du célèbre Livret Jeune. Et les autres alternatives ne manquent pas : livret A, LDD ou assurance-vie, les jeunes ont l'embarras du choix. Avec le courtier Bourse des Crédits, jetons un coup d'oeil sur les différents livrets jeunes.

Comparer gratuitement les placements

Les points essentiels sur le Livret jeune

Les conditions d'ouverture:

Le Livret Jeune est destiné aux mineurs de 12 à 25 ans résidant à titre habituel en France métropolitaine ou dans un département d'outre-mer. Ce produit est disponible auprès de tous les établissements bancaires, mais son fonctionnement reste strictement encadré par l'État. De ce fait, une personne ne peut prétendre qu'à un seul livret jeune. Il est cependant possible de le cumuler avec d'autres livrets d'épargne comme le Livret A.

L'ouverture du compte:

Les dossiers à fournir pour l'ouverture du compte comprennent une déclaration sur l'honneur de résidence, une pièce officielle permettant d'établir la date de naissance du souscripteur et tout acte portant le nom et l'adresse des représentants légaux pour les mineurs.

Pour ouvrir un compte,un versement initial de 10 euros minimum, ou 15 euros chez certains organismes bancaires, est demandé. Selon l'établissement choisi, le banquier peut remettre au titulaire du livret jeune un carnet enregistrant tous ses dépôts et retraits. Il peut également faire parvenir à son client des relevés de compte systématiques selon une période convenue. Ce relevé retrace tous les mouvements effectués sur le compte.

La carte bancaire fait partie également des éléments mis à la disposition de l'épargnant pour réaliser les opérations sur son compte. L'organisme bancaire fournit une copie écrite du contrat à l'épargnant qui précise les modalités de fonctionnement du livret jeune. Les démarches d'ouverture de compte ne doivent en général être facturées d'aucune manière.

Fonctionnement

Une fois son compte ouvert, le titulaire peut effectuer des dépôts de chèques ou d'espèces autant de fois qu'il veut et cela à intervalle libre. Il a également la possibilité de mettre en place des ordres de virements automatiques et réguliers à partir d'un compte de dépôt tiers vers son livret jeune.

La réglementation limite cependant le dépôt à un plafond de 1 600 euros, hors intérêts nés de la capitalisation. Lorsque le plafond est atteint, les versements automatiques ou les dépôts de chèques sur le livret jeune sont rejetés. Le compte de dépôt source de ces versements refusés est ainsi recrédité.

La totalité des sommes déposées sur le compte reste à la disposition du titulaire et est endossable à vue. Des règles existent spécialement pour les mineurs âgés de 16 à 18 ans. Ceux qui ont moins de 16 ans doivent obtenir l'autorisation expresse de leurs représentants légaux munis d'une procuration pour effectuer le moindre retrait. À son 16e anniversaire, le titulaire n'a plus besoin de procuration pour la gestion de son compte, sauf opposition expresse de ses représentants légaux.

Les règlementations bancaires ne prévoient aucun fonds minimum pour maintenir un compte actif. Cependant, la majorité des banques exigent la présence d'un solde minimum sur un compte livret jeune. Ce montant correspond au dépôt initial minimum c'est-à-dire 10 ou 15 euros en fonction de la banque dans laquelle est ouvert le compte. Les retraits de fonds doivent être au minimum de 10 euros et ne peuvent rendre le compte débiteur.

Rémunération et intérêts

La rémunération du Livret Jeune est librement fixée par la banque. Le taux varie donc d'un établissement à un autre. Il est cependant acquis que les taux du livret jeune fixés par les banques ne peuvent descendre en dessous du taux rémunérateur légal du livret A. Pour 2016 et début 2017, le taux annuel en vigueur du livret A est de 0,75 %.

Rémunérés donc au minimum à 0,75 %, les fonds placés sur un compte livret jeune produisent des intérêts cumulés sur l'année. Ces produits s'ajoutent au capital déposé au 31 décembre de chaque exercice.

Fiscalité, frais de gestion et durée de vie

Les différents livrets jeunes génèrent des intérêts exonérés d'impôts sur le revenu et ne faisant pas l'objet de prélèvements sociaux.

Ils sont clôturés en principe au 25e anniversaire du titulaire. À la requête de celui-ci, le compte peut cependant continuer à fonctionner pendant quelques mois supplémentaires, soit jusqu'au 31 décembre de sa 25e année.

Le compte d'épargne livret jeune peut également prendre fin avant cette 25e année si le titulaire ne respecte pas les conditions fixées, par exemple le retrait d'un montant inférieur à 10 ou 15 euros ou encore un solde négatif.

Lorsqu'il est clôturé, les fonds sont versés vers un compte désigné ou à défaut, dans un compte d'attente au sein de la banque. Il est à préciser que les frais relatifs à l'ouverture, la gestion et la clôture du compte sont inexistants. 

Les points essentiels sur le livret A

Le livret A est un placement rémunéré destiné à toute personne, mineur et majeur. Il est ouvert auprès d'un établissement bancaire choisi après signature d'un contrat. Ce contrat détaille les opérations autorisées sur le compte: versement, virement, retrait.

Le titulaire du livret A ne dispose pas de livret à proprement dit, mais reçoit des relevés de compte qui retracent les mouvements effectués.

Une opération de retrait ou de dépôt n'est en principe autorisé que si elle est supérieure ou égale à 10 euros. Il est toutefois possible d'effectuer un mouvement d'espèce de l'ordre de 1,5 euro pour un compte à la Banque Postale. Le plafond de versement s'élève à 22 950 euros.

En matière de rémunération, les intérêts sont calculés au 1er et au 16 du mois . En effet, les sommes déposées génèrent des intérêts par quinzaine. La date de valeur retenue lors du calcul des intérêts change en fonction de la date de dépôt ou de retrait. Un dépôt effectué jusqu'au 15 du mois produit ses intérêts le 16 du mois et un dépôt qui intervient à partir du 16 du mois ne produit d'intérêt que le 1er jour du mois suivant.

Au 31 décembre de l'année, les intérêts sont cumulés et viennent s'ajouter au capital. Le taux d'intérêt est de 0,75 % pour l'année en cours.

Ces intérêts bénéficient également d'une exonération impôt sur le revenu et des cotisations sociales.

Il est possible de cumuler le livret A avec d'autres produits d'épargne comme le livret de développement durable ou le Livret Jeune. Il n'est cependant pas compatible avec un livret bleu.

Le titulaire du compte peut clôturer le livret A par simple lettre ou simple demande auprès de la banque en mentionnant les références du compte et le numéro de compte où transférer les soldes du livret.

Les points essentiels sur le Livret de Développement Durable ou LDD

Le LDD est un compte d'épargne rémunéré disponible auprès de tous les établissements bancaires. Il est destiné à tout majeur domicilié fiscalement en France. Il est aussi possible à tout mineur percevant des gains financiers personnels d'ouvrir un LDD à condition qu'il ait fait une demande d'imposition indépendante.

Pour ouvrir un compte LDD, il suffit de signer un contrat auprès de la banque de son choix . L'intéressé produit une déclaration sur l'honneur attestant son domicile fiscal et certifie l'inexistence d'un autre LDD dans d'autres établissements bancaires. En effet, une personne ne peut prétendre qu'à un seul LDD.

La majorité des banques demande un versement de 15 euros pour activer le compte LDD. Une fois le compte ouvert, son titulaire peut effectuer des dépôts et des retraits d'argent à tout moment. Le plafond de versement est limité à 12 000 euros.

Les intérêts nés du capital sont exonérés d'impôt sur le revenu et ne font pas l'objet de prélèvements sociaux.

Pour fermer le compte, une simple demande auprès de la banque ou l'envoi d'une lettre suffit avec précision des références du LDD et du numéro de compte où déposer les fonds restant sur le livret.

Pour avoir plus de détail sur les différents livrets jeunes, le courtier en ligne Bourse des crédits reste à la disposition des internautes pour les aider à trouver les établissements bancaires proposant les meilleures offres.

En savoir plus sur...

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans