Les différents produits d'épargne retraite

Les différents produits d'épargne retraite

Il est souvent laborieux pour un non-initié de s'y retrouver avec la multitude de produits d'épargne retraite proposés aujourd'hui. En effet, les différences entre un Plan d'Épargne Retraite Populaire, un Plan d'Épargne pour la retraite collectif ou un contrat Madelin ne sont pas toujours maîtrisées par tout un chacun. Avec Boursedescrédits.com, gros plan sur les différents produits d'épargne retraite les plus utilisés.

Comparer gratuitement les placements

Les principaux produits d'épargne retraite: L'assurance vie, le contrat Madelin, le PERP et le PERCO

L'assurance vie

L'assurance vie est le plan d'épargne retraite le plus utilisé des Français. En effet, plus de la moitié des assurés en assurance vie déclarent détenir ce plan en vue de leur retraite. Avec ce placement à long terme, les fonds qui alimentent le compte restent bloqués pendant au moins huit ans et en fonction d'un taux prédéterminé, le capital épargné génère des intérêts, ce capital avec les intérêts intégrés fructifiera également. L'assurance vie retraite propose une grande variété de placements tel le fonds en euros ou les fond en unités de compte sachant que le premier type de placement est moins risqué. Le placement est assuré, mais les taux sont plus faibles dans le fonds en euros.

A l'âge de la retraite, le bénéficiaire garde le choix de percevoir les sommes en capital ou sous forme de rente.

Le contrat Madelin

Le contrat Madelin est un produit d'épargne destiné aux travailleurs non salariés et à leur conjoint. Il ne concerne cependant pas le secteur agricole. Pour être éligible au contrat, il faut être artisan, commerçant, gérant de société non salarié, conjoint collaborateur, associé unique d'EURL et toute autre personne soumise à l'impôt sur le bénéfice non commercial ou au bénéfice industriel et commercial.

Le contrat Madelin fonctionne comme toute épargne individuelle. La cotisation est versée régulièrement pendant la vie active du souscripteur et la rente est perçue à partir de la retraire du titulaire du compte jusqu'à son décès. Le versement suit toutefois une réglementation stricte et le titulaire du compte n'est pas libre dans ses versements. Lors de son adhésion au contrat, il doit faire un choix sur la tranche de cotisation qu'il veut verser. Ce montant est compris entre 40 euros et 12 000 euros par an. Il est toujours possible de changer la tranche de versement d'une année à l'autre, mais la souscription au compte est définitive et continue jusqu'à la retraite.

Les cotisations des contrats Madelin sont déductibles de l'impôt sur le revenu sur la base des revenus de l'année N et non de N-1.

Le Plan d'Épargne Retraite Populaire ou Perp

Le PERP quant à lui est un plan d'épargne individuel mis en place par la loi Fillon. Il est destiné à toute personne en activité, sans condition d'âge ou de profession. L'épargnant fait des dépôts sur son compte PERP tout au long de ses années d'activité.

Concernant le mode de versement, le titulaire garde le choix de faire des dépôts à échéance programmée ou libre. Aucun montant minimum ou maximum n'est imposé sur les dépôts.

Les épargnes en PERP ouvrent droit à une déduction d'impôt. Cette déduction est effectuée annuellement et limitée à un plafond global. Les abattements sont de l'ordre de 10 % des revenus professionnels nets de N-1, dans une limite de déduction de 30 038 euros. Au-delà ce cette somme maximale, la déduction est limitée à 3 755 euros.

Tout au long du contrat, les sommes épargnées restent bloquées dans le compte et à l'issue du plan, c'est-à-dire à l'arrivée de l'âge de la retraite , le titulaire de l'épargne reçoit un complément de revenus sous forme de rente viagère. 

Le Plan Épargne pour la retraite collective ou Perco

Le PERCO est un autre produit d'épargne retraite, et il permet une capitalisation des épargnes salariales. Ce dispositif d'entreprise est destiné aux salariés du secteur privé présentant 3 mois d'ancienneté au minimum au sein de l'entreprise. Pour pouvoir l'intégrer dans une entreprise, il faut obtenir l'acception soit des 2/3 des salariés, soit du comité d'entreprise soit des délégués (syndicaux ou du personnel).

En général, le versement sur le PERCO est facultatif pour le salarié . Il est cependant possible qu'un minimum de 160 euros soit prévu dans l'année. L'employé peut ainsi affecter partiellement ou totalement sa participation aux bénéfices ou son intéressement sur le compte PERCO au lieu de les empocher.

Ce système de versement est intéressant avec le système d'abondement. En effet, ce procédé permet à l'employeur de verser des compléments d'argent pour alimenter le Perco de ses employés.

Par exemple, Si l'entreprise prévoit d'abonder à 100 %, un versement de 500 euros de la part du salarié équivaudra à un versement de 1 000 euros de la part de l'entreprise. Ce système n'est pas obligatoire, il reste à l'entière discrétion de l'entreprise. Son application est cependant plafonnée à 25 % des revenus bruts annuels du salarié sur la base de N-1.

En principe, les placements en PERCO restent bloqués jusqu'à la retraite. Si les sommes ne doivent donc pas faire l'objet d'un retrait, il est toujours possible de débloquer les sommes épargnées pour financer l'achat d'une résidence principale, en cas de situation d'invalidité ou pour tout autre motif pouvant justifier le déblocage anticipé comme le surendettement du salarié ou l'expiration des droits à l'assurance chômage.

Le Perco bénéficie d'une fiscalité favorable. Si le retraité prévoit une sortie en capital, les plus-values sont exonérées d'impôt, mais les prélèvements sociaux demeurent appliqués. Si par contre, l'épargnant demande une rente, les sommes sont soumises aux impôts des pensions de retraite.

D'autres épargnes retraites d'entreprise ou collectives : le PERE, le A39 et le A 83

Le Plan d'Epargne Retraite d'Entreprise ou PERE

Le PERE fait partie intégrante de l'épargne salariale. Ce contrat collectif est très proche des contrats d'assurances vie et fonctionne avec le système de la capitalisation. Selon le choix de l'entreprise, il est mis en place au bénéfice de certains salariés seulement ou au contraire au bénéfice de tous les salariés sans exception.

L'entreprise ouvre un compte individuel au nom des salariés et prend en charge la plus grande partie des versements. Ces versements sont fixés en pourcentage du salaire, sans excéder les 10%. Le salarié peut également procéder à des dépôts complémentaires effectués à intervalle libre ou programmé.

L'épargne PERE est bloquée jusqu'au départ à la retraite du bénéficiaire et ne peut être débloquée par anticipation comme les autres produits d'épargne retraite. Les cotisations sont imposées à 90 % après la déduction des 10% défiscalisé. Elles restent cependant soumises aux prélèvements sociaux.

Le A39

L'article 39 du Code Général des Impôts est un contrat d'assurance vie collectif. Il tire son nom de l'article du code des impôts qui prévoit un système fiscal avantageux. Mis en place par accord contractuel entre la banque et l'entreprise, ce dispositif est destiné aux salariés à titre individuel et aux cadres supérieurs.

Ce plan d'épargne est caractérisé par une prestation définie au moment de la souscription du contrat. L'entreprise alimente la caisse et les versements restent bloqués jusqu'à l'âge de la retraite des salariés. Au moment du départ à la retraite, les retraités perçoivent une somme d'argent sous forme de rente. Ces montants sont soumis à l'impôt sur le revenu, mais déductibles de prélèvements sociaux jusqu'à un plafond déterminé par contrat.

Le A83

L'article 83 du code général des impôts est une autre forme d'épargne retraite sous la forme d'un contrat d'assurance collectif. Il est similaire à l'A39, car il est souscrit par l'entreprise pour l'ensemble du personnel ou une partie seulement et les versements sont définis en pourcentage du salaire.

Les cotisations pour alimenter la caisse sont déductibles de l'Impôt sur les Sociétés et exonérées partiellement de l'Impôt sur le Revenu.

En cas de changement d'entreprise, il est possible de transférer les épargnes collectées au sein de l'entreprise de départ vers la nouvelle entreprise. À l'âge de la retraite, les sommes sont reversées à titre de rente viagère.

Pour plus de détails sur un produit d'épargne retraite spécifique, il est possible de se rendre sur le site du courtier en ligne Bourse des crédits afin de bénéficier de l'expertise d'un professionnel en matière d'épargne.

 

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans