Quels sont les différents types de comptes en bourse ?

Quels sont les différents types de comptes en bourse ?

Pour exécuter un ordre d'achat ou de vente sur le marché boursier, il faut avoir un compte qui permet d'enregistrer les valeurs mobilières détenues ou acquises. En général, le compte en bourse se décline sous trois formes, dont le compte-titre, le PEA et le PEA-PME. Comment les distinguer?

Comparer gratuitement les placements

Les Compte-titres

En principe, le compte-titre permet d'accéder à un large choix d'actifs financiers que ce soit nationaux ou internationaux. C'est pourquoi il est souvent adopté à des fins de diversification. Il peut être souscrit auprès d'un courtier en ligne comme boursedescredits.com ou bien directement auprès d'une banque. Une personne, mineure ou majeure, a le droit d'en détenir plusieurs. Mais dans tous les cas, son adhésion exige l'ouverture d'un compte associé. Pourquoi? C'est simple, lors d'une acquisition ou d'une vente de titres, la somme doit être prélevée ou versée dans un compte en espèces. C'est dans celui-ci que les opérations réelles sont alors effectuées. La tenue de ce portefeuille d'actifs génère des frais appelés : droit de garde. Ces frais sont déterminés selon la valeur du compte-titre ainsi que la qualité de sa composition.

Souple, l'investissement sur ce compte en bourse n'est pas plafonné. De même, toutes les catégories de titres peuvent être intégrées dans ce portefeuille, sans restriction.

Par ailleurs, il faut savoir qu'un compte-titre classique peut se présenter sous trois formes différentes :

  • Individuelle: Une seule personne est représentée comme le titulaire officiel du compte-titre. Elle est donc la seule qui a tous les droits sur le portefeuille (vente, achat, alimentation, etc.)
  • Joint: Le compte est détenu par deux personnes. Chacune d'elles a ainsi la possibilité de réaliser des transactions d'une manière indépendante. Autrement dit, les décisions peuvent être unilatérales.
  • En indivision: Ici, chaque détenteur doit obtenir l'accord de l'ensemble du groupe avant de procéder à une opération. Ce système est souvent adopté en régime de succession.

Le compte-titre ne bénéficie d'aucun avantage fiscal particulier.

PEA: Plan Épargne en Actions

C'est en quelque sorte, une alternative au compte-titre. Le mécanisme est presque le même. Mais à la différence, le PEA ne s'adresse qu'aux personnes qui ont déjà atteint l'âge de la majorité. Mais aussi, il ne concerne que les résidents fiscaux en France. À part cela, une personne ne peut ouvrir deux plans.

Pour les versements, la totalité de la somme engagée ne peut dépasser 150.000 euros (hors plus-values). Par ailleurs, les valeurs boursières éligibles en PEA sont restreintes. En effet, les liquidités engagées sont destinées à investir dans les titres des entreprises localisées dans le pays ou dans la zone euro ainsi que dans les actions des OPCVM qui allouent 75% de leur capital en actions et titres assimilés.

L'argent injecté en PEA peut être récupéré à tout moment. Mais tout retrait réalisé durant les 8 premières années entraîne la clôture du compte et l'application d'une imposition dégressive en prorata de la durée de détention. Toutefois, la liquidation à partir du 5e anniversaire du placement ouvre droit à une exonération fiscale avantageuse. À compter de ce moment, seules les cotisations sociales sont facturées.

PEA-PME

Lancé depuis 2014, ce compte en bourse est une autre version du PEA. En fait, il a été créé pour soutenir certaines PME et entreprises de taille intermédiaire ou ETI. Ici, les caractéristiques du placement sont toujours les semblables à celles du PEA. Cependant, le plafond d'investissement est réduit à 75.000 euros. La grande différence est surtout observée au niveau des supports.

En effet, en PEA-PME, le capital des épargnants sera placé dans:

  • Les valeurs mobilières des PME ou ETI répondant à certains critères (chiffre d'affaires annuel inférieur à 1 500 000 euros et moins de 5.000 employés, etc.)
  • FCP et SICAV avec 75% de titres éligibles au minimum.
  • Des obligations remboursables en actions ou convertibles.

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans