Émission obligataire ouverte aux particuliers

Émission obligataire ouverte aux particuliers

De nombreuses entreprises choisissent d'émettre des bb pour se procurer des liquidités dans le plus bref délai. Dans certains cas, ces occasions sont accessibles aux particuliers qui souhaitent réaliser des placements à long terme. Est-ce un bon placement? La réponse est évidente pour les épargnants avisés.

Comparer gratuitement les placements

Une obligation: Qu'est-ce que c'est ?

Il s'agit d'une valeur mobilière émise par l'État ou les entreprises à titre d'emprunt. Le but est de collecter des fonds auprès des investisseurs en leur promettant en contrepartie le versement des intérêts appelés coupons. D'une manière générale, ce titre est vendu en dessous de son prix nominal. Mais le contraire est aussi possible si la demande est importante.

En outre, les rendements perçus peuvent être fixes ou révisables et ils ne sont récupérables qu'à l'échéance. Toutefois, le détenteur du titre a le droit de le vendre au cours de la durée de vie de l'obligation (quelques mois à 50 ans). Suite à un remboursement anticipé, celle-ci peut être raccourcie. De même, elle peut être également prolongée. Toutes ces incertitudes non maîtrisables confèrent à ce type de placement un caractère « risqué ».

Mais dans tous les cas, les rémunérations sont versées périodiquement à l'investisseur. Quant au capital investi, il ne peut être retiré qu'à terme. Néanmoins, il y a certaines obligations « à coupon zéro » qui ne prévoient aucun versement à la fin du contrat. Dans ce cas, les intérêts sont rentabilisés avec l'investissement.

Comment se réalise l'émission obligataire ouverte aux particuliers ?

Au début de l'opération, l'émetteur lance un appel d'offres auprès des établissements bancaires. Cette phase lui permet de choisir le chef de file qui aura la charge de l'organisation de l'émission. Durant cette sélection, les banques présentent leurs offres en matière de taux, de services, etc. Après sa désignation, le chef de file propose à l'entreprise émettrice un syndicat de banques regroupant les « agents financiers ».

À ce stade, la société a toujours le droit d'exclure l'établissement qui ne répond pas à ses critères. Au final, avant la mise en vente, la durée de validité du titre est fixée conjointement par les deux parties. Dans tous les cas, l'aide d'un courtier professionnel comme boursedescredits.com peut être d'une grande utilité pour s'y retrouver dans les arcanes de l'investissement en obligations.

Des obligations en cours accessibles aux particuliers

L'obligation AUPLATA
C'est une émission obligataire ouverte aux particuliers qui est proposée par le groupe Auplata. En un mot, celui-ci exploite l'un des plus grands gisements aurifères (700 km²) du département de la Guyane. En 2014, pour mener à bien la mise au point du procédé de cyanuration, il a émis des obligations à prix nominal de 500 euros. En tout, la société souhaitait collecter une somme de 5 millions d'euros.

Elle s'engage à verser aux détenteurs un coupon annuel de 8%, et ce, pendant les 6 ans de détention du titre. L'échéance est prévue pour le 26 juin 2019. Avec un chiffre d'affaires qui dépasse les 20 millions d'euros, cette entreprise est classée parmi les bons payeurs du marché.

L'obligation Orpea:
En juillet 2013, le leader européen de la prise en charge des personnes âgées, ORPEA a créé des offres obligataires au profit des particuliers pour répondre à son besoin de trésorerie qui s'élève à 20 millions d'euros. La rémunération sera effectuée tous les semestres avec un taux de 1,75% (à chaque début de l'année et du mois de juillet). Un titre est cédé à 46,56 euros.

Le remboursement est programmé après 6 ans et 168 jours à compter de la date d'émission. Le règlement anticipé est envisageable à partir du début de février 2017 avec le respect d'un délai de préavis de 30 jours. Jusqu'au 17e jour de bourse qui précède le Nouvel An de 2020, l'obligation est convertible en actions. Ici, l'objectif est plutôt axé sur la possibilité d'obtention d'actions et non sur la perceptive de rendement. Pour rappel, cette société affichait depuis 2011 une solidité financière exceptionnelle. En 2012, son chiffre d'affaires a cru de 16%.

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans