Emprunter 240 000 euros sur 25 ans, quels sont les risques ?

Emprunter 240 000 euros sur 25 ans, quels sont les risques ?

Emprunter 240 000 euros à la banque sur une durée de 25 ans, est-ce profitable? Pour répondre à cette question, plusieurs éléments, dont le calcul des mensualités, doivent être pris en compte.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Visualiser l'exemple d'un emprunt de 240 000 euros sur 25 ans

Le calcul des mensualités de remboursement d'un emprunt est essentiel pour gérer et définir la durée de remboursement d'un crédit immobilier. Une mensualité trop faible par exemple peut offrir au quotidien de bonnes disponibilités financières, mais augmente au final le coût total du crédit.

Pour déterminer le coût, des mensualités, idéal pour le remboursement d'un emprunt de 240 000 euros payable en 25 ans par exemple, il convient de comparer le montant des intérêts de cet emprunt en variant les durées et la valeur des mensualités.

Pour effectuer le calcul de vos mensualités et réaliser cette comparaison, il est recommandé d'utiliser des outils spécifiques comme la calculatrice de mensualités que propose par exemple BoursedesCrédits.

D'autres calculs entrent en jeu

La réalisation de certains calculs peut vous aider à connaître le montant de vos mensualités et faire le bon choix sur le crédit immobilier.

Un des principaux calculs à effectuer pour pouvoir estimer vos revenus mensuels est de déterminer le montant moyen de toutes vos rentrées d'argent sur une durée minimum de 10 ans. Seuls les revenus réguliers doivent être pris en compte lors de ce calcul. Ce dernier devra être basé sur le salaire net mensuel. Les autres sources de revenus comme les pensions alimentaires, les allocations familiales ou encore les éventuels revenus locatifs devront également être ajoutées.

Être au courant de son taux d'endettement actuel est aussi utile pour éviter les surprises. Dans le cadre de l'emprunt immobilier en effet, la banque vérifie premièrement que les mensualités de tous les emprunts de crédit du client ne dépassent pas le taux de 33% de ses revenus nets. Dans le cas contraire, la banque se voit contrainte de refuser la demande d'emprunt du client.

Un point sur les dépenses fixes est en outre à exécuter pour connaître la valeur des mensualités. Diverses sorties d'argent comme l'achat d'une voiture, la nourriture ou les impôts sont ainsi à prévoir. Par ailleurs, il ne faut pas oublier qu'une partie de vos revenus doit être réservée aux loisirs. C'est à chaque emprunteur de définir quelle est la part que vous souhaitez consacrer à vos vacances ou à vos sorties

Connaître les risques pour les anticiper

Afin d'éviter les dépenses imprévisibles, vous devez anticiper vos prochains projets comme un mariage, un grand voyage ou encore l'achat d'une voiture. Cette mesure permet d'inclure ces éventuelles dépenses sur le calcul de vos mensualités et de mieux choisir le montant de remboursement de l'emprunt de crédit adapté.

Étant donné que le crédit immobilier est calculé en fonction de la valeur locative du bien, certains emprunteurs peuvent également penser que leurs mensualités peuvent être identiques à la valeur de la location mensuelle du logement. Cette idée est fausse, étant donné que le locataire ne prend en charge que le loyer hors charge alors que le propriétaire doit ajouter le coût de diverses charges comme l'eau, l'électricité et le chauffage.

Il faut savoir que le recours à un lissage de prêt est possible pour assouplir le remboursement de l'emprunteur sur son crédit immobilier. Lors d'un prêt immobilier, plusieurs crédits, dont les prêts aidés, peuvent en effet s'ajouter au montant total du crédit. Le cumul de ces différents emprunts peut influer sur les conditions de remboursement de l'emprunteur. Grâce au lissage de prêt, la banque ajuste le mode de remboursement du crédit pour assouplir le financement et permettre à l'emprunteur de jouir de meilleures conditions pour payer ses dus. Enfin, il ne faut pas oublier de tenir compte dans les calculs de l'assurance de crédit immobilier qui peut représenter 30 % du coût total du crédit.

>> Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X