L'essentiel à savoir sur la tendance des taux immobiliers

L'essentiel à savoir sur la tendance des taux immobiliers

En 2017, les taux des emprunts immobiliers ont été très intéressants si bien que les marchés du neuf et de l'ancien ont battu les records de vente et que les prix de l'immobilier ont de fait connu une hausse relative dans les grandes villes. Est-ce qu'il y aura encore une baisse à prévoir pour l'année 2018? Un focus sur l'évolution des taux immobiliers.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Un grand dynamisme du marché en 2017

En 2016, les taux de l'immobilier ont connu une forte chute avec un taux moyen de 1,31 % enregistré au mois de novembre. À la fin de cette même année, la tendance a connu une légère hausse qui s'est stabilisée à partir de 2017. Selon l'Observatoire Crédit Logement CSA, la moyenne des taux immobiliers en 2017 a connu une baisse modérée illustrée par ces chiffres : 1,56 % pour septembre, 1,55 % pour octobre et 1,54 % pour novembre. Au mois de décembre 2017 , de nombreux organismes de financement ont revu leurs barèmes de taux à la baisse entre 0,05 à 0,10 % selon les durées des emprunts immobiliers. En effet, ils octroient de très intéressantes décotes pour les particuliers ayant de bons profils (apport personnel correct, comptes bancaires bien tenus, excellents revenus, etc.) et leur accordent même des taux bruts de 1,30 % sur une vingtaine d'années.

En plus des aides à l'achat comme le PTZ ou prêt taux zéro dans l'ancien avec travaux, ces conditions intéressantes de prêts aidés ont fortement dynamisé le marché de l'immobilier. En 2017, 952 000 transactions ont donc été comptabilisées selon l'indice Notaires-INSEE, un véritable record depuis dix ans, dont 130 000 ventes effectuées dans le neuf. Toutefois, ce grand dynamisme a eu des retombées sur les prix des biens immobiliers. En effet, si en 2016, quelques hausses isolées ont été constatées dans quelques grandes villes comme Bordeaux et Paris, cette hausse s'est généralisée en 2017 surtout dans les zones tendues. Selon les chiffres, les prix des appartements ont connu une hausse de plus de 6,8 % sur un an à Paris et plus de 6,7 % sur un an à Lyon.

Qu'en est-il pour 2018?

En 2017, les courtiers en crédit immobilier ont anticipé une hausse des taux de crédit pour 2018. En effet la remontée des taux à 1,55 % en 2017 et la légère hausse en fin d'année est un signe qui annonce le niveau des prix des prêts immobiliers en 2018 selon eux. D'après la Banque de France, 2018 va connaître une reprise d'une légère inflation avec plus 1,4 % contre 0,5 % pour 2017, et le taux des obligations va tourner autour de 1 % pour les OAT sur 10 ans. Mais avec le maintien des taux de financement de la BCE ou banque centrale européenne à 0 %, les taux de l'immobilier peuvent rester inchangés ou connaître une très légère hausse. Selon les dires de l'observatoire CSA/Crédit Logement au début de l'année, le taux moyen des crédits immobiliers en 2018 va lentement progresser pour s'élever jusqu'à 1,65 %, soit une augmentation de 0,10 à 0,15 point en une année. Toutefois, les courtiers prévoient une stabilité des taux d'intérêt (inférieurs à 2 % pour un crédit sur 20 ans) pour le premier semestre de l'année 2018 et s'attendent à une hausse dépassant les 2 % au second semestre.

Pour anticiper une baisse ou une hausse des taux de crédits immobiliers, il est conseillé de suivre les variations de l'OAT ou obligations assimilables du Trésor. En effet, les banques basent leurs taux de prêts immobiliers sur l'indice OAT à taux fixe 10 ans. De ce fait, lorsque cet indice connaît une hausse, cela veut dire que les prochains crédits immobiliers à taux fixe augmenteront également. De même, si cet indice est en baisse, il sera fort probable que les taux fixes diminueront également. Toutefois, les variations de l'indice OAT restent une estimation et les variations des taux de l'immobilier peuvent ne pas systématiquement correspondre.

>> Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X