Évolution des prix immobiliers en France pour 2017-2018

Évolution des prix immobiliers en France pour 2017-2018

Comment acheter un bien immobilier ? 2017 a été une année faste pour le marché immobilier français. Fin septembre, la France a enregistré plus de 958.000 transactions immobilières d'après les Notaires de France. Dans ce contexte, quels sont les tendances et les changements pour 2018 ? Zoom sur ce qu'il s'est principalement passé en 2017 et vers quoi se dirige le marché immobilier pour l'année 2018.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

L'évolution des prix immobiliers en France pour 2017-2018

Début 2018, le moral est au plus haut pour les acteurs du marché immobilier en France. Un bond conséquent est remarqué, au vu du nombre de transactions qui s'est décuplé en 2017. Les chiffres présentés par les professionnels du secteur en ce début 2018 illustrent cette embellie. Retour sur l'évolution des prix immobilier en 2017 avec diverses statistiques retrouvées auprès de la Fédération Nationale de l'Immobilier FNAIM et des Notaires de France. Éventail des perspectives du marché pour les semaines et les mois à venir.  

Le prix des biens immobiliers en hausse en 2017 par rapport aux années précédentes

En France, la Fédération Nationale de l'Immobilier situe à environ 2 550 euros le prix moyen du mètre carré d'un bien en 2017. Cette valeur correspond tout à fait aux estimations effectuées par cette organisation syndicale vers la fin de l'année 2016, qui tablait alors sur une évolution des prix immobilier évaluée dans une fourchette comprise entre 2 et 5 % au cours des 12 mois suivants. L'année 2017 est aujourd'hui passée, et ces professionnels du secteur immobilier notent à environ un peu plus de + 4 % la hausse des prix au mètre carré, par rapport à 2016.       

Cette augmentation des prix immobiliers en 2017 reste cependant disparate, en fonction d'abord de la localisation du  bien. La hausse concerne majoritairement, cette fois encore, les logements situés dans les grandes agglomérations de l'Hexagone. Ainsi, le chef-lieu de la Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux, est la ville qui a vu un bond exceptionnel du prix au mètre carré pour ses biens immobiliers avec une hausse de + 7,7 %. Ensuite, lorsqu'elle n'est pas en première place, la capitale est rarement absente du podium des villes dans lesquelles le prix de la pierre s'élève. Paris arrive ainsi en deuxième position, avec un mètre carré affiché à la vente à 9 228 euros, soit une hausse de + 6,5 % par rapport à 2016.         

En décembre 2017 déjà, les statistiques émises par les Notaires de France en partenariat avec l'Insee ont donné davantage de précisions sur l'évolution des prix immobilier dans l'ancien, cette fois en fonction du type de biens : maison ou appartement. Ces professionnels du marché immobilier ont remarqué ainsi que depuis le deuxième trimestre 2016, les prix à la vente des appartements anciens ont connu une hausse constante. Au troisième trimestre 2017, les valeurs à la vente de ces logements ont donc varié de + 5,1 % par rapport à la même période 1 an plus tôt. Les prix des maisons anciennes quant à eux ont également suivi une tendance similaire, en croissant de + 3,1 %.   

2017 : le seuil du million de transactions presque franchi

Outre l'évolution des prix immobilier, la forte activité au sein du marché reflète également sa meilleure santé en 2017 par rapport aux années précédentes. Presque 1 million de logements ont en effet changé de propriétaires l'année passée, soit un bond spectaculaire de 42 % si l'on se réfère à l'année 2014. Selon les spécialistes de la FNAIM, environ 986 000 transactions ont été effectuées en 2017, soit 300 000 de plus chaque année depuis 2015.  

Marché immobilier : qu'attendre de cette année 2018 ?

La Fédération Nationale de l'Immobilier estime que les activités immobilières devraient poursuivre sur la même cadence en 2018. Pour ces professionnels du secteur immobilier, le marché ne devrait pas ralentir, surtout que la hausse des prix serait limitée en cette année à un niveau de 2 % par rapport à 2017. Néanmoins, plusieurs indicateurs comme la tendance des taux de crédit, le marché de l'emploi ainsi que le niveau de confiance des ménages sont à surveiller, car leur évolution pourrait impacter directement ou indirectement sur les activités immobilières en 2018.

>> Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info