Combien vous faut-il pour devenir rentier ?

Combien vous faut-il pour devenir rentier ?

Qui n'a pas rêvé de percevoir un revenu mensuel sans travailler. En effet, avec un placement sécurisé, il est parfaitement possible de gagner suffisamment d'argent grâce à son épargne sans être obligé d'exercer une activité rémunératrice. Toutefois, une telle indépendance financière implique un investissement conséquent et une anticipation plus ou moins longue.Comment y parvenir ? 

Comparer gratuitement les placements

Un rentier: définition


Un rentier est une personne qui perçoit périodiquement un revenu grâce à la capitalisation d'une somme d'argent ou d'un bien. Dans le cas d'un placement, le rendement du capital peut être suffisant pour subvenir à ses besoins quotidiens. L'abandon du travail est ainsi une option envisageable dès que l'argent nécessaire à cet investissement est réuni.

En principe, un rentier vit perpétuellement des rentes tirées de son patrimoine immobilier ou bien financier. Cela signifie que les retraites par répartition, perçues par les anciens salariés ne sont pas des rentes. Elles sont octroyées par l'État en tant que droit acquis après des années de travail, mais pas suite à l'acquisition d'un patrimoine particulier. Cependant, les retraites par capitalisation qui sont généralement placées sur le marché des capitaux sont considérées comme des rentes.

En matière de placement, plusieurs solutions de financement peuvent être adoptées pour devenir rentier comme le compte à terme, le contrat assurance-vie, les actions, l'investissement en Combien vous faut-il pour devenir rentier ?, etc. Mais avant tout, il faut que le capital placé soit suffisamment sécurisé pour éviter les moins-values en cas de défaillance du marché (boursier, immobilier, etc.) De la même manière, il doit être également protégé des facteurs plus ou moins incertains comme l'inflation et la fiscalité. En faisant preuve de prudence, un rentier peut espérer bénéficier d'un revenu convenable pendant tout le reste de sa vie.

Combien gagne un investisseur heureux?


Pour pouvoir envisager l'arrêt de tout travail, un rentier doit toucher au moins l'équivalent de 2 SMIC ou Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance tous les mois, soit le double de 1120 euros net. Tous les ans, il doit alors obtenir un rendement minimum de 26.800 euros (1120 X 2 X 12) pour mener une vie décente, du moins dans la moyenne. Mais il faut se souvenir que depuis 2013, le régime fiscal qui s'applique aux revenus de placement est similaire à celui des revenus du travail. Désormais, les rentes sont fiscalisées selon le barème fiscal des salaires en incluant les cotisations sociales, l'impôt sur le revenu ainsi que l'ISF ou Impôt de Solidarité sur la fortune. Ainsi, pour devenir rentier en percevant le seuil de rendement net, il faut intégrer les charges financières fiscales dans le calcul.

Par exemple, pour avoir une rente hors taxe de 26.800 euros/ an, le capital doit générer un revenu de 45.251 euros bruts qui sera déduit de 3.568 euros d'impôt sur le revenu, 9.218 euros d'ISF et 5.585 euros de cotisations sociales. En gros, afin d'empocher le double du SMIC net tout en gardant le montant de votre épargne, il faut que le placement rapporte 45.251 euros bruts tous les ans.

Le capital minimum pour mener à bien une vie de rentier


Devenir rentier du jour au lendemain n'est pas une décision évidente. Pour pouvoir bénéficier au minimum des 26.800 euros, vous devez définir d'une manière exacte le montant de l'investissement requis. Par précaution, il est conseillé de miser sur les placements moins risqués corrigés d'un taux d'inflation de 2%. Mais aussi, si vous souhaitez profiter d'un rendement valorisé par la fluctuation du marché, vous pouvez également choisir les rendements réévalués à 3% net d'inflation.

Dans les deux situations, le montant de l'investissement est déterminé comme suit:
1er cas: 45.251 X 1/0.02 = 2.262.550 euros
2e cas: 45.251 X 1/0,03 = 1.508.367 euros
Avec une mise de 2.262.550 euros, le projet de devenir rentier est déjà réalisable. Bien entendu en trouvant une formule de placement beaucoup mieux rémunérée, la capitalisation nécessaire diminue dans les mêmes proportions. Dans ce cas l'aide d'un courtier comme boursedescredits.com peut être précieuse pour vous aider à trouver la meilleure formule de placement.

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans