Fond Commun de Placement

Fond Commun de Placement

Le Fond Commun de Placement permet aux investisseurs de mutualiser les risques liés au placement de leurs liquidités sur le marché monétaire. Toutefois, si vous êtes encore débutant dans le domaine du placement financier, il est toujours essentiel d'en retenir quelques notions. Pour commencer, voici une fiche détaillée de « fcp définition ».

Comparer gratuitement les placements

Généralité sur le fcp définition

Le FCP ou Fonds Commun de Placement désigne un capital collectif (400.000 euros au minimum) dont la gestion est assurée par un spécialiste. Sont qualifiés comme copropriétaires du fonds, ceux qui détiennent une partie de l'investissement collecté. Cependant, le poids de ce statut est évalué en fonction de la valeur de la contribution. Les apports de chacun ne sont pas plafonnés, sauf stipulation contraire dans le contrat. En principe, les sommes engagées en FCP sont consacrées à l'acquisition de valeurs mobilières.

Le but est de dégager des profits et de répartir les risques entre les investisseurs. Dans ce cadre, les bénéfices à pourvoir sont les produits des investissements et les plus-values perçues en cas de revente des parts. Sur ce, il est important de savoir que la valeur liquidative des titres détenus est réévaluée tous les jours.

L'un des principaux avantages du FCP est que les copropriétaires sont libérés des contraintes de gestion puisque le fonds est confié à une société de gestion. En effet, c'est le gestionnaire professionnel qui sélectionne les instruments financiers à exploiter. Mais aussi, de par son expertise, il ajuste les allocations du capital selon la tendance du marché. En quelque sorte, il se porte garant de la gestion de l'investissement. C'est pourquoi ce type de placement est surtout avantageux pour les particuliers qui n'ont pas de compétence spécifique dans le domaine de la finance. Conseil: avant d'investir, vous pouvez consulter l'avis d'un conseiller financier comme boursedescredits.com

Les différents types de FCP

Le FCP peut prendre plusieurs formes, mais parmi les plus courantes, nous pouvons énumérer :

- Le FCPR ou fonds communs de placement à risques: Au moins, la moitié du fonds est capitalisée en titres de société non cotée. Il a obtenu l'agrément de l'AMF.

- Le FCPI ou fonds commun de placement dans l'innovation: 60% du capital (au minimum) sont destinés aux sociétés non cotées qui opèrent dans le secteur des technologies de pointe. - L'investissement permet de soutenir les entreprises « innovantes » durant leur phase de développement. Les sociétés éligibles à ce financement sont celles qui emploient au plus 2000 salariés et qui ont fait preuve d'innovation. Le pourcentage restant peut être injecté dans d'autres instruments financiers (ex: obligations, actions...)

- Le FIP ou fonds d'investissement de proximité: 60% des parts sont investis en PME non cotées qui sont localisées dans les 4 régions limitrophes de la zone euro. Les 10% d'entre elles doivent être âgées de moins de 5 ans. L'objectif est d'appuyer ces sociétés pour dynamiser leur rendement. Le montant restant peut être injecté sur n'importe quels supports financiers, et ce, sans condition géographique.

L'avantage fiscal des FCP à risque

Les produits du FCP sont imposables selon le régime fiscal en vigueur. Toutefois, ceux du FCPR, FIP et FCPI sont exonérés d'impôts à condition que :

- La détention du titre soit de 5 ans au minimum

- Tous les intérêts dégagés soient capitalisés pendant cette durée.

- Le copropriétaire ne possède pas plus des 25% des parts dans les sociétés représentées à l'actif du FCP.

Ces conditions sont cumulatives. Cependant, la revente anticipée n'annule pas ce droit à la défiscalisation dans certains cas comme l'invalidité, le départ à la retraite, etc. À part cela, les détenteurs des parts en fonds risqués (sus-cités) bénéficient également d'une réduction sur l'ISF. Celle-ci équivaut à la moitié du montant déclaré. Mais, elle ne peut pas excéder la limite de 18.000 euros. En revanche, les souscripteurs du FCPI peuvent espérer une réduction d'impôt de 18% sur les versements réalisés jusqu'en 2016.

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans