Les garanties proposées par l'assurance emprunteur

Les garanties proposées par l'assurance emprunteur

Selon le type de crédit que vous avez souscrit, l'assurance emprunteur peut être obligatoire ou pas. Néanmoins, la souscription est fortement recommandée, ne serait-ce que pour augmenter ses chances d'obtenir le crédit demandé. La nature et le fonctionnement de l'assurance emprunteur peuvent varier en fonction du fait que le crédit soit un crédit immobilier ou dédié à la consommation.

Comparer gratuitement les assurances de prêt

Les garanties sur une assurance de prêt immobilier

La souscription à une assurance de prêt immobilier est rendue obligatoire par toutes les banques qui proposent ce genre de crédit. En effet, même si la loi ne spécifie pas expressément que l'assurance de prêt est obligatoire, vous ne pouvez obtenir un prêt immobilier sans cette couverture. En général, la banque dans laquelle vous allez solliciter un crédit immobilier va vous proposer systématiquement une assurance crédit immobilier adossée à l'offre de prêt. Si vous estimez que l'assurance proposée ne vous couvre pas assez, ou bien qu'elle est chère, vous pouvez souscrire une assurance de prêt immobilier auprès d'un autre établissement d'assurance pour adhérer à une offre de votre choix en ayant recours à la délégation d'assurance. Sur le site internet de Bourse des Crédits, vous avez la possibilité de découvrir les offres d'assurances de prêts immobiliers proposées par les assureurs en utilisant notre assurance emprunteur comparatif.

L'assurance crédit immobilier est munie de plusieurs garanties. Elles protègent autant la banque que l'emprunteur contre les risques de non-remboursement de la part de l'emprunteur et pour que le remboursement du capital soit assuré. Il peut s'agir de :

  • La garantie IPT (invalidité permanente et totale) au cas où un sinistre conduit à l'incapacité permanente de travailler suite à une maladie ou un accident. Cette garantie peut être activée si le taux d'incapacité de l'emprunteur est évalué à plus de 66 %.
  • La garantie PTIA (perte totale et irréversible d'autonomie) qui protège l'emprunteur contre les risques d'incapacité d'exercer une activité professionnelle d'une façon définitive suite à une maladie ou à un accident et s'il a besoin de l'accompagnement d'une autre personne pour effectuer toutes les actions simples de la vie quotidienne.
  • La garantie ITT (incapacité temporaire de travail) qui correspond à une période d'arrêt de travail. La prise en charge de l'assurance concerne uniquement cette période d'arrêt.
  • La garantie IPP (invalidité permanente et partielle) dont le fonctionnement est semblable à celui de l'IPT, mais qui est pourtant plus intéressante étant donné que l'incapacité est reconnue dès un taux de 33 %.
  • La garantie non obligatoire de perte d'emploi.
  • La garantie décès qui couvre le remboursement du capital en cas de décès de l'emprunteur, hors cas de suicide ou de suite à la consommation de stupéfiants. Cette garantie est obligatoire.

Les garanties sur une assurance de crédit à la consommation

L'assurance sur un prêt à la consommation n'est pas obligatoire. Par contre, comme c'est le cas avec le crédit immobilier, cette couverture est généralement proposée avec une offre de crédit à la consommation. Si pour le crédit immobilier, les banques conditionnent l'octroi du prêt à la souscription d'une assurance de prêt, ce n'est pas le cas avec un crédit à la consommation. Par contre, certaines banques peuvent accorder plus de crédit aux emprunteurs qui souscrivent une assurance de prêt. Par ailleurs, vous pouvez également choisir votre propre assureur si vous décidez de souscrire une assurance de prêt à la consommation. Mais dans tous les cas, vous ne pouvez pas résilier votre contrat d'assurance avant un an.

En général, vous pouvez souscrire trois types de garanties pour votre assurance de prêt à la consommation. Il s'agit de la garantie décès, de la garantie sur la maladie et l'invalidité, et enfin la garantie perte d'emploi. En souscrivant à une assurance pour ce type de prêt, il faut porter attention à certaines clauses du contrat. En effet, certaines couvertures ne peuvent être activées qu'en cas d'incapacité totale ou définitive. Ainsi, si vous vous trouvez en situation d'invalidité partielle, il est possible que votre assurance ne vous couvre pas pour le remboursement de votre crédit.

>> Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les assurances de prêt

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X