Gérer son bien immobilier seul : les démarches à respecter

Gérer son bien immobilier seul : les démarches à respecter

Gérer seul le bien immobilier ou le confier à une agence ? Pour les propriétaires, la réponse est vite trouvée. La gestion par soi-même étant la meilleure manière d'optimiser la rentabilité de son bien, les propriétaires préfèrent largement s'orienter vers cette solution. Mais ce n'est pas une mince affaire ! Dans le cadre d'un investissement locatif, les propriétaires doivent respecter plusieurs démarches importantes.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Les diagnostics obligatoires relatifs à l'état du bien immobilier

Avant de pouvoir proposer son bien sur le marché, le propriétaire ayant choisi de gérer son bien immobilier seul doit demander à réaliser certains diagnostics obligatoires. Ces diagnostics, ce sont par exemple le Crep ou Constat des risques d'exposition au plomb, obligatoire notamment pour les logements construits avant 1949, le diagnostic de performance énergétique ou DPE, ainsi que l'ENRT ou l'état des risques naturels et technologiques.

Pour les propriétaires gérant seul lur bien immobilier locatif, la réalisation du diagnostic gaz et électricité est par ailleurs devenue obligatoire depuis le 1er juillet 2017. L'évaluation de la surface habitable devra aussi être effectuée. De manière générale, la mise en oeuvre de tous ses diagnostics permet aux propriétaires de démontrer que le logement loué est parfaitement conforme aux lois et décrets promulgués dans le secteur immobilier. En France, le respect des consignes de décence dictées par le législateur est en effet, un élément capital.

La rédaction, diffusion de l'annonce et la visite du bien

Lorsqu'un propriétaire choisit de gérer son bien immobilier seul, la diffusion de l'annonce d'un logement à louer disponible fait également partie des tâches qui lui incombent. Pour ce faire, le propriétaire a d'ailleurs le choix entre plusieurs types de supports : revues immobilières, sites web spécialisés, réseaux sociaux et journaux écrits locaux ou régionaux. Pour optimiser les chances de trouver rapidement un locataire, il est recommandé de diffuser l'offre sur plusieurs supports simultanément.

En ce qui concerne la rédaction, le propriétaire se doit d'émettre une annonce décrivant parfaitement le bien, et exemptée de références discriminatoires. Le loyer et le montant des charges mensuelles ainsi que la classe énergétique du logement doivent également y être inscrits. Pour ce qui est de la rédaction du contrat de location, le propriétaire peut s'inspirer directement des nombreux modèles disponibles en lignes. Celui-ci doit s'accompagner d'un état des lieux d'entrée.

L'organisation et la mise en place des visites font par ailleurs partie des tâches obligatoires du propriétaire qui a choisi de gérer son bien immobilier seul.

Le choix du locataire et la liste des documents qu'il doit fournir

Pour ce qui est du choix du locataire, le respect de plusieurs critères est essentiel. Pour être considéré comme éligible, le candidat doit disposer de revenus dont la valeur est trois fois supérieure au loyer proposé, charges comprises. Lorsque le propriétaire a arrêté son choix sur un candidat, ce dernier doit lui fournir plusieurs pièces importantes comme une copie de sa pièce d'identité, son RIB, une copie de son contrat de travail ainsi que ses 3 dernières quittances de loyer.

Le nouveau locataire doit également fournir une copie de ses 3 derniers bulletins de salaire au propriétaire du bien locatif. Pour les locataires étudiants, le propriétaire peut exiger ces mêmes pièces auprès du garant. Enfin, il est vivement recommandé d'exiger le paiement d'un dépôt de garantie couvrant au moins 1 mois de loyer. De manière générale, gérer seul son bien immobilier est certes complexe, mais parfaitement faisable.

Pour réussir le défi, le propriétaire doit non seulement savoir faire preuve de rigueur dans la mise en marche des démarches administratives, mais disposer également de beaucoup de temps. Oui, gérer son bien locatif seul prend beaucoup de temps. Par ailleurs, dans le cadre d'un investissement locatif, la situation géographique tout comme la qualité du bien peuvent faciliter considérablement la recherche d'un locataire.

Pour éviter les faux pas, lors de la demande de crédit et à l'achat du bien locatif, il d'ailleurs est recommandé de faire appel à un courtier immobilier.

>> Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X