Immobilier : sera-t-il intéressant d'acheter cette année ?

Immobilier : sera-t-il intéressant d'acheter cette année ?

Comment acheter un bien immobilier ? En 2017, s'il y a eu un marché particulièrement prospère en France, c'est bien celui de l'immobilier. Un succès fou justifié notamment par des taux d'intérêt bas et un panel de dispositifs de défiscalisation pensés pour encourager les investissements. Cette année, quels sont les changements entamés dans ce secteur ? L'achat est-il toujours à envisager ?

Comparer gratuitement les crédits immobilier

2017 : une année record pour l'immobilier

La crise de l'immobilier en France ? Ce n'est pas pour tout de suite. En tout cas, pas après une année 2017 particulièrement positive. Avec un nombre de transactions estimé à 950 000 au total, le secteur a en effet connu une croissance de l'ordre de 11,7 % sur une année. Un chiffre qui semble parfaitement normal d'ailleurs, étant donné que le contexte a été particulièrement favorable à l'investissement. Les taux d'intérêts sont restés bas tout au long de l'année, ce qui a permis au plus grand nombre d'accéder facilement aux crédits immobiliers. Acheter des biens, sans disposer d'un apport personnel, est même devenu une pratique courante.

Côté prix, d'une manière générale, ils sont restés assez stables, et ce malgré une légère hausse dans les grandes villes. En matière de hausse par exemple, c'est le prix du mètre carré à Paris, durant le deuxième trimestre 2017 qui a le plus particulièrement surpris les investisseurs. À cette période, il a en effet atteint les 9 000 euros, soit une hausse de l'ordre de 7.7 % environ en seulement une année. La hausse n'a néanmoins pas été un obstacle à l'établissement d'un nouveau record historique sur le montant moyen d'une transaction dans l'ensemble de l'hexagone. En effet, en 2017, le montant moyen d'une transaction établi était de 208 759 euros, avec un montant de 222 847 euros pour les maisons et de 202 510 euros pour les appartements.

Ce qui change en 2018 dans l'univers de l'immobilier

Dans le secteur de l'immobilier, l'arrivée de la nouvelle année 2018 signe de la mise en oeuvre de nombreux changements, notamment en matière d'aides à la défiscalisation, proposées aux contribuables français. Et le remplacement de l'Impôt de solidarité sur la fortune par « l'Impôt sur la fortune immobilière » figure justement parmi ces changements majeurs. Ce dernier sera calculé sur la valeur du patrimoine (immobilier), si et uniquement si, le 1er janvier de l'année d'imposition, sa valeur est supérieure à 1 300 000 euros. Pour les biens d'une valeur largement supérieure à 10 000 000 euros, le barème variera considérablement entre 0.5 % et 1.5 %. En ce qui concerne, le prêt à taux zéro ainsi que le dispositif Pinel, une reconduction a lieu. Le gouvernement a néanmoins procédé à un recentrage des zones bénéficiaires.

Désormais, seules les zones B1, A et Abis sont donc concernées par le dispositif Pinel. Pourquoi ces zones spécifiques ? Tout simplement parce que c'est dans ces zones que se localisent la plupart des agglomérations les plus « tendues ». Par ailleurs, les zones C et B2 sont les deux seules zones pouvant être concernées par le PTZ 2018. Le maintien de ces dispositifs avantageux permet de dire que la pierre a encore de beaux jours devant elle. Une crise de l'immobilier n'est pas encore à prévoir.

Taux stables, prix en baisse : investissez sur le long terme

En 2018, comment sont les taux d'intérêt ? D'une manière générale : stables. Certains économistes affirment en effet, qu'ils ne baisseront plus. En ce qui concerne l'éventuelle hausse : rien n'est sûr. Toutefois, si une augmentation se fait constater, elle ne devrait pas influencer de façon trop drastique le rythme d'achat des ménages français. Et qu'en est-il des prix ? Selon la logique immobilière sur le taux et le prix, ce dernier devrait baisser considérablement. En effet, lorsque les taux tendent à la hausse, le prix des logements doit logiquement baisser et inversement. Ceux qui n'ont pas encore franchi le pas et qui souhaitent aujourd'hui investir dans l'immobilier peuvent donc profiter de cette stabilité pour se lancer.

Soyez néanmoins extrêmement sélectif sur le type et la zone de localisation du bien pour en augmenter la valeur lors de la revente éventuelle. Pour trouver les meilleures offres sur le marché, négocier les taux et optimiser vos chances d'obtenir votre financement, n'hésitez pas à faire appel à un courtier comme BoursedesCrédits.

>> Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X