Investissement locatif : achat et location d'un studio

Investissement locatif : achat et location d'un studio

Définir son projet immobilier. Le studio offre sans doute un bon nombre d'avantages pour réussir votre investissement immobilier locatif, entre autres la fiscalité qui est favorable pour ce type de logement et la rentabilité qui est plutôt intéressante étant donné la forte demande locative. Bien que ses atouts soient nombreux, ne négligez pas les limites de cet investissement, notamment le coût élevé des remises en état du logement et la fréquence de la vacance locative.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Investir dans un studio

Les prix d'achat moins élevés des studios en France sont une des raisons qui incitent aujourd'hui les investisseurs immobiliers à se tourner vers ce type de logement. Dans les grandes métropoles régionales, les studios d'une surface d'environ 20 mètres carrés sont par exemple proposés en vente à partir de 60 000 à 80 000 euros. Le ticket d'entrée abordable des studios permet également d'obtenir plus rapidement un prêt immobilier pour le financement de l'investissement locatif.

De plus, les investisseurs peuvent s'appuyer sur le dispositif de soutien à l'investissement locatif Pinel pour bénéficier d'une réduction d'impôt de 12 % à 21 % du prix d'achat d'un logement neuf selon la durée de leur engagement locatif. Avec cette réduction d'impôt, il est possible pour un investisseur de proposer un loyer plus bas que la moyenne sans nuire à la rentabilité de l'opération.

Pour réussir votre investissement locatif, il est aussi important de bien choisir la ville où vous allez acheter votre studio. Vérifiez avec minutie l'emplacement du futur logement à louer qui doit vous assurer une meilleure rentabilité locative au fil du temps. Choisissez une ville active présentant une croissance continue de la population, un secteur bien desservi par les transports en commun, un quartier où le risque de vacance locative est faible.

Le marché des studios

La demande locative pour les studios demeure importante dans l'ensemble du pays, notamment dans les grandes agglomérations, les villes universitaires et les bassins d'emploi dynamiques. L'offre n'arrive pas à satisfaire la demande dans les grandes villes comme Paris, Marseille, Lille, Lyon, Nantes, Nice, Bordeaux, Montpellier, Rouen et Toulouse. Dans les zones frontalières, telles que l'Ain, l'Alsace, le Doubs et la Haute-Savoie, les studios sont également très recherchés par les jeunes salariés de vingt-cinq à trente ans.

En raison de cette forte demande locative, une pénurie est constatée sur ce segment du marché immobilier. Les ventes des studios sont en plus assez rares dans l'Hexagone, puisque les projets de construction de ce type de logement y sont peu nombreux. D'après l'étude du Commissariat général au développement durable, les studios représentent seulement 8 % de l'offre de logements neufs en France. Cette situation explique qu'il est encore assez intéressant d'investir dans les studios, à condition de bien choisir l'emplacement du bien immobilier.

Les limites de ce type d'investissement locatif

Les studios attirent surtout les étudiants, les jeunes salariés et les personnes qui recherchent un logement temporaire. C'est pourquoi il est fréquent de remarquer un taux de rotation des locataires assez élevé dans ce type de logement. Cela a des impacts sur le rendement de votre investissement locatif. À chaque fois qu'un locataire déménage, vous devez revérifier l'état de votre studio et retrouver rapidement un nouveau locataire.

Des travaux d'entretien et de restauration sont souvent nécessaires avant de mettre à nouveau en location le logement. En choisissant d'investir dans un studio, il faut prévoir le coût de ces petits travaux réguliers pour conserver en bon état votre bien immobilier et pour retrouver le plus rapidement possible un nouveau locataire.

Il est aussi essentiel de prendre en considération la vacance locative qui peut être de courte durée, mais fréquente. Cette vacance locative peut faire diminuer la rentabilité locative du logement sur le long terme. Prenez toutes les dispositions nécessaires pour que cette période de non-location soit la plus courte et que votre logement soit toujours attirant et agréable à vivre.

>> Pour aller plus loin :

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X