MACSF Madelin

MACSF Madelin

La MACSF fait partie des organismes habilités à distribuer des contrats Madelin en France. Son offre semble d'ailleurs des plus intéressantes, eu égard à sa rentabilité et sa fiscalité. Jugez-en par vous même.

Comparer gratuitement les placements

Principe du contrat Madelin

Le contrat Madelin est par définition un complément de pension de retraite et de garanties de prévoyance personnelle souscrit après d'une mutuelle ou d'une assurance. Les rémunérations de ce contrat sont assurées par des cotisations versées par l'assuré pendant toute la durée du contrat. Ces cotisations n'entrent pas dans le cadre de l'assiette fiscale du bénéficiaire, si l'on se réfère aux directives de la loi du 11 février 1994. Ce texte définit en effet les conditions financières, administratives et fiscales des contrats Madelin, qui s'adressent avant tout aux travailleurs indépendants.

La catégorie des travailleurs indépendants comprend notamment les non-salariés qui relèvent du régime des Bénéfices industriels et commerciaux (dont les industriels, les commerçants et les artisans) et les travailleurs non salariés qui relèvent des bénéfices non commerciaux. Les conjoints collaborateurs du travailleur non salarié y sont également éligibles, de même que les dirigeants de sociétés soumises à l'Impôt sur les sociétés.

L'objectif du contrat Madelin est simple, éviter aux assurés éligibles de pâtir des lacunes des régimes généraux en terme de protection sociale. La loi du 11 février 1994 stipule que les mutuelles et autres compagnies d'assurance santé ont la charge de proposer ces contrats auprès des personnes éligibles.

La MACSF, une entité légitime dans la distribution du contrat Madelin

Eu égard à son expérience dans le domaine des assurances complémentaires, la MACSF a toutes les compétences nécessaires pour élaborer et gérer des contrats Madelin de qualité. Boursedescredits identifie plusieurs organismes de mutuelles habilités à distribuer des contrats Madelin et la MACSF en fait partie. La MACSF s'impose en effet comme une référence dans le milieu de la mutualité : pas moins de 950 000 sociétaires adhèrent à ses offres.

Gérée par des professionnels de santé, cette mutuelle ne dépend ni d'un actionnaire, ni de tout autre investisseur auquel elle doit rendre compte de ses performances. Ses produits sont conçus par et pour les sociétaires, en tenant compte de leurs besoins réels sur le long terme. Cette logique vaut pour tous les contrats de son catalogue, y compris le RFPA Retraite mascf Madelin.

Pourquoi souscrire au contrat Madelin de la MACSF ?

Le contrat RPFA Retraite Madelin se subdivise en deux parties. Dans un premier temps, l'épargnant s'occupe uniquement d'alimenter le placement avec des cotisations déterminées selon les termes du contrat. La deuxième étape commence au moment du départ à la retraite : l'épargnant perçoit alors une rente en guise de compléments de retraite. Si vous adhérez à l'offre macsf Madelin, vous aurez le choix entre quatre conventions pour la phase d'épargne de votre contrat. Chaque convention correspond à des montants cotisés à minima et maxima sur une période d'un an. La Convention 1 fixe ainsi un plancher de cotisation à 375 euros et un plafond annuel à 5 625 euros. Avec la Convention 4, ces limites passent respectivement à 2 800 euros et à 42 000 euros. Les versements se font soit par chèque, dans le cas d'un versement libre, soit par prélèvement automatique semestriel, trimestriel ou mensuel dans le cas d'un versement programmé.

Un large choix de supports d'investissement et une fiscalité avantageuse

Les montants cotisés sur votre compte sont investis sur des supports gérés par des sociétés de renom comme Carmignac Gestion, Amundi, JP Morgan ou encore ODDO AM. Ces supports comprennent notamment des fonds en euros, des actions internationales, des actions américaines ainsi que des fonds diversifiés incluant des matières premières. La répartition des montants cotisés sur ces fonds dépend du profil d'investissement choisi, entre les options Harmonie, Détente et Tonus.

Outre la diversité des supports, le contrat macsf Madelin présente aussi un avantage fiscal indéniable. Les cotisations versées sur votre compte sont déductibles de votre bénéfice imposable à hauteur de 10 %, jusqu'à une limite de 71 439 euros pour 2016, pour un BNC/BIC allant jusqu'à 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale. Si le BIC/BNC est inférieur au plafond annuel de la Sécurité sociale (38 616 euros), le montant déductible maximum est de 3 862 euros, soit 10 % du PASS. A la perception de la rente, un abattement de 10 % est appliqué avant le calcul des impôts au titre des pensions et rentes viagères à titre gratuit.

 

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans