Paris va-t-elle connaître l'explosion d'une bulle immobilière ?

Paris va-t-elle connaître l'explosion d'une bulle immobilière ?

La bulle immobilière est un phénomène qui correspond à une augmentation de la valeur des biens immobiliers au détriment de certains indicateurs économiques comme le revenu ou le niveau des loyers. Elle peut être précurseur d'une grave crise immobilière comme ce qui s'est passé en 2008. Certains analystes pensent que la ville de Paris affiche de plus en plus les signes de la formation d'une bulle immobilière.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

La bulle immobilière existe-t-elle déjà sur Paris ?

Selon les études réalisées par une grande institution bancaire, Paris est l'une des villes au monde (avec Zurich, Los Angeles, San Francisco, Francfort, Genève et Tokyo) où le marché de l'immobilier connaît une réelle surévaluation. Pourtant, cette situation est généralement le précurseur de la naissance d'une bulle immobilière. D'ailleurs, les études ne mentionnent pas qu'il existe bel et bien une bulle immobilière dans chacune de ces villes.

En effet, le niveau de prix des logements a triplé à Paris sur une période de 13 ans seulement (entre 1998 et 2011). C'est pour cette raison que les prix de l'immobilier dans la capitale française sont considérés comme étant les plus surévalués dans toute l'Europe. Si cette tendance se poursuit, les spécialistes prédisent une transformation en bulle immobilière à partir de cette année 2018.

Pourquoi et comment en est-on arrivé là ? Les raisons sont assez simples. Depuis quelques années, les taux des crédits en général ont connu une baisse historique. Ce qui a poussé les banques à faciliter l'octroi des crédits immobiliers, et par conséquent la hausse du nombre d'investissements dans le secteur, et notamment à Paris où les investisseurs ont investi dans des biens plus chers grâce à un plus grand pouvoir d'achat immobilier. Cette situation a contribué à l'augmentation du prix au mètre carré dans les grandes agglomérations. À Paris, le prix au mètre carré a connu une hausse de 7,7 % en 2017. Et pourtant, dans le même temps, les offres en matière de logements dépassent largement les demandes. Au lieu de baisser, les prix restent, toutefois, élevés en partie à cause du soutien de l'État sur les investissements immobiliers dans les zones tendues comme Paris. Des dispositifs, comme le PTZ ou la loi Pinel nouvelle version, sont élaborés à cet effet. Certains analystes s'accordent, par ailleurs, à dire qu'il n'y a pas encore formation de bulle immobilière à Paris étant donné que ce phénomène s'accompagne généralement d'une remontée dramatique des prix de l'immobilier, traduisant un emballement complet du marché. Pour ces derniers, il s'agirait uniquement d'une surévaluation limitée des prix, ce qui n'est pas du tout un marqueur d'une bulle immobilière.

Peut-on investir sur Paris ou pas ?

À Paris, on n'est pas encore entré dans une bulle immobilière. Mais selon les spécialistes, les conditions sont presque réunies pour que ce phénomène se forme. D'un autre côté, même s'il y a formation d'une bulle immobilière, son éclatement peut se faire doucement ou plus brutalement (krach immobilier) en fonction des certaines conditions. En effet, A Paris, en et France généralement, les spécialistes s'attendent à une chute progressive du prix de l'immobilier de l'ordre de 40 % au maximum dans un horizon de 8 ans. Cette chute pourrait être amortie par le niveau de la surévaluation des prix sur le marché de 30 à 50 %.

Avec la hausse annoncée des taux d'intérêt des banques, les investissements dans l'immobilier pourraient connaître une baisse significative à Paris. Pour les investisseurs, investir dans la capitale n'est pas à éviter. Toutefois, il faut rester prudent et investir sur le long terme. Si l'on veut acheter dans l'immobilier à Paris, il n'y a pas lieu de se presser de revendre dans un futur proche.

>> Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X