Le Placement épargne

Le Placement épargne

Le placement épargne consiste à faire fructifier un placement financier en écartant tout risque de perte en capital. À l'opposé de l'investissement en bourse, il n'est pas soumis au risque de perte. Le capital versé à la fin du contrat doit être au moins équivalent aux versements effectués. Dans ce contexte, le niveau de risque est nul. Quels sont les facteurs à considérer pour rentabiliser ce type de placement au maximum ?

Comparer gratuitement les placements

Court terme ou long terme ?


Avant de donner une réponse à cette question, il convient d'aborder en guise de préambule la différence entre les deux formules. Un placement épargne est qualifié de court/moyen-terme lorsque sa durée est inférieure à 2 ans/5 ans comme les livrets et les comptes épargne. Il est souvent choisi quand l'objectif du souscripteur est seulement de placer son argent avec une rémunération pour répondre à un besoin de trésorerie.

Dans ce cas, l'argent est toujours disponible dans un délai très court. En revanche ce mode de dépôt est dit « long-terme» si l'échéance du contrat est fixée à l'horizon de 5 ans au minimum. Ici, le rendement est plus élevé puisque la capitalisation s'étale sur une durée plus longue. Dans la plupart des cas, l'adhérent choisit cette option pour préparer un grand projet d'avenir (ex: épargne logement) ou en prévision d'une retraite par exemple. Tout cela montre que le choix du contrat est réalisé en fonction de la rentabilité estimée, de l'objectif de l'épargne ou de la disponibilité des fonds souhaitée.

Les livrets d'épargne


Ce mode d'épargne donne à son bénéficiaire l'opportunité de rentabiliser son argent à court terme dans une banque. Avec cette solution de placement, les dépôts sont toujours accessibles et les opérations de versements sont gratuites. Le taux de rendement de l'investissement est fixé au préalable et ne varie jamais. Il existe deux types de livrets :

Les livrets règlementés: qui ne sont pas fiscalisés (ex: livret A, livret jeune, etc). Les conditions de fonctionnement sont imposées par le Ministère des Finances comme les taux, le plafonnement des versements, etc.

Les super livrets: dont les revenus sont imposables. Ici, les conditions de rémunérations sont fixées par la banque. En général, elles sont plus intéressantes que celles des livrets règlementés. Par exemple, les taux proposés sont supérieurs à ceux-ci et peuvent être négociables.

Le compte à terme ou CAT


C'est un placement épargne qui ne peut être débloqué qu'à la fin du contrat. L'échéance d'un CAT peut aller de 1 mois à 5 ans. Le retrait anticipé peut entrainer une pénalité. Celle-ci peut différer d'une compagnie à une autre comme le respect de préavis de 32 jours, la diminution du taux, etc. La rémunération d'un compte à terme peut être effectuée selon deux manières : à taux fixe ou progressif.

Dans ce dernier cas, le taux est révisé régulièrement selon la périodicité qui est énoncée dans le contrat (mensuelle, semestrielle ou annuelle). Mais d'une manière générale, le ratio de rendement est fixé selon le montant de la somme, la durée de retenue et l'indice Euribor. Pour bénéficier d'un pourcentage élevé, le souscripteur peut faire appel au service de négociation d'un professionnel comme boursedescredits.

L'épargne logement


L'épargne logement est le placement idéal à choisir si l'épargnant envisage de concrétiser un projet immobilier comme l'acquisition d'un terrain, des travaux d'agrandissement, la construction d'une résidence principale, etc. En principe, sa durée est comprise entre 4 et 10 ans. Avec ce dépôt à long terme, le souscripteur peut faire fructifier ses liquidités tout en profitant d'une faveur en terme de prêt immobilier.

En effet, quand il demande un crédit pour réaliser son projet, il bénéficie d'une prime versée par l'État. Dans le cadre de PEL ou plan épargne logement, celle-ci représente 1% du montant du prêt. En revanche, avec la formule CEL ou compte d'épargne-logement, elle correspond à 50% des intérêts acquis (plafond: 1.440 euros). Les taux de rendement de ces placements épargnes sont respectivement de 1,5% (PEL) et 0,5% (CEL).

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans