Plafond des livrets

Plafond des livrets

Le plafond des livrets d'épargne constitue un critère déterminant dans le choix du produit de placement adéquat. Cette particularité concerne essentiellement les livrets d'épargne réglementée. En quoi cette limite est-elle importante dans votre choix de placement ? Quels sont les plafonds à respecter pour chaque livret réglementé ?

Comparer gratuitement les placements

Aux origines des plafonds de livrets

La majorité des grandes banques ont l'autorisation de distribuer les livrets d'épargne réglementée, notamment le Livret A, le Livret pour le Développement durable, le Livret Bleu, le Plan épargne logement, le Compte épargne logement et le livret jeune. Ces livrets réglementés ou "classiques", bien qu'ils soient distribués par des établissements bancaires différents, sont élaborés sur la base de directives de l'État. Ces directives portent notamment sur le taux de rémunération, la fiscalité... et donc, le plafond de versement sur chaque livret.

Le taux de rémunération est généralement calculé sur la base d'un indicateur de référence, comme l'inflation, et varie régulièrement sur décision de l'état. La fiscalité apparait comme l'argument principal pour l'attrait de ces livrets classiques, sachant qu'ils bénéficient tous de conditions fiscales vraiment intéressantes. Les intérêts perçus sur la plupart de ces placements sont en effet exonérés d'impôt. L'État ne compte pas pour autant inciter les épargnants à cumuler toutes leurs épargnes sur ces placements rémunérés et défiscalisés.

D'où la mise en place d'un système de plafond de versement sur chacun des livrets réglementés. La limitation des versements sur ces produits incite les épargnants à se tourner vers d'autres produits fiscalisés et contribuer ainsi à alimenter les caisses de l'État et financer ainsi l'économie.

L'importance du plafond de versement pour l'épargnant

Pour les épargnants, le plafond de versement d'un livret d'épargne est un repère permettant d'identifier les produits qui leur assurent une plus grande capacité d'épargne dans des conditions fiscales optimales. Plus le plafond est élevé, plus le livret réglementé est intéressant, eu égard aux intérêts qu'il produit.

C'est la raison pour laquelle bon nombre de Français optent pour les livrets bancaires et autres produits d'épargne non réglementée, qui ne fixent aucun plafond de versement. Ces livrets bancaires ont néanmoins l'inconvénient d'être fiscalisés et proposent donc des rémunérations nettes bien moins élevées que celles annoncées dans les affichages et publicités des banques.

Le plafond de versement joue certainement un rôle majeur dans le succès du Livret A, qui reste le produit de placement réglementé le plus souscrit en France avec pas moins de 60 millions de livrets ouverts. Le Livret A (avec le Livret Bleu) draîne à lui seul près des trois quarts des liquidités destinées à l'épargne en France.

Son plafond de versement figure en effet parmi les plus élevés de tous les livrets réglementés : vous pouvez y placer jusqu'à 22 950 euros de capital hors rémunération depuis janvier 2013, ce plafond était fixé à 15 300 euros avant 2012. Le Livret A ne propose pas pour autant le plafond de versement le plus élevé parmi les livrets réglementés. Le principal argument de ce placement réside dans son taux de rémunération net d'impôt qui s'élève à 0,75 % depuis août 2015.

Quand le plafond de livret ne suffit plus...

Cet argument phare peine néanmoins à séduire davantage d'épargnants, qui souhaitent de plus en plus se réorienter vers des supports beaucoup plus rémunérateurs et qui leur offrent une plus grande flexibilité dans la gestion de leur placement. Les placements en Bourse et dans les contrats d'assurance-vie attirent en particulier leur attention depuis la baisse de rémunération du Livret A. Investir dans ces placements sans plafond de versement présente toutefois des risques qu'il convient d'identifier et de maîtriser avec l'aide d'un conseiller spécialisé.

Boursedescredits.com possède le personnel et les compétences nécessaires pour vous aider à mieux investir sur ces supports exempts de plafond de versement et dont les rémunérations sont variables. Si vous préférez malgré tout la sécurité et la simplicité des livrets réglementés, vous disposez encore de larges choix de placements garantissant un plafond de livret bien plus élevé que le livret A. Le PEL ou Plan épargne logement en fait partie. Ce placement permet d'épargner jusqu'à 61 200 euros, une limite pouvant être repoussée en l'associant au Compte épargne logement ou CEL, dont le plafond de versement s'élève à 15 300 euros.

 

 

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans