Plan d'investissement immobilier : les méthodes à adopter

Plan d'investissement immobilier : les méthodes à adopter

Les taux des prêts immobiliers sont toujours au plus bas en ce mois d'avril 2018. En effet, pour un prêt de longue durée (15 à 25 ans), les taux moyens appliqués se situent entre 1,45 % et 1,85 %. Il s'agit donc du moment idéal pour se lancer dans l'investissement dans un projet immobilier. Quels sont les conseils à suivre ? Comment obtenir le financement de ce projet ?

Comparer gratuitement les crédits immobilier

L'importance de l'emplacement du bien immobilier et les atouts du dispositif Pinel

Pour un bon investissement, il est essentiel que le logement ciblé rapporte plus que les dépenses engendrées par son financement. Pour atteindre ce but, il faut accorder une grande importance à la localisation de ce bien s'il est déstiné à un investissement loctif. Les candidats à la location recherchent généralement des maisons ou des appartements situés à proximité des zones d'activités professionnelles. De plus, il est primordial pour les actifs de pouvoir accéder facilement à leur lieu de travail. Par conséquent, il est vivement conseillé d'investir dans un logement localisé au sein d'une ville disposant d'un bon maillage de transports en commun : bus, réseau express régional (RER), etc. Afin d'obtenir un minimum de profit entre le montant du loyer perçu et les mensualités du crédit immobilier, le propriétaire devra investir dans un bien situé dans un quartier populaire. Il aura ainsi la garantie de rentabiliser au maximum son achat. En revanche, le bailleur peut se tourner vers les quartiers bourgeois dans l'optique d'assurer la valorisation de son logement à moyen terme.

Maintenu pour une durée de 4 ans, le dispositif Pinel permet aux propriétaires de profiter d'une réduction d'impôt sur le revenu. Certaines conditions doivent toutefois être respectées. Il faut notamment que le bien à louer soit neuf. Cependant, il est possible d'investir dans un logement ancien, si ce dernier est rénové. Le bailleur sera amené à mettre en location son bien pour une durée de 6, 9 ou 12 ans. Ainsi, si le logement est loué pour une période de 6 ans, il aura la possibilité de déduire 12 % du montant de son investissement sur ses impôts (jusqu'à 21 % pour une durée de 12 ans). D'ailleurs, il est important de souligner que le montant des loyers est plafonné en fonction de la localisation du bien. Ainsi, la loi Pinel permet également aux ménages modestes d'accéder plus facilement à la location.

Présenter son plan d'investissement immobilier à son banquier

La souscription d'un crédit immobilier est la solution idéale pour financer l'acquisition d'un bien. En revanche, il est essentiel de valoriser son profil emprunteur dans l'optique de « séduire » son banquier. Ce dernier portera notamment une grande attention au taux d'endettement du futur propriétaire. Ce critère détermine la capacité de remboursement de l'emprunteur. Pour obtenir un prêt, il faut que ce taux soit inférieur à 33 %. Il sera nécessaire de présenter un dossier d'investissement locatif. Il est constitué, en premier lieu, de plusieurs documents personnels : contrat de travail, carte d'identité, derniers avis d'imposition, bulletins de paie et d'un justificatif de domicile (facture d'eau, d'électricité, etc.).

Le souscripteur devra également fournir tous les documents spécifiques au projet immobilier. Ils doivent comporter toutes les informations concernant les points financiers de ce dernier : frais de gestion locative, estimation du montant du loyer, montant des travaux éventuels, taxe foncière, frais notariés, etc. L'emprunteur peut éventuellement se tourner vers les professionnels pour se procurer ces documents. Les agences immobilières peuvent notamment lui fournir une estimation des loyers locatifs.

Lorsqu'il présentera son dossier, le futur propriétaire devra montrer qu'il maîtrise parfaitement les rouages de l'investissement locatif. En effet, il est primordial de connaître le vocabulaire spécifique à ce domaine. Pour l'acquérir, il est vivement recommandé de consulter des articles de blogs ou des ouvrages traitant de ce sujet, ou de se faire aider par un courtier tel BoursedesCrédits.

>> Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X