Prélèvement Forfaitaire Libératoire ou PFL ou IR?

Prélèvement Forfaitaire Libératoire ou PFL ou IR?

Tout comme les salaires mensuels, les revenus financiers sont aussi soumis à un régime fiscal. Cela signifie qu'au moment du versement de l'ensemble des revenus d'un placement, des taxes viendront diminuer la somme à percevoir. Dans certains cas, pour alléger l'effet de la taxation sur le capital, les contribuables peuvent choisir entre deux options, dont le prélèvement libératoire de PFL et le taux progressif de l'IR. Comment faire le bon choix?

Comparer gratuitement les placements

Qu'est-ce que le PFL?


Le Prélèvement Forfaitaire Libératoire est une taxe qui peut dans certains cas se substituer l'IR ou l'impôt sur le Revenu, lors du versement des produits d'un placement financier. À la différence de ce dbernier, il n'est pas fixé selon le montant du capital. En général, il est déterminé en fonction de la nature et/ou de la durée du placement. Ce type de prélèvement est qualifié de « libératoire » car il permet au contribuable de se libérer du barème progressif de l'IR. Il accorde parfois à l'épargnant l'opportunité de bénéficier d'un taux d'imposition plus allégé.

En revanche, il est dit « forfaitaire » puisque son taux ne varie pas avec le revenu déclaré. Dans ce cadre, la taxation des plus-values reste la même durant les années de souscription. À l'inverse du régime IR, le taux d'imposition appliqué aux rentes est fixe et identique dans chaque catégorie de placement, et ce, quel que soit le montant du capital investi. L'adoption du prélèvement libératoire est facultative pour les contribuables qui souscrivent à quelques types de placement comme l'assurance-vie, le compte à terme, les super livrets, etc. En revanche, elle est obligatoire pour les bons d'épargne, les bons de Trésor et les bons de caisse.

Il faut savoir que dans ce cadre, le choix finalisé au moment du contrat est irréversible au cours de l'année. Le souscripteur n'a pas le droit de changer d'avis ultérieurement et de demander une modification. S'il souhaite s'engager avec un autre régime fiscal, il doit attendre le 1er janvier de l'année suivante pour demander à sa banque de réorienter son choix.

PFL et impôt sur le revenu : que choisir?


Dans certaines situations, le prélèvement libératoire est plus bénéfique que l'IR. Mais parfois, cette déduction reste discutable. Pour cela, il convient de faire la comparaison des deux régimes afin d'optimiser son gain. C'est pourquoi nous vous conseillons de toujours calculer votre revenu pour connaître votre taux marginal d'imposition (TMI).


Les revenus à taux fixes


Pour les contribuables qui touchent des revenus fixes, si ceux-ci demeurent inférieurs à 9.700 euros, il serait préférable de choisir l'IR. En effet, dans cette tranche, les produits financiers ne sont pas imposables. De même, au cas où votre TMI ne dépasserait pas les 14%, cette option est la plus profitable. En revanche, au cas où vos revenus dépasseraient le plafond de 26.791 euros, ce barème progressif n'est pas conseillé. Au-delà de ce seuil, le prélèvement libératoire devient très intéressant. De plus, si la durée de votre placement est assez longue, vous pouvez bénéficier d'une taxation raisonnable même avec un investissement assez important. Par exemple, avec l'assurance-vie, le prélèvement est fixé à 15,5% pour les contrats de plus de 8 ans.

Les dividendes (variables)


Depuis 2012, les dividendes d'actions sont généralement soumis à un prélèvement libératoire de 21%. Toutefois, si vous optez pour le régime de barème progressif, ces revenus pourront bénéficier d'un abattement de 40%, le crédit d'impôt de 50% et la Contribution Sociale Généralisée de 5,8%. Dans ce cas, il est alors préférable de choisir le PFL seulement si votre TMI est supérieur à 30%. Dans tous les cas il vous est possible de demander l'aide d'un courtier professionnel comme boursedescredits.com afin de savoir à coup sûr quel régime fiscal est le plus adapté à votre situation particulière.

 

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans