Bien préparer son dossier de prêt immobilier chez Banque populaire

Bien préparer son dossier de prêt immobilier chez Banque populaire

Un dossier rempli en bonne et due forme est une condition essentielle à l'obtention rapide d'un crédit immobilier. Suivez les conseils avisés de la Banque Populaire pour monter un dossier en béton.

Un dossier bien rempli et complet représente un gain de temps considérable, car il évite les va-et-vient avec la banque et donne une bonne image de l'emprunteur. Ce qui le met dans une bonne position en vue des éventuelles négociations.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Comment souscrire un prêt immobilier chez la Banque Populaire ?

 

  • Étude de revenus pour l'obtention d'un prêt immobilier à la Banque Populaire

Les banques analysent la solvabilité de l'emprunteur sur la base des charges du foyer et de ses revenus. Elles tenteront de déterminer chaque type de revenu dans l'année si celui-ci est récurrent ou ponctuel. Pour évaluer les ressources nettes, les banques tiennent compte des moyens de subsistance stables incluant les rentes, les loyers, les aides et allocations sociales, les pensions, les revenus d'activité non salariée, mais également les charges récurrentes comprenant : les loyers de la résidence principale ou secondaire de l'emprunteur ainsi que les prêts en cours.

Le montant des ressources nettes est traduit par l'écart entre les moyens de subsistance stables et les charges récurrentes. Les banques procéderont également au calcul des revenus variables comme les dividendes, les commissions, le remboursement des frais, selon leur ancienneté et leur proportion par rapport aux revenus fixes.

  • Comment déterminer le montant de l'emprunt par rapport à ses revenus ?

Le montant de l'emprunt s'obtient en réalisant le calcul de la capacité d'emprunt effectué sur la base des revenus et de l'apport personnel proposé par l'emprunteur. Il faut veiller à ce que le taux d'endettement ne puisse pas atteindre plus de 33 % des revenus sinon la banque risque de rejeter la demande. La capacité d'endettement concerne la totalité des crédits souscrits y compris les crédits à la consommation. Il est donc recommandé dans la mesure du possible de rembourser les crédits en cours en vue d'abaisser le taux d'endettement et d'avoir plus de chance de décrocher un prêt immobilier de la Banque Populaire. Néanmoins, la règle des 33 % ne s'appliquera pas à partir du moment où l'emprunteur bénéficie des ressources plus élevées pour disposer d'un reste à vivre conséquent. Il s'agit ici du montant restant après le paiement de la mensualité et qui devrait pouvoir assurer les dépenses quotidiennes du ménage.

  • La souscription du prêt immobilier

Des fiches concernant la souscription sont à la disposition des demandeurs de prêts immobiliers dans les agences de la Banque populaire. Elles servent à simplifier la démarche et permettre d'ores et déjà de répondre aux éventuelles questions. Il est conseillé de contacter l'une de nombreuses agences avant de déposer sa demande de financement, ou d'envoyer directement un courrier.

  • Bien préparer son dossier de prêt immobilier pour la Banque Populaire

Un dossier rempli en bonne et due forme est une condition essentielle à l'obtention rapide d'un crédit immobilier. Suivez les conseils avisés de la Banque Populaire pour monter un dossier en béton.

Un dossier bien rempli et complet représente un gain de temps considérable, car il évite les va-et-vient avec la banque et donne une bonne image de l'emprunteur. Ce qui le met dans une bonne position en vue des éventuelles négociations.

  • Le dossier en question doit inclure :
  • Les 2 derniers avis d'imposition pour détecter un éventuel blanchiment d'argent
  • Les 3 derniers bulletins de paie. Un revenu mensuel minimal de 1300 euros est requis
  • Les 3 derniers relevés bancaires pour évaluer la façon dont le budget est géré
  • Une pièce d'identité en cours de validité (passeport ou Carte d'identité)
  • Un certificat de résidence
  • Un compromis de vente (cette pièce peut être produite par la suite)

 Au cas où il y aura 2 souscripteurs, chacun devra présenter les documents précités.

Quand vous déposez un dossier de crédit immobilier à la Banque Populaire, vous pouvez aussi soumettre un dossier auprès d'autres établissements bancaires. Vous aurez l'avantage de vous informer des produits de la concurrence tout en augmentant vos chances de décrocher un prêt.

Astuces et conseils pour mieux préparer son dossier

En matière de crédit immobilier, les conditions peuvent varier en fonction du profil de l'emprunteur.

  • Le dossier de crédit immobilier pour les emprunteurs en statut d'intérim ou CDD

Pour les emprunteurs en intérim ou en CDD, bourse des Crédits suggère d'être le plus transparent possible en présentant au banquier un dossier complet avec des informations exhaustives. Le but est de dissiper les inquiétudes liées à leur capacité de remboursement.

Seuls les revenus découlant du contrat d'intérim ou du CDD seront pris en compte pour évaluer le taux d'endettement. Pour cela, 2 conditions sont requises :

- L'emprunteur est tenu de contracter une assurance chômage qui sera très utile à la banque au cas où son contrat de travail serait rompu et qu'il n'aurait plus les moyens de rembourser.

- Le banquier procédera à une vérification au niveau de la durée du contrat en CDD. Le dossier de demande de prêt aura plus de poids si l'emprunteur a cumulé plusieurs contrats CDD sur une période plus ou moins longue. En effet, cela montre qu'il est capable de s'adapter et d'enchaîner les emplois. Dans le cas contraire, sa situation professionnelle sera jugée trop précaire et la banque se montrera sceptique par rapport à la demande.

Par ailleurs, le contrat en CDD est plus avantageux dans la mesure où l'emprunteur est couvert par une assurance chômage. Un élément qui jouera certainement en sa faveur auprès de sa banque.

  • Le dossier de crédit immobilier si l'on est en statut professionnel CDI

Pour les emprunteurs qui bénéficient d'un contrat de travail de type CDI, la banque va d'abord procéder à un contrôle de leur taux d'endettement au cas où celui-ci représente plus du tiers de leurs revenus. Puis, à partir de montant du salaire, elle va s'assurer que l'emprunteur pourra payer les charges inhérentes à ce genre de contrat. L'emprunteur en CDI est avantagé, car il rassure la banque sur sa capacité à régler ses mensualités dans les délais prévus sur la durée de vie du contrat.

  • Le dossier de crédit immobilier pour les fonctionnaires

Les banques estiment généralement que les fonctionnaires sont stables financièrement et professionnellement. Ainsi, elles ont la garantie que l'emprunteur sera en mesure de rembourser les mensualités. Le fonctionnaire pourra se servir de cet argument pour négocier un meilleur le taux d'intérêt. De plus, son statut peut lui faire exempter des frais d'inscription hypothécaire.

  • Le dossier de crédit immobilier si l'emprunteur est autoentrepreneur

Pour être éligible au crédit immobilier en tant que travailleur freelance, l'emprunteur doit être en activité depuis plus de 2 ans. C'est un délai nécessaire pour que l'activité en question apporte des revenus constants et analysables.

Ce n'est que par la suite que la demande de crédit immobilier pourra être prise en considération par la Banque Populaire. Pour ce faire, l'emprunteur devra présenter à la banque un dossier incluant :

  • les commandes enregistrées et les contrats signés
  • le montant des chiffres d'affaires sur la période en cours
  • un arrêté de compte de l'année en cours
  • les avis d'imposition si l'emprunteur a exercé sur une durée d'un an et plus. Il est à noter qu'il pourra profiter d'une réduction de la base d'imposition en rapport avec les chiffres d'affaires au cas où l'emprunteur a opté pour l'imposition au forfait.
  • la déclaration 2035
  • le juridique indiquant la rémunération du gérant pour les EURL
  • Le dossier de crédit immobilier pour les policiers, gendarmes ou militaires

Chaque corps de métier dispose de mutuelles spécifiques (AGPM, CN-MG, MNM, MAA). Ces 4 mutuelles forment le FMGM.

Grâce à la mutuelle FMGM (Fonds mutuel de Garantie des Militaires), l'emprunteur peut bénéficier de tarifs intéressants. Cependant, les contraintes liées à son métier suscitent quelques interrogations dans le cas d'une souscription de prêt immobilier telles que : l'aide immobilière locale, le logement de fonction, les exclusions relatives au métier (pour l'assurance emprunteur).

On observe que les banques sont plutôt réticentes à l'idée d'accorder un prêt immobilier sans intérêt aux gendarmes ou militaires qui disposent d'un logement de fonction.

Toutefois, les militaires peuvent souscrire un Prêt à Taux Zéro à la Banque Populaire en vue d'acquérir une première résidence principale, et cela même si l'emprunteur dispose déjà d'un logement de fonction. Selon la loi, le logement doit être occupé au moins 8 mois par an, mais en vertu du décret 2010-1704 du 30/12/2010 relatif au PTZ du journal officiel n° 0303 du 31/2010, l'emprunteur doit habiter moins de 8 moins dans le logement. En effet, en raison des contraintes professionnelles qui obligent l'emprunteur à effectuer des déplacements réguliers le tenant éloigné du logement financé (d'une durée de 3 ans au maximum), le décret en question permet à ce dernier de contourner la clause de mobilité incluse dans le contrat. Pour les gendarmes, ils doivent se procurer une attestation d'occupant au sein du bureau des affaires sociales. Pour les militaires, ils doivent s'adresser à leur supérieur.

  • Ce qu'il faut faire avant le dépôt du dossier auprès de la Banque Populaire

Avant de déposer le dossier de demande de prêt immobilier, il est conseillé de procéder à une simulation sur le site de la Banque Populaire. Après avoir rempli un formulaire, un conseiller de la banque va prendre contact avec l'emprunteur et assurera un accompagnement jusqu'à l'obtention du prêt.

  • Prêt immobilier Banque Populaire : et à propos de la caution ?

La banque n'accordera pas de crédit sans obtenir de garantie de la part de l'emprunteur. Il existe 3 possibilités : le privilège de prêteurs de deniers, l'hypothèque et le cautionnement mutuel. Avec un dossier solide, le cautionnement mutuel est le plus indiqué. Cela permet à l'emprunteur de choisir l'organisme de cautionnement qui examinera la recevabilité de son dossier. Pour cela, 3 choix s'offrent à lui : le crédit logement, l'organisme propre à la Banque Populaire ou d'autres organismes de cautionnement qui collaborent avec la Banque Populaire. Mais au cas où le dossier ne convainc pas l'organisme de cautionnement à cause notamment du manque d'apport ou de la durée jugée trop longue de l'emprunt, l'emprunteur peut toujours recourir à l'hypothèque.

  • Crédit immobilier Banque Populaire : et à propos de l'assurance de prêt ?

En ce qui concerne l'assurance de prêt immobilier, la majorité des banques proposent à l'emprunteur un contrat d'assurance de groupe lié au crédit immobilier. Il s'agit d'un contrat dans lequel les assurés sont obligés de se plier à des standards que ce soit au niveau des prix ou que ce soit au niveau des garanties, et ce quels que soient leurs besoins. Cependant, l'emprunteur peut tout à fait refuser l'assurance proposée par la banque et choisir la délégation d'assurance qui a l'avantage d'être moins onéreuse et adaptée à chaque client dans la mesure où il s'agit d'un contrat individuel. BoursedesCrédits peut vous aider à trouver la meilleure assurance qui répond à vos besoins. Car il ne faut pas oublier que l'assurance de crédit immobilier représente jusqu'au tiers du montant total du crédit immobilier.

La Banque Populaire met à la disposition de ses clients une fiche portant sur l'assurance de prêt immobilier Banque Populaire et les invite à la consulter.

  • Prêt immobilier Banque Populaire : et à propos des délais ?

Pour que le dossier de demande de prêt immobilier soit traité dans les plus brefs délais, la Banque Populaire recommande la période estivale ou la fin de l'année pour la soumettre.

Une fois que la banque a accepté la demande de prêt immobilier, elle fera parvenir à l'emprunteur l'offre de contrat par la poste. Selon la loi en vigueur, l'offre reste valable durant 30 jours à partir de la date de réception. L'emprunteur est tenu de respecter un délai de 10 jours minimum pour se donner le temps de la réflexion. Passé ce délai, il pourra dater et apposer sa signature sur l'offre et la renvoyer par voie postale à la banque.

  • Crédit immobilier Banque Populaire : les alternatives en cas de refus

En cas de réponse négative émanant de la Banque Populaire, il est toujours possible de monter un nouveau dossier en effectuant des réajustements ou en apportant de nouveaux éléments. La Banque Populaire s'engage à reconsidérer toute nouvelle demande tout en ignorant la précédente. Il est à noter que si la demande de prêt immobilier a été rejetée c'est pour de raisons évidentes : d'un côté, la banque n'est pas convaincue de la capacité de l'emprunteur à rembourser les mensualités et d'un autre côté, le projet d'acquisition immobilière présente des risques trop élevés. Pour aider l'emprunteur à constituer un nouveau dossier, la Banque populaire conseille d'insister sur les points suivants :

  • penser à chercher des financements complémentaires
  • procéder à l'allongement de la durée des remboursements
  • dans la mesure du possible, revoir à la hausse le montant de l'apport personnel
  • réaliser des négociations sur les frais d'agence ainsi que sur le prix d'achat du bien
  • tenter de convaincre la banque de la valeur d'un bien en vue d'une hypothèque
  • diminuer le coût de l'emprunt en limitant les travaux initialement prévus

 

Pour aller plus loin :

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X