Bien préparer son dossier de prêt immobilier chez HSBC

Bien préparer son dossier de prêt immobilier chez HSBC

Obtenir ou pas un prêt immobilier auprès de la Banque HSBC dépend de la qualité de son dossier. Il est donc essentiel d'apporter le plus d'informations possibles, et des plus claires, dans la constitution de celui-ci pour augmenter ses chances d'avoir gain de cause. Voici quelques conseils essentiels pour se donner les chances d'obtenir un prêt immobilier HSBC.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Astuces et conseils pour mieux préparer son dossier

Il n'y a pas de conditions standards pour obtenir un prêt immobilier chez HSBC. En, effet, toute la clé de la réussite de l'opération d'obtention d'un prêt immobilier dépend de la qualité de votre dossier, si celui-ci est complet et crédible, la banque aura dès le départ une opinion favorable à votre égard.

Votre profil emprunteur dépend, lui, de votre situation professionnelle. Ainsi, les conditions de prêt évoluent selon que vous exerciez en CDI, CDD/intérim, en profession libérale, fonctionnaire ou dans les métiers des forces de l'ordre.

Si vous détenez un contrat de travail de type CDI, la Banque HSBC se basera sur le montant de votre salaire, si celui-ci couvre les charges du prêt immobilier. Par ailleurs, elle veillera que le coût total de l'opération représente moins d'un tiers de votre salaire mensuel. Toutefois, votre contrat CDI constitue déjà un atout majeur pour que la banque vous accorde un crédit. Cela est notamment dû au fait qu'elle est assurée de pouvoir compter sur des remboursements mensuels réguliers de votre part et qu'il y a peu de risques d'incidents de paiements pour l'avenir.

Pour évaluer le montant des mensualités et le montant de crédit que vous sollicitez, vous pouvez utiliser le simulateur de crédit proposé par la Banque HSBC sur son site internet. Vous pouvez également utiliser le simulateur de prêt proposé par Bourse des Crédits. Et pour comparer les résultats, vous pouvez utiliser un comparateur de prêts immobiliers sur son site internet.

Si vous êtes en contrat de type CDD ou en contrat d'intérim, il vous faudra préparer un excellent dossier de demande de prêt. En effet, il vous sera essentiel de rassurer la banque en lui présentant des informations claires sur votre capacité de remboursement. Il s'agit notamment de documents présentant votre situation financière et professionnelle.

Pour calculer votre capacité d'emprunt, la Banque HSBC prendra uniquement en compte votre demande de financement sous deux conditions essentielles. Il s'agit du fait que vous soyez en mesure d'accompagner votre demande d'une assurance de prêt qui comprend, entre autres, la garantie perte d'emploi. Cela va surtout permettre à la banque d'avoir une certaine sécurité sur le remboursement s'il arrive que vous perdiez votre emploi.

Toutefois, votre contrat de travail en CDD ne constitue pas, en soi, obligatoirement un désavantage. En effet, pour obtenir votre crédit, vous devez souscrire à une assurance perte d'emploi, et il vous faudra convaincre la banque que vous êtes capable de vous adapter à différentes situations professionnelles. Ce qui sert notamment à améliorer votre profil emprunteur, du fait que vous êtes capable de trouver rapidement un autre emploi en cas de rupture de votre contrat de travail.

Si vous exercez dans une profession libérale ou en tant que freelance, obtenir un prêt immobilier chez HSBC peut devenir un peu plus difficile. En effet, il est parfois difficile de convaincre la banque de vous octroyer un crédit sans pouvoir présenter certaines garanties, notamment sur les revenus. Car les banques exigent que les emprunteurs dans la profession libérale présentent les justificatifs sur les bénéfices engrangés par leur activité. Ainsi, il est préférable, pour vous, de laisser se développer votre activité pendant au minimum deux ans avant de solliciter un prêt immobilier chez HSBC.

Au moment où votre activité génère des revenus stables, vous pouvez mettre en place votre dossier de demande de crédit chez HSBC. La banque va ainsi vous demander certains documents sur l'état de vos revenus et de votre activité professionnelle. Il s'agit notamment d'un avis d'imposition, d'un arrêté comptable de l'année, d'une déclaration 2035, d'un document relatant votre chiffre d'affaires sur l'année, les contrats professionnels ou commerciaux que vous avez en main actuellement, ainsi que les éventuelles commandes, et enfin, le juridique pour les EURL, si toutefois ce document mentionne la rémunération d'un gérant.

Si vous êtes fonctionnaire, vous représentez déjà un bon profil grâce à la sécurité que représente votre situation professionnelle. Un de vos principaux avantages concerne votre éventuelle appartenance à une mutuelle de fonctionnaires. Cela peut vous faire bénéficier de la caution de la mutuelle publique qui vous exempte des éventuels frais hypothécaires. Par ailleurs, situation professionnelle pourrait vous faciliter la tâche pour négocier le taux d'intérêt appliqué sur votre crédit immobilier.

Pour les emprunteurs des métiers de la police, de la gendarmerie et de l'armée, obtenir un prêt immobilier chez HSBC peut être à la fois bénéfique et un peu compliqué. En effet, si vous êtes dans l'un de ces corps de métier, votre appartenance à une mutuelle vous permet d'obtenir certaines garanties sur votre prêt. Par contre, il existe certaines difficultés concernant la demande d'un PTZ.

En effet, certaines mesures d'exclusion au crédit immobilier, notamment pour les projets d'acquisition de résidence principale, peuvent rendre difficile l'obtention d'un PTZ. Parmi ces mesures figure la souscription à une assurance de prêt à cause des risques que présente votre métier. Mais cela peut être également à cause de l'attribution d'un logement de fonction, tranchant avec la finalité du PTZ, destiné à financer l'achat d'une résidence principale.

Ainsi, certaines banques peuvent vous refuser systématiquement le PTZ à cause de ces mesures d'exclusion. En effet, si vous bénéficiez d'un logement de fonction, il vous sera difficile d'occuper votre logement acquis avec le prêt sur une période de 8 mois au minimum dans l'année, toutefois requis pour l'obtention d'un PTZ. La seule condition pour que vous puissiez déroger à cette règle, est liée au fait que vous êtes amené à vous déplacer régulièrement entre le lieu d'implantation du logement concerné et votre lieu d'activité. Par contre, cette situation est envisageable sur une période maximale de 3 ans pour que vous obteniez le droit de ne pas résider dans le logement acquis avec le PTZ durant 8 mois dans l'année.

Face à ces restrictions, la Banque HSBC peut vous accorder un PTZ sous certaines conditions. La banque peut considérer que vos déplacements professionnels et l'attribution d'un logement de fonction font partie des contraintes professionnelles. Toutefois, pour bénéficier du PTZ, vous devez impérativement fournir certains documents à la banque pour clarifier votre situation. Si vous êtes dans la gendarmerie, vous pouvez vous renseigner au bureau des affaires sociales. Si vous êtes dans l'armée, vous pouvez solliciter une attestation d'occupant auprès de votre supérieur hiérarchique.

Le crédit immobilier sans apport : est-ce possible chez HSBC ?

Avec la Banque HSBC, il est possible d'obtenir un crédit immobilier même sans un apport personnel. Mais cela ne va pas sans quelques efforts de votre part pour augmenter vos chances d'obtenir le prêt. La solution se trouve notamment dans la constitution d'un bon dossier.

Ainsi, pour mettre en place un dossier de qualité qui mettra en valeur vos points forts, veillez à renseigner toutes les informations essentielles à la banque. Il faut donc que vous utilisiez au préalable tous les outils à votre disposition et surtout les simulateurs de prêt, pour faire en sorte que votre dossier soit accepté. Et surtout, il faut éviter de perdre du temps si la banque vous demande des documents complémentaires sur votre dossier. Le mieux est de les lui faire parvenir le plus rapidement possible.

Par ailleurs, faites une étude préalable de la qualité de votre dossier. Cela peut ainsi signifier à la banque que vous accordez du sérieux à votre démarche de demande de prêt. Vous pouvez, par exemple, vous rendre sur le simulateur de prêt immobilier de la Banque HSBC, notamment pour calculer votre capacité d'endettement.

Il est également essentiel de présenter le meilleur profil possible à la banque. Ainsi, évitez de faire une demande de prêt au moment où votre situation bancaire est au plus mal. En effet, à défaut d'apport personnel, il vous est indispensable de présenter une meilleure situation bancaire, notamment au moment où le solde est positif. Cela peut rassurer la banque sur votre capacité de gestion. Car l'analyse de votre demande de la part de la banque commence par celle de vos comptes bancaires. Ainsi, si vous avez déjà accusé des incidents de paiements antérieurs, votre demande de prêt immobilier risque d'être refusée d'office. Si votre compte bancaire n'est pas jugé tellement « sain », vous pouvez attendre quelques mois pour que la situation s'améliore avant de formuler votre demande de crédit immobilier.

Pensez également à solliciter les dispositifs d'aide à l'accession immobilière. Il peut s'agir du PTZ ou de certaines aides locales. Recourir à ces dispositifs peut vous amener à réaliser des économies substantielles.

Si vous ne disposez pas d'apport personnel, pensez à diminuer le montant de votre prêt immobilier. Pour cela, vous pouvez, par exemple, éliminer de votre plan de financement le coût des éventuels travaux à entreprendre. En effet, dans le cadre d'un prêt immobilier, ces coûts doivent figurer dans le devis. En les éliminant, vous pouvez diminuer le coût global, mais également réviser à la baisse votre taux d'endettement, à moins de 33 %. Cela pourrait faire pencher la balance de votre côté.

Le cautionnement des proches est également une solution envisageable si vous ne disposez pas d'apport personnel. Cette opération consiste à faire cautionner votre prêt immobilier par une personne de votre entourage. Toutefois, vous devez considérer le fait qu'en cas de défaillance de remboursement de votre part, cette personne aura l'obligation de payer les mensualités à votre place.

Vous pouvez également remettre en cause votre projet d'acquisition immobilière pour faire baisser les coûts de l'emprunt. Vous pouvez ainsi opter pour l'achat d'un autre logement à moindre prix que celui qui était votre premier choix. De cette façon, la banque peut être amenée à vous accorder un prêt immobilier, étant donné que grâce à un prix plus bas, vous seriez plus en mesure de rembourser votre emprunt.

Enfin, pour que la banque vous accorde facilement le prêt immobilier, vous pouvez envisager de souscrire à l'un de ses autres produits. Il peut s'agir d'une solution d'épargne ou d'assurance habitation. Ainsi, vous aurez plus de chance d'obtenir votre prêt immobilier, en plus de pouvoir profiter des rémunérations issues de votre épargne.

Ce qu'il faut faire avant le dépôt du dossier chez HSBC

Avant de déposer votre demande de prêt, vous devez préparer votre dossier en amont. L'objectif est de mettre en place un bon profil emprunteur en renseignant la banque d'une façon la plus complète sur votre situation. Se préparer en amont permet également de gagner un peu plus de temps pour que la banque puisse analyser votre dossier plus rapidement, tout autant que celle-ci aura une bonne impression à votre égard, vous facilitant la tâche pour négocier les conditions du prêt.

Ainsi, votre dossier de demande de prêt immobilier chez HSBC doit au moins comprendre les éléments suivants.

Tout d'abord, il vous faut fournir les derniers avis d'imposition ainsi que vos trois dernières fiches de paie. En général, la banque accorde plus facilement un prêt immobilier pour les emprunteurs qui affichent un revenu salarial de 1300 euros minimum chaque mois. Par ailleurs, vous devez également faire parvenir à la banque les derniers relevés de compte pour que la banque puisse vérifier la façon dont vous gérez vos revenus, un justificatif d'identité, et un de domicile, ainsi qu'un compromis de vente, que vous pouvez, toutefois, fournir ultérieurement. Si vous optez pour le co-emprunt, chaque co-emprunteur doit fournir les mêmes documents.

Par ailleurs, il est important de comprendre la façon dont la Banque HSBC analyse les demandes de prêt immobilier. En général, la banque va privilégier votre solvabilité avant de vous accorder un prêt. Son analyse va reposer sur vos revenus et vos besoins familiaux. Cela concerne également la ponctualité de vos revenus, leur stabilité, et leur origine. Au final, la banque va calculer vos ressources nettes qui sont la différence entre le total de vos revenus et de vos charges. C'est sur cette base qu'elle va analyser votre profil.

Les autres revenus, dits revenus variables telles les commissions, seront considérés dans son analyse en fonction de votre ancienneté dans votre métier ainsi que de leur importance par rapport au total de vos revenus.

Par ailleurs, pour évaluer votre capacité d'emprunt, c'est-à-dire pour savoir si vous êtes en mesure d'emprunter le montant que vous sollicitez selon vos revenus, prenez en compte le total de vos revenus et votre apport personnel. Par contre, votre taux d'endettement ne doit pas dépasser les 33 %, sinon la banque peut refuser votre demande. Vous pouvez uniquement dépasser ce taux d'endettement si vous disposez d'un revenu important et que la banque juge que malgré un taux d'endettement élevé, il vous reste assez de ressources pour assurer vos charges familiales.

Prêt immobilier chez HSBC : et à propos de la caution ?

Pour garantir votre prêt immobilier, la Banque HSBC peut vous proposer la solution de la caution mutuelle. Il s'agit d'un organisme spécialisé dans le cautionnement de prêt que va se charger de l'analyse de votre dossier de demande de prêt immobilier. En d'autres termes, cet organisme va juger si votre dossier est éligible au prêt ou non. Normalement, si votre profil ne présente pas des risques majeurs, le cautionnement mutuel est facile à obtenir. Par contre, si vous représentez un profil emprunteur à risque aux yeux de l'organisme de cautionnement, la caution vous sera refusée. Vous pourrez, notamment, représenter un risque pour l'organisme si votre prêt s'étale sur une durée trop longue, ou si vous ne disposez pas d'apport ou que votre taux d'endettement est trop élevé. Toutefois, si votre dossier de cautionnement est refusé, vous pouvez opter pour la solution de l'hypothèque.

Crédit immobilier chez HSBC : et à propos de l'assurance de prêt ?

La Banque HSBC peut vous proposer une assurance de groupe avec votre demande de prêt immobilier. Toutefois, vous n'êtes pas obligé de l'accepter, étant donné que vous avez totalement le droit de choisir votre propre assureur pour votre prêt immobilier, grâce à la délégation d'assurance.

Le choix d'un assureur est important dans le processus de demande de crédit immobilier, du fait que l'assurance peut représenter jusqu'à 30 % du coût total du crédit. Si vous voulez trouver l'offre d'assurance qui correspond à votre profil emprunteur, vous pouvez demander de l'aide à un conseiller Bourse des Crédits. Sinon, vous pouvez encore utiliser un comparateur d'offres d'assurances de prêts immobiliers sur le site internet.

Prêt immobilier chez HSBC : et à propos des délais ?

Les délais d'un accord de prêt sont réglementés à partir du moment où la banque a donné accord pour votre prêt. Ainsi, la banque va vous envoyer la proposition de contrat de prêt par courrier postal. Sa validité est de 30 jours, pendant lesquels la banque n'a pas le droit d'en changer les termes.

De votre côté, vous aurez 10 jours à compter de la réception du courrier pour réfléchir à l'offre de la banque. Vous n'avez pas le droit de lui répondre avant les 10 jours. À partir du 11e jour, si vous acceptez son offre, vous pouvez lui renvoyer le contrat signé par vos soins, et daté.

Crédit immobilier HSBC : les alternatives en cas de refus

Si votre demande de crédit immobilier est refusée par la Banque HSBC, vous disposez encore de quelques options. En effet, il se peut que vous ayez mal présenté votre dossier, vous obligeant à le refaire. Ainsi, pour embellir votre profil, vous pouvez revoir à la hausse le montant de votre apport personnel, rallonger la durée de remboursement, revoir à la baisse le prix d'achat du logement en renégociant son prix, renégocier les frais d'agence éventuels, revoir à la baisse les coûts des travaux de votre demande de crédit, recourir à l'hypothèque ou trouver d'autres financements qui peuvent s'ajouter à votre projet.

De cette façon, vous pouvez présenter un nouveau dossier de demande de prêt à la Banque HSBC avec un nouveau profil emprunteur.

Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X