Présentation de l'assurance emprunteur

Présentation de l'assurance emprunteur

Pour couvrir un prêt, la banque demande généralement la souscription d'une assurance emprunteur. C'est une garantie de remboursement pour l'établissement prêteur en cas décès, d'invalidité ou de perte d'emploi de l'emprunteur. L'essentiel à savoir sur l'assurance emprunteur.

Comparer gratuitement les assurances de prêt

Comment choisir une assurance emprunteur ?

En général, un établissement bancaire propose systématiquement une assurance de prêt à l'emprunteur. Il s'agit d'un contrat de groupe qui mutualise les risques pour tous les profils d'emprunteurs. C'est donc un contrat non personnalisé et généralement cher puisque le taux d'intérêt de l'assurance est calculé par rapport au montant du crédit. De même, le montant de la cotisation reste inchangé jusqu'à la fin du remboursement. Toutefois, souscrire un contrat de groupe permet de renégocier plus facilement votre taux d'emprunt dans le futur.

Dans le cadre des textes législatifs sur la délégation d'assurance, vous êtes également libre de souscrire un contrat d'assurance emprunteur auprès d'une compagnie d'assurance de votre choix. Pour trouver un contrat personnalisé intéressant en terme de prix et de garanties, faites une comparaison des offres sur le site de Bourse des Crédits. Le contrat individuel auquel vous souhaitez souscrire doit cependant comporter le même niveau de garantie que celui proposé dans le contrat de groupe de la banque.

Sachez que vous avez la possibilité de changer de contrat d'assurance de crédit immobilier au cours de la première année de souscription en respectant un délai de préavis de 15 jours, conformément à la loi Hamon. Vous êtes également en droit de résilier votre contrat d'assurance tous les ans en respectant un délai de préavis de 2 mois avant la date d'échéance annuelle.

Quelles garanties pour une assurance emprunteur ?

La garantie décès est toujours rattachée à une assurance crédit. Elle prévoit le remboursement du capital restant dû à la banque en cas de décès de l'assuré. Grâce cette garantie, les ayants droit n'auront pas l'obligation de rembourser le prêt puisque le contrat prend fin au décès de l'assuré.

La garantie invalidité fait aussi partie des garanties de l'assurance emprunteur. Elle peut concerner l'incapacité fonctionnelle de l'assuré, son inaptitude à exercer une activité professionnelle ou la perte totale et irréversible de son autonomie. La garantie invalidité peut donc être une garantie PTIA ou Perte totale et irréversible d'autonomie, une garantie ITT ou Incapacité temporaire totale, une garantie ITP ou Interruption temporaire partielle.

Une assurance emprunteur inclut également une garantie perte d'emploi qui couvre le risque de non-remboursement du prêt en cas de licenciement dans le cadre d'un contrat de travail en CDI. Il faut savoir que la franchise appliquée, le délai de carence, le plafond de couverture et la durée d'indemnisation de la garantie perte d'emploi varient d'un établissement d'assurance à un autre.

Quels sont les points à vérifier avant de signer un contrat d'assurance emprunteur

Avant de signer un contrat d'assurance de prêt, il est conseillé de bien lire chaque clause. Parmi les points sur lesquels il faut porter votre attention, il y a le montant de la franchise. En effet, un tarif d'assurance trop bas peut cacher une franchise très élevée (la somme qui reste à la charge de l'assuré en cas d'indemnisation par la compagnie d'assurance). Par ailleurs, il faut accorder de l'importance au délai de carence, c'est-à-dire la période entre la signature du contrat et le moment où l'indemnisation est possible en cas de sinistre (perte d'emploi, invalidité, etc.). En général, le délai de carence varie de 6 mois à 12 mois selon les établissements. Vérifiez également le niveau de la prise en charge, car certains établissements d'assurance ne proposent une couverture totale qu'en cas de décès alors que d'autres la proposent en cas de perte d'autonomie. Portez également votre attention sur les exclusions de garantie pour éviter l'effet de surprise en cas de sinistre. Enfin, vérifiez également si le contrat impose un âge limite pour bénéficier de certaines garanties. Dans le cas d'une assurance de prêt immobilier, un questionnaire de santé sera à compléter pour l'assureur. Celui-ci permettra à l'assureur de déterminer le niveau des garanties qu'il accordera à l'emprunteur et le coût de l'assurance.

>> Pour aller plus loin :

 

Comparer gratuitement les assurances de prêt

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X